AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.02 /5 (sur 105 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Nantes (France) , le 18/06/1923
Mort(e) à : Brest , le 13/01/2020
Biographie :

Jean Delumeau, né le 18 juin 1923 à Nantes, est un historien français spécialiste du christianisme, en particulier de la période de la Renaissance.

Ancien élève de l'École normale supérieure (promotion 1943), agrégé d'histoire, membre de l'École française de Rome et docteur ès lettres, il a enseigné l'histoire à l'École polytechnique, à l'université de Rennes II, à l'École pratique des hautes études et à l'université de Paris I.

Il a enseigné au Collège de France, où il occupa de 1975 à 1994 la chaire d'« Histoire des mentalités religieuses dans l'Occident moderne ». Il est docteur «honoris causa» de l'Université de Porto (Portugal) et membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres depuis 1988

Ses ouvrages ont été traduits dans de nombreuses langues (japonais, portugais, tchèque, roumain, hongrois, italien).

Il est membre d'honneur de l'Observatoire du patrimoine religieux (OPR), une association multiconfessionnelle qui œuvre à la préservation et au rayonnement du patrimoine cultuel français.

Enfin, il est membre du comité de parrainage de la Coordination française pour la Décennie de la culture de paix et de non-violence
+ Voir plus
Source : Wiki
Ajouter des informations
Bibliographie de Jean Delumeau   (59)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Le portrait du mois - L'Esprit des Lettres de janvier 2020 Jean Delumeau (1923-2020) Retrouvez nos livres de Jean Delumeau : https://www.laprocure.com/biographies/Delumeau-Jean/0-1213795.html L'Esprit des Lettres est une émission diffusée sur KTO tous les derniers vendredis du mois coproduite par KTO et le Jour du Seigneur. Découvrez le Jour du Seigneur : https://www.lejourduseigneur.com/ Découvrez les émissions de KTO : https://www.ktotv.com/ Suivez la librairie La Procure sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/LaProcure/ Twitter : https://twitter.com/laprocure Instagram : https://www.instagram.com/librairie_laprocure/?hl=fr

+ Lire la suite

Citations et extraits (84) Voir plus Ajouter une citation
Aquilon62   23 juin 2022
L'Italie de Botticelli à Bonaparte de Jean Delumeau
À Mantoue, [...] , le palais du Té, un édifice qui a marqué une date dans l’histoire de l’art à cause de la minutie de ses arabesques, de la part faite aux stucs et surtout de la perfection des effets illusionnistes réalisés dans la salle des Géants, où le visiteur est introduit au milieu d’un cataclysme imaginaire.
Commenter  J’apprécie          30
Aquilon62   22 juin 2022
L'Italie de Botticelli à Bonaparte de Jean Delumeau
L’esprit critique qui se développa alors amena des âmes sincèrement chrétiennes à juger sévèrement l’institution ecclésiastique et le clergé : cet anticléricalisme n’était pas de l’antireligion. Nouveauté plus grande encore : écrivains et artistes cherchèrent à concilier christianisme et vie terrestre ; se détourner de l’ascétisme, s’ouvrir à la beauté du monde et aux joies de la vie, était-ce manquer à la charité ? Admirer le corps humain était-ce abandonner la foi ? [...]

La Renaissance, la plupart du temps, ne fut pas un antichristianisme, mais un anti-ascétisme.
Commenter  J’apprécie          20
Aquilon62   23 juin 2022
L'Italie de Botticelli à Bonaparte de Jean Delumeau
Insister sur la diversité de la Renaissance italienne, c’est aussi dessiner la carte des centres — et ils furent nombreux — d’où l’art nouveau rayonna. La contribution d’A. Chastel a été à cet égard décisive, qui a souligné l’originalité artistique des cités autres que Florence, Rome et Venise. Certes, il n’est pas question de refuser à ces trois villes les trois premières places, mais il importait de réhabiliter Urbino, Pérouse, Ferrare, Mantoue, Padoue, etc., qu’une historiographie et une esthétique trop attentives à Raphaël, à Léonard et à Michel-Ange avaient longtemps laissées dans l’ombre.
Commenter  J’apprécie          00
Aquilon62   23 juin 2022
L'Italie de Botticelli à Bonaparte de Jean Delumeau
Le plus attachant et le plus déroutant de ces génies est sûrement Léonard : attachant parce que fasciné par le mystère de la nature ; déroutant parce qu’instable. Mais instable parce que toujours en recherche, toujours insatisfait : ce fut sa grandeur propre.
Commenter  J’apprécie          00
Jcequejelis   29 juillet 2014
Les grandes civilisations, tome 7 : La civilisation de la Renaissance de Jean Delumeau
Plus que jamais les chrétiens semblaient croire à la force pour résoudre les problèmes religieux. Ils détruisaient les temples aztèques et incas, expulsaient les Morisques d'Espagne, enfermaient les Juifs dans des ghettos. Entre fidèles du christ la haine était à son comble. François 1er laissa massacrer 3 000 Vaudois du Midi. Philippe II liquida les protestants d'Espagne en cinq grands autodafés. Quelque 30 000 réformés furent victimes en France de la Saint-Barthélémy et de ses séquelles. Aux Pays-bas, à l'automne 1572, le sinistre duc d'Albe fit passer par les armes les protestants de Zutphen et mettre à sac Malines, qui avait auparavant ouvert ses portes à Guillaume Le Taciturne.



1913 - [p. 151]
Commenter  J’apprécie          130
Aquilon62   14 juin 2022
L'Italie de Botticelli à Bonaparte de Jean Delumeau
La philologie naquit du désir de lire correctement les ouvrages qui reparaissaient à la lumière, de comparer les manuscrits entre eux, de corriger les erreurs des copistes, d’éliminer les interpolations, en somme de l’exigeante volonté de retrouver le message authentique des grands écrivains de l’Antiquité.
Commenter  J’apprécie          40
Nostradamus27   13 décembre 2020
La peur en Occident de Jean Delumeau
Et si l’on parvenait tout de même aux pays exotiques,

quels êtres monstrueux, quels animaux fantastiques et terrifiants n’y trouverait-on pas ?



Le Moyen-Âge situa dans l’Inde des hommes à tête de chien qui grognaient et aboyaient ; d’autres qui n’avaient pas de tête, mais des yeux sur le ventre ; d’autres encore qui se protégeaient du soleil en se couchant sur le dos et en levant un unique et large pied – univers onirique qui réapparaît à la fin du XVe et au début du XVIe dans l’œuvre de Bosch.
Commenter  J’apprécie          120
Aquilon62   13 juin 2022
L'Italie de Botticelli à Bonaparte de Jean Delumeau
Mais il nous faut d’abord réfléchir sur le contenu du mot « Renaissance » si souvent utilisé et si malaisé à cerner. Le terme est de Vasari. Mais, dès le XIVe siècle, les humanistes italiens parlèrent d’une résurrection des lettres et des arts grâce au contact renoué avec l’Antiquité. Filippo Villani, qui composa aux approches de 1400 un Liber de civitatis Florentiae famosis civibus, affirma :



La poésie (depuis le Ve siècle apr. J.-C.) restait abattue, gisante, privée d’honneur et de dignité, lorsque ce grand homme, Dante Alighieri, la rappela comme à la lumière, hors des ténèbres de l’abîme et lui tendant la main, redressa sur ses pieds l’art tombé.
Commenter  J’apprécie          30
Luniver   27 août 2016
Une histoire du paradis. Tome 1 : Le jardin des délices de Jean Delumeau
[J]usqu'à une période récente, c'est-à-dire la mise en évidence de l'évolution et de la lente et difficile émergence du « phénomène humain », de nombreuses civilisations crurent à un paradis primordial où avaient régné la perfection, la liberté, la paix, le bonheur, l'abondance, l'absence de contrainte, de tensions et de conflits. Les hommes s'entendaient et vivaient en harmonie avec les animaux. Ils communiquaient sans effort avec le monde divin. D'où une profonde nostalgie dans la conscience collective – celle du paradis perdu mais non oublié – et le puissant désir de le retrouver.
Commenter  J’apprécie          110
Aquilon62   13 juin 2022
L'Italie de Botticelli à Bonaparte de Jean Delumeau
Que l’imprimerie soit née en Allemagne plutôt qu’en Italie, où la demande culturelle était pourtant plus forte, s’explique par le fait que la typographie est sortie d’initiatives venues des métiers du métal qui étaient surtout actifs dans l’Empire. Des techniciens allemands installèrent en Italie les premières imprimeries. Ils le firent très tôt puisqu’on pouvait aisément prévoir que se développerait ici un bon marché de vente pour les livres. Le premier ouvrage imprimé à Rome le fut en 1467, à Venise en 1468, à Milan et à Naples en 1471, à Florence en 1477. Au début du xvie siècle, l’atelier d’Aldo Manuzio, capable de sortir plus de quarante volumes en trois ans, était justement célèbre. Éditeur des œuvres d’Aristote, de Théocrite, d’Hésiode et d’Aristophane, Manuzio fut l’inventeur des caractères italiques et du format in-octavo.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

la mythologie grecque

Qu i sont les premiers enfants d'Ouranous et de Gaia ?

les titans
les cyclopes
les titans et les titanides
les titanides

50 questions
525 lecteurs ont répondu
Thèmes : mythologie grecqueCréer un quiz sur cet auteur