AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.4 /5 (sur 633 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 28/05/1971
Biographie :

Isabelle Carré est une actrice française, née le 28 mai 1971 à Paris.

Elle a obtenu le César de la meilleure actrice en 2003 pour son rôle dans "Se souvenir des belles choses" ainsi que le Molière de la comédienne à deux reprises (en 1999 : Molière pour "Mademoiselle Else" et en 2004 pour "L'Hiver sous la table").

Elle est l'auteure du roman "Les rêveurs", paru en 2018.

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Isabelle Carré, auteure du magnifique roman "Les Rêveurs", nous parle de sa lecture du roman de Jean Giono, "Que ma joie demeure".
Podcasts (2) Voir tous


Citations et extraits (192) Voir plus Ajouter une citation
palamede   31 décembre 2018
Les Rêveurs de Isabelle Carré
... derrière un rideau de chintz, se cachait une impressionnante collection de livres ... Ces livres en avaient vu d’autres, ils restaient là, quoi qu’il arrive, vivants, nous attendant patiemment ... Leur présence m’a toujours rassurée, et il m’arrivait d’en glisser un sous mon oreiller ou de m’endormir en le tenant serré contre moi, je devais imaginer que quelque chose d’eux infuserait pendant mon sommeil. Peut-être recevrais-je leur force de bons compagnons, me réveillant plus solide, imprégnée de leur savoir. 
Commenter  J’apprécie          290
Gwen21   21 mars 2018
Les Rêveurs de Isabelle Carré
Pourquoi n'ai-je jamais su quitter les lieux que j'aimais ? Pourquoi est-ce si difficile de les laisser, d'accepter qu'on ne pourra pas les revoir car ils ne nous appartiennent plus, la porte s'est claquée pour toujours, le temps ne fera que nous en éloigner, à moins d'être un bon rêveur, celui qui se souvient toujours de ses rêves, de rêves si clairs et précis qu'ils permettent de s'y attarder encore, d'entrer à nouveau dans ces pièces de l'enfance, sans autre clé que le désir constant d'y revenir.
Commenter  J’apprécie          290
pyrouette   09 août 2018
Les Rêveurs de Isabelle Carré
Le temps s'applique-t-il à adoucir les changements même ceux qui semblent les plus définitifs, jusqu'à les rendre insensibles ?
Commenter  J’apprécie          270
AudreyT   10 février 2018
Les Rêveurs de Isabelle Carré
Comme la Camille de Musset, je m'exerçais à travers d'autres vies à ne plus avoir peur de la mienne.
Commenter  J’apprécie          270
Gwen21   16 mars 2018
Les Rêveurs de Isabelle Carré
Il y a des chocs silencieux, presque invisibles, qui modifient entièrement le fragile équilibre d'un être, et passent pourtant inaperçus [...].
Commenter  J’apprécie          251
sabine59   19 février 2018
Les Rêveurs de Isabelle Carré
Dans ce grand appartement rouge où chacun a sa chambre, les portes se referment sur des pensées tristes, souvent mélancoliques. Les rêves et les secrets ne se partagent plus, car personne ne trouve d'interlocuteur. Seul le miroir réfléchit et renvoie un regard qui se pose enfin.
Commenter  J’apprécie          242
pyrouette   31 juillet 2018
Les Rêveurs de Isabelle Carré
Elle espère juste trouver une place quelque part pour se sentir utile. Elle ne prétend pas être indispensable, mais qu'on l'attende chaque matin, qu'on compte sur elle la rassure.
Commenter  J’apprécie          230
palamede   07 janvier 2019
Les Rêveurs de Isabelle Carré
En grandissant, nous perdons l’imagination nécessaire pour l’apprivoiser, voilà pourquoi l’idée même de la mort nous terrifie. 
Commenter  J’apprécie          232
palamede   07 janvier 2019
Les Rêveurs de Isabelle Carré
... pour nos premières boums, nous préférons les Bee Gees, Bowie et Supertramp. Le film vient d’ailleurs de sortir, toute l’école en parle. Nous n’avons pas eu le droit d’y aller. « La Boum, Sophie Marceau, c’est vraiment trop tarte, allez voir Dersou Ouzala, il y a Orfeu Negro qui repasse, ou alors Vingt mille lieues sous les mers, Jonathan Livingston le Goéland, West Side Story… ! ». 

... Nous avions déjà rencontré les mêmes objections avec Goldorak, ainsi qu’un rejet définitif et sans appel des poupées Barbie : « Vous n’allez pas regarder ces merdes ! Les Barbies, c’est moche, c’est kitsch et misogyne, tu préfères pas un livre, bon sang pourquoi les enfants ont toujours un goût de chiotte ! 
Commenter  J’apprécie          210
pyrouette   01 août 2018
Les Rêveurs de Isabelle Carré
Qu'est-ce qui cloche ? Qu'est-ce qui a tout fait déraper ? Ils n'ont pas toujours été si fragiles. Leur monde n'a pas pu chavirer comme ça, du jour au lendemain, sans signe avant-coureur.
Commenter  J’apprécie          220

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Bibliographie de Isabelle Carré(2)Voir plus


Quiz Voir plus

Petit jeu littéraire

Je suis un poème dont les lettres initiales de chaque vers, lues de haut en bas, forment un nom de personne, un mot ou une phrase

Calligramme
Cadavre exquis
Palindrome
Acrostiche
Lipogramme
Logogriphe
Contrepèterie
Anagramme

8 questions
18 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , jeux littéraires , mots , vocabulaireCréer un quiz sur cet auteur

.. ..