AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.02 /5 (sur 65 notes)

Nationalité : Inde
Né(e) à : Bhavangar
Biographie :

Née dans l'état du Gujarat (Inde occidentale), elle est élevée jusqu'à l'âge de huit ans par ses grands-parents dans la ville de Bhavangar et scolarisée dés ses trois ans selon la méthode Montessori.
Elle rejoint ensuite ses parents à Munbai où elle passe son enfance et son adolescence. Elle apprend, l'anglais, l'hindi(langue officielle de l'Inde) et le sanscrit pendant sa scolarité.
A 17 ans, elle vient étudier aux Etats-Unis, dns l'Iowa, parrainée par son oncle professeur à l'université de cet état. Elle suit des études de microbiologie et obtient son diplôme. Elle déménage ensuite dans le Wisconsin et travaille comme microbiologiste pour le ministère de l'agriculture.
Passionnée d'histoire et d'écriture dès son plus jeune âge : elle écrit de la poésie à ses heures perdues, elle choisit pourtant une carrière scientifique. C'est à l'occasion d'une correspondance avec l'un de ses oncles, qu'elle décide de se mettre à écrire sur son pays, ses traditions et légendes.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

MP 2014-03-20-106-003048BDD2D9.mp4 Payot - Marque Page - Kashmira Sheth - Garçons sans noms.


Citations et extraits (8) Ajouter une citation
IreneAdler   16 août 2014
Garçons sans noms de Kashmira Sheth
Je plaque mes mains sur ma tête, enfouie sous mon imperméable, et me roule en boule. Baba [papa] ne nous a jamais tapés ni giflés.

Il disait : "Les animaux ne frappent pas leurs petits ; et s'il est vrai que nous leur sommes supérieurs, alors nous devons nous comporter au moins aussi bien qu'eux." J'en conclus qu'un individu capable de me frapper ne mérite pas le titre d'homme. Pas même celui de bête.
Commenter  J’apprécie          100
VanessaV   23 octobre 2014
Un sari couleur de boue de Kashmira Sheth
- Veux-tu du thé? lui demandé-je en avançant vers elle.

- Ho've, bien-sûr! crie-t-elle.

- Allons à la maison alors.

J'attrape son coussin et son ouvrage et la laisse prendre sa tasse. Elle reste assise sur le seuil de la cuisine en attendant qe je prépare le thé.

- Leelabon, qu'est-ce que tu lis toute la journée?

Je lui tends mon livre. [...] Le thé est prêt, elle me tend sa tasse et je la sers. Je bois le mien dans une tasse en argentan, assise à côté d'elle.

Elle souffle sur son thé avant d'en boire une petite gorgée.

- Il est bon.

De son autre main, elle tourne les pages du livre.

- C'est la légende de Rama et Sita?

- Non.

- Alors de quoi ça parle? Nous [les rabari] ne savons pas lire, mais nos anciens nous racontent beaucoup d'histoires sur Rama et Sita, sur le combat de Rama contre Ravana. Ils nous parlent aussi de Krishna, qui volait du beurre et qui a anéanti le méchant roi Kansa. Nous écoutons tellement d'histoires que, si on devait les écrire dans le ciel, elles le rempliraient entièrement, il n'y aurait plus de place pour les étoiles.

- Il y a d'autres histoires que tu ne connais pas.

- Alors raconte-m'en une de ce livre.

Il n'y a pas d'histoires dans ce livre. C'est juste un texte.

- Mais si ça ne raconte pas une histoire, de quoi ça parle?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Lenelai   09 janvier 2011
Un sari couleur de boue de Kashmira Sheth
Les traditions n’entravent-elles pas les peuples tout comme l’occupation étrangère occupe notre pays ? Nous ne parvenons pas à nous défaire de ces chaines, même si elles nous blessent, nous nous sommes habitués.
Commenter  J’apprécie          60
Leonie   26 avril 2014
Un sari couleur de boue de Kashmira Sheth
"La mort m'ensevelit,tout s'assombrit

Je suis prise au piège.

Je voulais être libre de courir,

comme le veau qui vient de naître

dans une prairie verdoyante

Attachée,

je suis attachée par mon chidri au clou du veuvage.

Ce clou enfoncé

dans le sol de ma vie.''
Commenter  J’apprécie          30
Atasi   22 juin 2015
Garçons sans noms de Kashmira Sheth
Jusqu'où voyageront ces cadres ? Traverseront-ils les mers en bateau ou en avion ? Échoueront-ils dans une des pièces somptueuses entrevues dans le magazine "Maisons de stars" de Mohan ? Qui deviendra leur heureux propriétaire ? L'un d'eaux atterrira peut-être dans la chambre d'une jeune fille, qui ne saura jamais que ce cadre a été fabriqué, au prix de beaucoup de sueur et de larmes, par un garçon de son âge qui languit loin de sa famille.
Commenter  J’apprécie          20
IreneAdler   16 août 2014
Garçons sans noms de Kashmira Sheth
Les visages de Sahil, Amar, Roshan et Barish dansent devant mes yeux. Comment puis-je les abandonner ? Mais c'est ma seule chance; et si je ne m'échappe pas maintenant, je n'aurai peut-être jamais d'autre occasion.

Derrière, les gens poussent et je dois avancer pour leur faire de la place.

Balafre va les punir. Je vais le regretter. Alors que si nous parvenons à nous enfuir tous ensemble, personne n'aura à payer les pots cassés. Il faut que je demande à quelqu'un de nous aider.

Il le faut.
Commenter  J’apprécie          10
Bookooning   13 septembre 2019
Un sari couleur de boue de Kashmira Sheth
Cette matinée magnifique, semblable à une fleur de frangipanier, vient d’être piétinée. Être veuve, c’est vivre en quarantaine pour le restant de ses jours, et je ne peux pas l’accepter.
Commenter  J’apprécie          00
Bookooning   13 septembre 2019
Un sari couleur de boue de Kashmira Sheth
« Bientôt viendra le jour où hommes et femmes marcheront main dans la main, comme de véritables partenaires. »
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox