AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.68 /5 (sur 37 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Bermudes , le février 1976
Biographie :

Jon McGregor est né aux Bermudes en 1976. Sa famille déménage en Angleterre dans le Norfolk où il passe son enfance. Étudiant à l'Université de Bradford, il passe un diplôme en technologie des médias. Il commence à écrire durant sa dernière année à l'université.
Il quitte Bradford pour Sheffield, puis Nottingham, et vit de petits boulots. Il écrit son premier roman, Fenêtres sur rue (If Nobody Speaks of Remarkable Things), à Nottingham, il vit alors sur une péniche. Ce premier roman est remarqué par la presse, car il est le plus jeune concurrent du Man Booker Prize 2002. Il remporte ensuite le Betty Trask Award et le Prix Somerset Maugham et se classe finaliste du Prix des écrivains du Commonwealth (Région Eurasie, meilleur premier livre), il est élu Jeune Écrivain de l'année par le Sunday Times en 2003.
Le deuxième roman de Jon McGregor, Il n'y a pas de faux départ (So Many Ways To Begin), a été publié en 2006. Son troisième roman, Même les chiens (Even The Dogs), paraît en 2010 au Royaume Uni et en 2011 en France.
+ Voir plus
Source : http://www.contemporarywriters.com/authors (traduction)
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (8) Ajouter une citation
Alice_   15 février 2019
Réservoir 13 de Jon McGregor
Elle recueillait de telles confidences de la part des gens et les transportait avec elle. C'est comme entasser des roches dans le coffre d'une voiture, avait-elle dit un jour à son doyen ; tôt ou tard, il y a de trop de roches et la suspension touche le sol à chaque fois qu'on rencontre une bosse sur la route. Il avait souri en lui répondant qu'il savait que c'était difficile. Il avait prié avec Jane et Jane avait continué à transporter ces roches avec elle.
Commenter  J’apprécie          40
Dravot   15 janvier 2012
Fenêtres sur rue de Jon McGregor
Ecoutez et vous l'entendrez.

La ville, elle chante.

Si vous restez silencieux, au fond d'un jardin, au milieu d'une rue, sur le toit d'une maison.

Le son est plus clair la nuit, lorsqu'il tranche plus nettement la surface des choses, quand le chant cherche à pénétrer au plus profond de vous.

C'est un chant sans paroles, le plus souvent, mais néanmoins un chant, et quiconque viendrait à l'entendre ne douterait de ce qu'il psalmodie. Et le chant résonne plus fort quand vous en saisissez chaque note.

(trad. Anne Damour)
Commenter  J’apprécie          20
Jon McGregor
guizmo   10 juin 2017
Jon McGregor
Il m'a raconté comment tu souriais, à quoi ressemblait ta voix, avec qui tu habitais, quelle sorte de chips tu achetais quand il t'a vue dans le magasin, que tu étais très différente lorsque tu ôtais tes lunettes, ce qu'il a ressenti au moment où tu lui as affleure le bras.
Commenter  J’apprécie          20
nathalie_MarketMarcel   10 décembre 2019
Réservoir 13 de Jon McGregor
On avait cherché la disparue. On l’avait cherchée absolument partout. On l’avait cherchée dans les orties qui poussaient autour du chêne mort dans la cour de Thompson. On avait soulevé des dalles et des couches de contreplaqué avant de s’éloigner derrière des portails. On l’avait cherchée chez les Hunter, à l’arrière des grandes aménagées, dans les abris de voiture, les bûchers et les ateliers, dans les espaces boisés, dans les serres et les jardins clos par un mur.
Commenter  J’apprécie          10
Jon McGregor
guizmo   10 juin 2017
Jon McGregor
Elle dit, viens, vien là.

Elle dit, pourquoi racontes-tu tout ça ?

Il baisse les yeux vers elle et se laisse aller dans le cercle de ses bras, il dit oh je ne sais pas ma chérie j,étais seulement en train de penser. Elle regarde sa poitrine et n'a pas besoin de l'inciter à continuer, elle lève les yeux et elle attend.

Il dit, écoute ma chérie, l'étonnant.

Il dit, l'étonnant c'est.
Commenter  J’apprécie          10
nathalie_MarketMarcel   10 décembre 2019
Réservoir 13 de Jon McGregor
Tandis que le crépuscule s’épaississait au-dessus du terrier des blaireaux, au fond des bois, un blaireau mâle à l’oreille déchirée a appelé une femme en marchant autour des entrées jusqu’à ce qu’elle sorte dans un faible gémissement circulaire et qu’il la prenne. Les bois étaient chargés de la puanteur de l’ail sauvage et, le long de ses sentiers, les feuilles luisaient d’un éclat sombre. Les fils Jackson sont sortis dans les champs pour examiner les moutons.
Commenter  J’apprécie          00
Jon McGregor
guizmo   10 juin 2017
Jon McGregor
Elle dit, viens, vien là.

Elle dit, pourquoi racontes-tu tout ça ?

Il baisse les yeux vers elle et se laisse aller dans le cercle de ses bras, il dit oh je ne sais pas ma chérie j,étais seulement en train de penser. Elle regarde sa poitrine et n'a pas besoin de l'inciter à continuer, elle lève les yeux et elle attend.

Il dit, écoute ma chérie, l'étonnant.

Il dit, l'étonnant c'est.
Commenter  J’apprécie          00
colimasson   11 mai 2013
Ce qui est arrivé à M. Davison de Jon McGregor
Il reste une chance. Un sentiment qu'il pourrait arriver quelque chose, qu'il pourrait arriver n'importe quoi. Cela semble mériter réflexion, au moins.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Acrostiche de Sphinx (13).... 💂 📂

"Death on the Nile" :

Le train bleu
Mort sur le nil

8 questions
31 lecteurs ont répondu
Thèmes : acrostiches , pseudo , littérature anglaise , baba yagaCréer un quiz sur cet auteur