AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.53 /5 (sur 58 notes)

Nationalité : Belgique
Né(e) à : Vilvorde , 1968
Biographie :

Isabelle Bary est née à Vilvorde en 1968, d’une maman mi-flamande, mi-anglaise et d’un papa bruxellois francophone

Comme les chevaux, la lecture et le chocolat, l’écriture a conquis son cœur dès l’enfance, mais la possibilité de la vivre n’est venue que bien plus tard.

Ingénieur commercial Solvay, sa courte vie de « femme d’affaires » prend une tournure particulière en 1994 : elle part, un an, sac au dos pour explorer le monde.
Quelques années plus tard lui vient l’envie de conter cet événement, Globe Story paraît en 2005 aux Éditions Complicités.
Le virus est ancré. La plume ensuite ne la quitte plus.

En 2008, un premier roman : « Le cadeau de Léa » aux Éditions Luce Wilquin (finaliste du Prix Première et du Prix Jean Muno) a séduit de nombreux lecteurs.
Son second roman, Baruffa, paraît en février 2009, chez le même éditeur.
Luce Wilquin lui accordera aussi sa confiance pour le troisième « La prophétie du jaguar », paru en février 2011 et encouragé par l’Académie Royale de Langue et de Littérature Françaises de Belgique.
En mars 2011, les Éditions Luc Pire lui proposent de participer à l’élaboration d’une nouvelle collection ayant pour but de stimuler le goût de lire auprès des voyageurs du train.
C’est dans cet esprit que le roman « Braine Blues » paraitra en septembre 2011.
Un cinquième roman « La vie selon Hope » est paru début février 2013, aux Éditions Luce Wilquin. Il fait partie de la sélection finale du Prix Soroptimiste de la romancière francophone.
Au fil de l’écriture romanesque, elle participe de façon régulière à l’écriture de plusieurs « collectifs » dont « Marginales », dirigé par Jacques De Decker et « J’écris ton nom », une collection des Éditions Couleurs Livres.

En 2006, elle entame avec une amie photographe un travail sur les sans-abri de Bruxelles. Ce projet sur les démunis se concrétise en 2009 sous forme d’un beau livre : « Juste un regard » qui parait en novembre 2010 aux Éditions Avant-Propos.

En 2007, Hervé Broquet (Éditions Couleur livres) lui commande pour sa collection « Dialogues », la rédaction d’un livre sur l’humanité en médecine, avec la collaboration du Dr Jacques Brotchi. « Le malade et le médecin, une commune humanité » paraît en septembre 2008.

Un nouveau roman paraît en octobre 2014, aux Editions Luce Wilquin (avec le soutien de la Scam) : Zebraska

+ Voir plus
Source : site Isabelle bary
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Vidéo de Isabelle Bary


Citations et extraits (78) Voir plus Ajouter une citation
Ladybirdy   08 novembre 2018
Les dix-sept valises de Isabelle Bary
Les indices de ce double papa jalonneraient pourtant ma vie. Mais j’avais décidé de ne retenir que le côté clair de sa force. Et cette lumière qu’il voyait dans mes yeux, il l’incarnait. C’est fou, le pouvoir du regard. Je regardais un dieu, il observait un ange, et nous les devenions vraiment, l’un pour l’autre.
Commenter  J’apprécie          190
mariech   08 mai 2012
Le cadeau de Léa de Isabelle Bary
Peut-être d'ailleurs qu'on essaye tous d'atteindre un bonheur qui n'est pas le sien , un bonheur convenu .
Commenter  J’apprécie          170
mariech   04 mai 2012
Baruffa de Isabelle Bary
...Parce qu'on n'est pas fait pour vivre seul , Alice . Crois moi .

Mais son choix est terrible : seule et libre ou enchaînée aux autres ?

N'est-ce pas aussi le tien ?

... La vérité doit forcément être quelque part au milieu .

Disons que les passions rendent peut-être ce choix moins cornélien .
Commenter  J’apprécie          140
mariech   08 mai 2012
Le cadeau de Léa de Isabelle Bary
On écrit mieux quand l'âme est perturbée , quand le coeur s'emballe , parce que les textes traînent un trouble , une souffrance de la vie .
Commenter  J’apprécie          100
nathavh   16 novembre 2014
Zebraska de Isabelle Bary
Il faut être prêt à entendre une histoire. Car une histoire, ce n'est pas qu'une histoire ! Il y a toujours un écho caché derrière elle. C'est en cela qu'elle est fabuleuse, elle éveille celui qui la lit.

Commenter  J’apprécie          70
nathavh   16 novembre 2014
Zebraska de Isabelle Bary
Thomas voulait être comme les autres, ils les aimait profondément, mais il n'aimait pas leurs jeux ni leurs idées. Il parlait comme un avocat du barreau, balançait son corps d'avant en arrière en criant lorsque quelque chose le contrariait, s'endormait difficilement, s'isolait dans des pensées inaccessibles, s'enfonçait les doigts dans les oreilles lorsque les sermons de mère lui rappelaient qu'il n'était qu'un enfant.

Commenter  J’apprécie          60
nathavh   16 novembre 2014
Zebraska de Isabelle Bary
Tout est affaire de mots ! Ou plutôt d'images que ces mots créent en nous. Si on change la définition d'un mot, ou si on transforme l'image que ce mot projette en nous, on modifie aussi notre façon de vivre. On ne voit pas les choses comme elles sont vraiment, mais comme nous les ressentons. Ce ne sont pas simplement nos yeux qui voient, mais toute notre personne, avec ce qu'elle sent, goûte et ressent, son passé, son histoire. Les mots sont beaux par cette seule perspective. Quand je lis les mots écrits par un autre, ils ont son parfum, mais ma couleur. Et c'est ce mélange qui est détonnant! Ca procure comme un vertige. J'ai fait l'exercice pour le mot bonheur
Commenter  J’apprécie          50
Marnia   29 octobre 2012
Braine blues de Isabelle Bary
Le miroir de ma chambre est grand, très grand. Etroit. A ma mesure, faible calibre.Je pose les mains sur mes hanches, fais une mine boudeuse à mon reflet. Je joue à être une autre, ce genre de petites bonnes femmes rigolotes qu'on voit esquissées dans certains magazines féminins. Très sûres d'elles. Pas du tout moi! Je crois que les femmes se regardent dans le miroir dans l'espoir qu'il les satisfasse. Elles ont beau savoir que ce qu'elles vont voir ne va pas les combler, elles cherchent toujours sa complicité.
Commenter  J’apprécie          50
nathavh   16 novembre 2014
Zebraska de Isabelle Bary
Il me dit qu'il se déteste, qu'il aimerait être différent, mais que c'est plus fort que lui. Il me dit qu'il ne sait pas comment s'y prendre avec la vie.

Commenter  J’apprécie          60
mariech   05 mars 2012
La prophétie du jaguar de Isabelle Bary
Il faut cesser d'être naïf . Parmi les paramilitaires les plus cruels , il y a d'anciens zapatistes déserteurs . Et les 'encagoulés ' les plus fidèles ont volé pour financer leur révolution . Qu'est-ce que tu imagines ? Donne le pouvoir et l'argent aux hommes sans terre , ils prendront les rênes du monde sans vergogne . Ils passeront de victimes à bourreau sans hésitation .
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

H20-Quizz

Dans la saison 1, comment s'appelle la brune ?

Cléo
Bella
Rikki
Emma

20 questions
7 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur

.. ..