AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3 /5 (sur 2 notes)

Nationalité : Suisse
Né(e) à : Bâle , le 25/05/1818
Mort(e) à : Bâle , le 08/08/1897
Biographie :

Jacob Burckhardt est un historien, historien de l'art, philosophe de l'histoire et de la culture et historiographe suisse.

Il est renommé pour avoir abordé l'histoire de l'art d'une manière savante. Il est considéré comme un spécialiste de la Renaissance, étant l'auteur de "La Civilisation de la Renaissance en Italie", un ouvrage publié en 1860 qui fit autorité en son temps.

Il fait ses études primaires et secondaires à Bâle, puis étudie la philologie, l'histoire ancienne, la théologie, l'histoire de l'art et l'histoire à partir de 1836, toujours dans la même ville, à Neuchâtel (Collège latin), à Berlin et à Bonn.

À l'université de Berlin, il suit, de 1839 à 1843, l'enseignement de Carl Ritter en géographie, de Leopold von Ranke, de Johann Gustav Droysen en histoire et de Franz Kugler en histoire de l'art. À l'université de Bonn, en 1841, il est l'élève et l'ami du théologien et historien de l'art Gottfried Kinkel, qui le met en relation avec le mouvement littéraire du romantisme allemand.

En 1838, il fait un premier voyage en Italie, et publie son premier article important, "Bemerkungen über schweizerische Kathedralen". En 1843, il séjourne à Paris, où il entreprend un travail sur Charles Martel suggéré par Ranke. Il obtient un doctorat ès lettres et son habilitation à Bâle. Il rédige, de 1843 à 1846, des articles d'histoire de l'art pour le dictionnaire Brockhaus.

De 1844 à 1845, il est rédacteur de la Basler Zeitung. En 1846 et 1847, il est collaborateur à Berlin d'ouvrages sur l'histoire de l'art. Il est, de 1848 à 1852, maître au gymnase de Bâle.
Parmi les nombreux voyages qu'il a faits durant sa vie, son séjour en Italie de 1853 à 1854 a une influence particulièrement importante sur ses idées.

De 1858 à 1883, il reprend son poste de maître au gymnase de Bâle. De 1855 à 1858, il est professeur d'archéologie à l'école polytechnique fédérale de Zurich. Il est enfin, de 1858 à 1886, professeur ordinaire d'histoire, puis d'histoire de l'art (jusqu'en 1893) à l'université de Bâle.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
pierre31   31 décembre 2019
Considérations sur l'histoire universelle de Jacob Burckhardt
L'Histoire est d'ailleurs de toutes les sciences la moins scientifique, mais elle nous transmet beaucoup de choses dignes d'être connues. La définition rigoureuses des concepts appartient à la logique et ne saurait être appliquée à une réalité mouvante où tout est en transition ou à l'état de mélange.
Commenter  J’apprécie          90
pierre31   13 janvier 2020
Considérations sur l'histoire universelle de Jacob Burckhardt
Notre profond et ridicule égocentrisme tient pour heureux les âges qui ont quelques ressemblances avec notre propre mode de vie; nous louons les forces et les hommes du passé sur les actions desquels semblent fondés notre existence actuelle et notre bien-être relatif. Comme si le monde et l'histoire universelle n'existaient que pour nous! Chacun s'imagine que son époque est l'accomplissement de toutes les précédentes, alors qu'elle ne forme qu'une des mille vagues qui se succèdent dans le temps.
Commenter  J’apprécie          60
pierre31   10 janvier 2020
Considérations sur l'histoire universelle de Jacob Burckhardt
Ainsi la France a gardé l'égalité, alors que la Révolution s'imaginait naïvement avoir donné également aux hommes la liberté; elle s'était même prise pour la liberté en personne, elle qui était aussi dépourvue d'élémentaire indépendance qu'un incendie de forêt! Le résultat final semble étonnamment maigre à qui le compare aux nobles efforts et aux passions qui se sont donné libre cours pendant la crise. Mais plus la crise a été grande, plus il faut attendre longtemps pour pouvoir embrasser dans leur ensemble ses véritables résultats, ou plutôt ses résultats relativement vrais. Alors seulement, il sera possible de distinguer le prétendu bon et mauvais côté des événements, c'est à dire ce qui semble désirable ou non à chacun de ceux qui les observe aux différentes époques, car l'on arrivera jamais à s'entendre là-dessus.
Commenter  J’apprécie          50
pierre31   08 janvier 2020
Considérations sur l'histoire universelle de Jacob Burckhardt
Une crise qui éclate pour un motif quelconque profite de la poussée générale déclenchée par de nombreuses autres causes; aucun des témoins n'est capable de discerner quelle sera la force qui l'emportera pour finir. Les individus et les foules rendent d'ailleurs le passé immédiat responsable de tout ce qui leur pèse, alors que la plupart du temps, seule l'imperfection humaine est cause de ces difficultés. Il suffirait, pour s'en convaincre, de considérer la misère de l'existence terrestres et la parcimonie de la nature dans son économie hors de la vie des hommes; mais l'on s'imagine communément que l'histoire se comporte d'une autre manière que la nature.
Commenter  J’apprécie          50
pierre31   07 janvier 2020
Considérations sur l'histoire universelle de Jacob Burckhardt
Le sens du gain, principale force de la civilisation actuelle, nécessite un Etat universel, ne serait-ce que dans l'intérêt du commerce; mais le particularisme des différents peuples et leur sentiments de puissance y forment un grand obstacle. Et au milieu de tout cela, des plaintes s'élèvent de temps à autre et l'on entend solliciter la décentralisation, le self-government, des simplifications à l'américaine, etc.
Commenter  J’apprécie          30
steka   25 janvier 2018
Considérations sur l'histoire universelle de Jacob Burckhardt
Nous avons pris pour point de départ le seul élément invariable qui pût se prêter à une pareille étude : l'homme avec ses peines, ses ambitions et ses œuvres. Aussi nos considérations auront-elles, dans une certaine mesure, un caractère pathologique.
Commenter  J’apprécie          31
steka   27 janvier 2018
Considérations sur l'histoire universelle de Jacob Burckhardt
Toute tradition authentique paraît de prime abord ennuyeuse parce que et dans la mesure où elle nous est étrangère. (...) Un esprit imprégné de l'actuelle demi-culture est fermé à toute poésie (sauf à la poésie de tendance), et les œuvres les plus savoureuses du passé, ils les trouve ennuyeuses, parce qu'elles ne sont pas taillées sur mesure pour lui comme les romans du jour.
Commenter  J’apprécie          20
Clifford   06 novembre 2017
Considérations sur l'histoire universelle de Jacob Burckhardt
Les grands poètes devraient paraître grand pour la simple raison qu’ils sont le document le plus important de l’esprit des siècles. Ils constituent, pris tous ensemble, la plus grande révélation de la vie intérieure de l’homme.
Commenter  J’apprécie          20
steka   25 juillet 2019
La civilisation de la Renaissance en Italie, tome 2 de Jacob Burckhardt
C'est ainsi qu'on formera, à force d'intelligence et de travail, une langue qui ne sera pas, il est vrai, le vieux toscan pur, mais qui sera italienne, qui sera riche comme un délicieux jardin plein de fleurs et de fruits. (...) Comme la langue était devenue pour la société une question d'intérêt commun, les archaïstes et les puristes virent en grande partie échouer leurs efforts. Il y avait dans la Toscane même trop d'auteurs remarquables et d'hommes distingués qui méprisaient leurs prétentions ou qui même s'en moquaient. (...) Il suffit de l'apparition et de l'influence d'un écrivain comme Machiavel pour mettre à néant ces toiles d'araignées; archaïstes et puristes furent impuissants contre cette pensée vigoureuse, contre cette expression si simple et si claire.
Commenter  J’apprécie          00
Clifford   06 novembre 2017
Considérations sur l'histoire universelle de Jacob Burckhardt
La poésie est grande surtout lorsqu’elle reproduit des états d’âme qui transcendent la joie et la douleur et qu’elle exprime cet esprit sacré qui constitue le fond même de toute religion et de toute connaissance et qui n’est autre chose que le dépassement du monde par l’homme.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Révolutions, insurrections et autres trumperies ....

La révolution en Iran, racontée par Marjane Satrapi

Persécutée
Persepolis
La révolte des perses
Perse et Police

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thèmes : révolution française , insurrectionCréer un quiz sur cet auteur