AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.47 /5 (sur 36 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Châteauroux, Indre , le 26/08/1973
Biographie :

Jeannette Bougrab est une juriste, essayiste et femme politique française.

Née d'un père harki ouvrier métallurgiste et décoré de la Légion d'honneur à titre militaire, son grand-père paternel et son oncle ont été assassinés par des indépendantistes algériens pendant la guerre d'Algérie.

Après des études de droit à Orléans, elle obtient un DEA (1997), puis un doctorat (2002) en droit public à l'université Panthéon-Sorbonne. Elle a été juriste au Conseil constitutionnel avant de devenir maître de conférences en droit public à l'université Paris I Panthéon-Sorbonne jusqu'en 2007, et à l'Institut d'études politiques de Paris de 2007 à 2009.

Maître des requêtes au Conseil d'État, membre de l'UMP, elle a été présidente de la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (HALDE) du 16 avril 2010 au 14 novembre 2010, date à laquelle elle est nommée au Secrétariat d'État à la Jeunesse et à la Vie associative.

Jeannette Bougrab vit à Helsinki depuis l’attentat de "Charlie Hebdo", en 2015. Elle est chef du service d’action culturelle à l'ambassade de France en Finlande.

Dans son essai écrit depuis la Finlande, "Lettre d'exil: La barbarie et nous" (2017), elle défend sa vision de la laïcité.

Elle est également l'auteur de "Ma République se meurt" (2013) et de "Maudites" (2015) qui ont rencontré un grand succès en librairie.
+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Inflexible, la femme qui défend les femmes nous place face à notre réalité actuelle. Elle dévoile ce que cache le voile. Comment une mère scandinave, qui a grandi dans la liberté et la prospérité d?un pays occidental, peut-elle à la fois emmener sa fille de 7 ans à un cours de danse et imposer à ce petit corps enfantin un voile au nom de sa propre conversion à l'islam ? Et comment Jeannette Bougrab, dont la fille fréquente le même cours de danse, pourrait-elle ne pas protester ? Alger, Téhéran, Ryad, Djakarta, des jeunes musulmanes non voilées sont battues à mort tandis que des femmes combattent les mollahs en postant des vidéos d?elles, sans voile, et se retrouvent emprisonnées, flagellées, décapitées. Amsterdam, Londres, Paris, Marseille : des idéologues gauchistes ou féministes défendent le port du voile comme un progrès. Comment est venu notre aveuglement ? Racontant les pleurs des victimes, décryptant les non-dits des manipulateurs, Jeannette Bougrab lance un cri d?indignation qui est aussi un signal d'alarme. Retrouvez le livre ici : https://bit.ly/2swlGZ9.
+ Lire la suite

Citations et extraits (10) Ajouter une citation
cdisaintemarguerite   23 juin 2015
Maudites de Jeannette Bougrab
p.127 : " Dans le monde, plus de soixante-cinq millions de petites filles ne sont pas scolarisées. Les croyances les plus archaïques perdurent. En Inde , une majorité de familles estiment qu"éduquer une fille, c'est comme arroser une plante dans le jardin de son voisin." Proverbe que, dans son immense sagesse, le Mahatma Gandhi a condamné, lui qui encourageait l'éducation des filles : " Éduquer un homme, c'est éduquer un individu. Éduquer une femme, c'est éduquer tout un peuple !"

p.133 : " Les fous de Dieu ont compris que la liberté de conscience, la liberté individuelle passent par l'école. Seule l'instruction permet d'avoir la distance nécessaire pour critiquer les préceptes archaïques que les islamistes veulent instaurer avec la charia. Le bien le plus précieux que l'on puisse offrir à une petite fille est l'accès à l'école, l'accès à l'instruction."
Commenter  J’apprécie          30
Sepo   15 mai 2015
Maudites de Jeannette Bougrab
Répudiation libertaire:



Mais que se passe-t-il ? J'ai droit à une lapidation par voie de presse de la part de sa famille et de ses amis. Une chasse à la femme, une mise en mort. Des gens pour qui je n'ai aucune estime particulière me traînent dans la boue, comme si j'étais le diable en personne. Tout le monde peut prendre la parole pour dire sa peine, sa colère, moi non. Je suis niée dans ce que je suis au plus profond.Interdite d'être sincère. Pour une fois que j'étais presque apprivoisée, voilà que l'entourage me tombe dessus ! J'ai l'impression d'avoir plus de facilité à me battre contre les préjugés, les stéréotypes de mes parents, parents nés en Algérie, que contre ces Français qui sont, pour la plupart, de ma génération.p.218
Commenter  J’apprécie          30
Jeannette Bougrab
dido600   29 mars 2018
Jeannette Bougrab
On nous casse les oreilles avec l'islam de France et on fait venir des imams d'Algérie.
Commenter  J’apprécie          50
Bookaddict   18 novembre 2015
Maudites de Jeannette Bougrab
On est bien loin des dits de l'émir Abd el-Kader qui, en 1858, enseignait à ses disciples les vertus de l'écriture et des sciences, concluant que le sabre n'est que l'instrument de ceux qui ont renoncé à régner par l'esprit. L'émir reprit les armes pour sauver plus de dix mille chrétiens d'Orient à Damas en 1860. Aujourd'hui, une telle figure héroïque dans le monde musulman est impossible. on tue les chrétiens dans l'indifférence : à quand un nouvel Abd El Kader ?

La peste de l'islamisme ne connaît pas de frontières. A présent, de jeunes Français n'hésitent pas à partir dans des contrées lointaines pour commettre les actes les plus barbares : décapitations, viols, tortures... Ils disent partir faire l djihad, "la guerre sainte". Par pitié, qu'on arrête d'employer ce mot : Leur guerre n'a rien de saint. Elles est synonyme de crimes de guerre, voire de crimes contre l'humanité.

La postérité ne pourra pas comprendre que nous ayons dû retomber dans de pareilles ténèbres après avoir connu la lumière". Des comptes devront être rendus. Je crains que le tribunal de l'histoire ne condamne l'ensemble des gouvernements et des élites pour haute trahison, parce qu'il n'ont pas pris la mesure du fléau qui s'est abattu sur nous.

Je suis surprise de voir que les seuls véritables résistants à cet obscurantisme sont , comme moi, de culture arabo-musulmane. Du Maghreb berbère à la péninsule Arabique en passant par l'ancien Empire perse, les intellectuels ne comprennent pas l'angélisme des Européens.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Florel   18 février 2013
Ma République se meurt de Jeannette Bougrab
"Il convient de débattre mais surtout d'agir pour lutter contre les dérives dangereuse de l'islamisme. N'ayant pas la mémoire courte, Madrid, Londres ou encore Paris ont connu des attentats sanglants au nom de Dieu. La France semble parfois être une démocratie immature, incapable d'aborder des sujets sans tomber dans une hystérie collective. Si on décide même simplement, de les approcher (immigration, laïcité...), l'on est accusé du pire par la gauche. Pourtant c'est elle qui est responsable du communautarisme et du différentialisme né d'un sentiment de culpabilité postcoloniale. La France est une République laïque. Dès l’article 1er de la constitution du 4 octobre 1958 il est affirmé que : " La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale." La France est un état de droit où les libertés sont consacrées et protégées : liberté de pensée, liberté de conscience, liberté cultuelle... Elle ne peut accepter de faire des compromis avec ce qui la définit, quitte à expulser les imams étrangers qui tiennent des propos extrémistes et attentatoires à la dignité et l'intégrité du corps des femmes, ou à refuser l'entrée sur son territoire à ceux qui prônent le djihad."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Sepo   15 mai 2015
Maudites de Jeannette Bougrab
Charb en ambassadeur du made in France:



Comme toujours, il a un maillot rayé - il ne portait que ça et des pulls Saint James dont je trouvais la laine particulièrement rêche."Mais ce n'est pas doux, ça gratte ce truc !..."Son regard coquin me faisait rire:"C'est ça qui est bon...", disait-il. il en prenait le plus grand soin, même en les apportant au pressing ! Ces précautions soulignant un côté précieux de sa personnalité m'amusaient. Treillis et maillot rayé, c'était son uniforme. Bien avant Arnaud Montebourg en marinière avec son mixeur Seb en couverture du Parisien , Charb était l'ambassadeur du made in France.p.198
Commenter  J’apprécie          20
Bookaddict   18 novembre 2015
Maudites de Jeannette Bougrab
Malheureusement, les siècles passent et les dérives des religions demeurent aussi meurtrières. A propos de la religion catholique, Voltaire, dans son Traité sur la tolérance, écrivait : "La fureur qu'inspirent l'esprit dogmatique et l'abus de la religion chrétienne mal entendue a répandu autant de sang , a produit autant de désastres, en Allemagne, en Angleterre et même en Hollande, qu'en France".

Il est vrai que catholiques et protestants eurent leurs lots de torturés, de décapités et de brûlés sur le bûcher. L'obscurantisme n'est pas l'apanage d'une seule religion, toutes ont connu leurs périodes d'intolérance, de cruauté et de persécution. Et les différentes inquisitions n'ont rien à envier aux intégristes islamiste du XXIe siècle.
Commenter  J’apprécie          10
Florel   18 février 2013
Ma République se meurt de Jeannette Bougrab
"Tout en adhérant officiellement aux valeurs de notre République, des associations locales établies dans les quartiers réussissent à mettre en œuvre et à diffuser un projet sournois. C'est l'implantation d'un islam radical dont la finalité est clairement politique..."
Commenter  J’apprécie          20
juliette1812   25 juillet 2016
Maudites de Jeannette Bougrab
« comment des parents dignes de ce nom peuvent-ils conduire leur propre fille au viol ? » (p. 44)

« Il y a soixante ans, lorsque ma mère fut victime d’un patriarcat qui imposait aux femmes une vie d’analphabètes, de domestiques puis d’esclaves battues par leur époux, on ne parlait pas d’islamisme. » (p. 64)

« après le départ des Américains d’Irak, les islamistes ont immédiatement établi les lois islamiques et instauré la charia. S’il y a des sacrifiés, sur l’autel de la démocratie, ce sont bien les femmes musulmanes. » (p. 73)

Malala au Pakistan

« les talibans ayant publié un décret interdisant l’école aux filles. » (p. 109)

Malala s’exprimant à la tribune des Nations unies (en 2013) : « Les extrémistes ont peur des livres et des stylos. Le pouvoir de l’éducation les effraie. Un enfant, un enseignant, un livre et un stylo peuvent changer le monde. » (p. 114)

Martin Luther King « lorsqu’on ignore le mal, on en devient complice » (p. 137)

« On est bien loin des dits de l’émir Abd el-Kader qui, en 1858, enseignait à ses disciples les vertus de l’écriture et des sciences, concluant que le sabre n’est que l’instrument de ceux qui ont renoncé à régner par l’esprit. » Lettre aux Français (1858), réédité en 2007.

« Dans sa fascination, le philosophe (Foucault) ignorait qu’au même moment, des Iraniennes scandaient dans la rue « A vas Khomeiny ! » pour s’opposer à l’obligation qu’elles auraient désormais de porter le voile. » (p. 143)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Jeannette Bougrab
dido600   24 septembre 2017
Jeannette Bougrab
« En Algérie, on se bat pour

porter le Bikini, en France on protège le

burkini ! »
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Lire avec Gérard Philipe

En 1946, Gérard Philipe incarne le prince Mychkine face à Edwige Feuillère dans L’Idiot de Georges Lampin Il est une adaptation du roman éponyme de:

Alexandre Pouchkine
Léon Tolstoï
Fiodor Dostoïevski

14 questions
28 lecteurs ont répondu
Thèmes : gérard philipe , adapté au cinéma , adaptation , littérature , cinema , théâtre , acteur , acteur français , cinéma français , engagement , communismeCréer un quiz sur cet auteur