AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.24 /5 (sur 1610 notes)

Nationalité : Canada
Né(e) à : Willowdale , le 31/10/1966
Biographie :

Joseph Boyden a des origines mêlées, irlandaises, écossaises et indiennes. Adolescent il est inscrit chez les jésuites, à la Saint Brebeuf High School de Toronto.

On le retrouve ensuite au Northern College de Moosonee où il termine ses études littéraires puis part pour le sud des États-Unis. Il y sera tour à tour musicien dans un orchestre ambulant, fossoyeur ou encore barman.

Son premier roman, "Le chemin des âmes" ("Three Day Road") (Albin Michel 2006), suivait deux indiens Crees, engagés dans l’armée canadienne pendant la Première Guerre mondiale. Il a remporté le prix Amazon en 2006.

Son deuxième roman, "Through Black Spruce" ("Les Saisons de la solitude"), remporte le prix Giller en 2008.

En 2014, "The Orenda" ("Dans le grand cercle du monde") raconte les guerres fratricides entre Indiens. Comme dans "Three Day Road", trois voix se superposent dans le récit.

Il est également l'auteur d'un recueil de nouvelles intitulé "Born with a tooth" ("Là-haut vers le nord").
+ Voir plus
Source : www.etonnants-voyageurs.com/
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (36) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Rencontre avec Joseph Boyden pour "Dans le grand cercle du monde".
Citations et extraits (292) Voir plus Ajouter une citation
latina   30 août 2012
Le chemin des âmes de Joseph Boyden
Le seul spectacle qui ne soit pas décourageant, en cet endroit, se trouve dans le ciel.

Malgré le naufrage du monde au-dessous, les oiseaux continuent de voler comme si de rien n'était.
Commenter  J’apprécie          610
Joseph Boyden
carre   02 août 2014
Joseph Boyden
"On croit encore trop à cette image des Indiens assis en rond autour du feu, attendant que la civilisation les découvre, les christianise et le sauve !"

Interview Télérama Juin 2014
Commenter  J’apprécie          440
Sachenka   13 août 2016
Le chemin des âmes de Joseph Boyden
J'ai remarqué que les wemistikoshiw [les Blancs, les Occidentaux] font toujours les choses par trois. Ils sont obsédés par ce nombre : ligne de front, de renfort, de réserve n'en sont qu'un exemple parmi tant d'autres. Leurs équipes de travail comptent toujours trois membres : d'ailleurs, ils les appellent en les numérotant. Le soldat un fait le guet pendant que les soldats deux et trois opèrent. Même leurs armées se divisent en trois corps, l'infanterie, l'artillerie, la cavalerie, et ces trois corps sont soumis aux trois rituels de l'entrainement, du combat et du repos.

Cette passion du nombre trois se communique de ceux qui donnent les ordres à ceux qui les reçoivent. Dès que nous partons en repos, nous nous comportons au même rythme : manger, dormir, les femmes. [...] Parfois, j'assiste aux prières où les wemistikoshiw se rassemblent et dans lesquelles ils invoquent leurs trois manitous, le Père, le Fils et le Saint-Esprit. C'est peut-être la raison pour laquelle ils font tant de choses par trois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
palamede   06 novembre 2017
Dans le grand cercle du monde de Joseph Boyden
Ce qui est arrivé dans le passé ne peut demeurer dans le passé, tout comme le futur se situe toujours un souffle devant. Le plus important, c’est le présent ... Le passé et le futur sont le présent.
Commenter  J’apprécie          360
PiertyM   17 mai 2016
Dans le grand cercle du monde de Joseph Boyden
Quand on s'endort le soir en riant, il est difficile de se réveiller au soleil en pleurant.
Commenter  J’apprécie          350
gouelan   26 octobre 2016
Dans le grand cercle du monde de Joseph Boyden
On en apprend beaucoup en observant la manière dont les gens s'acquittent d'une tâche qui leur déplaît. C'est indispensable pour connaître leur caractère.
Commenter  J’apprécie          340
LUKE59   15 mai 2012
Le chemin des âmes de Joseph Boyden
La folie, c' est d' abord de nous envoyer aux tranchées. La folie, c' est de nous apprendre à tuer ; c' est de récompenser ceux qui le font bien.(p361)
Commenter  J’apprécie          340
Eve-Yeshe   16 octobre 2018
Le chemin des âmes de Joseph Boyden
La Compagnie de la Baie d’Hudson entretenait chez les Crees une passion féroce pour les fourrures. En conséquence, les bêtes furent presque exterminées et l’heure arriva, pour les gens des bois, où même mes plus aguerris durent affronter un choix difficile : rejoindre les réserves ou se résoudre à mourir de faim. P 122
Commenter  J’apprécie          330
latina   01 septembre 2012
Le chemin des âmes de Joseph Boyden
Il pleut sans discontinuer depuis des semaines : devant nous s'étend un champ de boue que dévastent des cratères pleins d'eau et de cadavres. Plus un arbre ou un buisson debout. (...)

Pour quelle raison nous envoie-t-on ici? J'en arrive au stade où je ne m'explique plus rien, surtout pas les mobiles de ceux qui promènent les troupes d'un endroit à un autre, leur commandant de courir à leur mort.

Je les hais pour ce qu'ils me font faire, mais je n'en parle pas; je laisse ma haine suppurer. (...)

Il paraît que les blessés qu'on ne ramasse pas tout de suite se noient dans la boue.(...)

Et toujours, la pluie qui tombe, les obus qui pilonnent, retournent le bourbier; c'est ma hantise : me retrouver blessé, agonisant, m'enfoncer là-dedans à jamais. Englouti. Porté disparu; et toi, Niska, qui m'attendrais des années.
Commenter  J’apprécie          310
fabienne2909   18 septembre 2015
Le chemin des âmes de Joseph Boyden
Les feux ne sont pas autorisés si près du front. Dans l'obscurité, je commence à entrevoir des silhouettes : des tentes, des hommes couchés dans des couvertures, ou bien assis par petits groupes, se parlant à voix basse. Ils ne font pas attention à nous ; on croirait que nous sommes des fantômes qui passent parmi eux, et c'est dans cette obscurité, avec ces ombres qui leur mangent la figure, leur regard fixe derrière le rougeoiement des cigarettes, que je comprends qu'ils sont, ces hommes, les vétérans des terribles combats de l'année dernière ; que ce sont eux, les fantômes.
Commenter  J’apprécie          310
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

7 questions sur le film "Les 7 mercenaires" (1960)

Comme l'on sait, il s'agit d'une adaptation du célèbre film "Les 7 samouraïs", du réalisateur japonais Akira Kurosawa. Mais celui-ci n'aima pas du tout le western, qu'il qualifia de "trahison pure et simple".

Vrai
Faux

7 questions
18 lecteurs ont répondu
Thèmes : western , cinéma americain , cinéphilieCréer un quiz sur cet auteur
.. ..