AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.14/5 (sur 351 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Strasbourg
Biographie :

Kate McAlistair est une romancière et scénariste dont la famille a longtemps vécu en Asie. Elle est passionnée par l’Inde et l’Extrême-Orient. Elle vit actuellement dans la Loire avec son mari, dont elle a eu deux fils.
Après un bac scientifique avec mention, elle oblique vers un master en Arts, suit des cours d’histoire de l’Art et de typographie, puis s’oriente vers le cinéma en validant un diplôme de communication audio-visuelle. Elle entre dans la vie active comme graphiste en agences de communication.
Son premier manuscrit est publié en 1997 dans la collection Legend de Fleuve Noir. Après d’autres romans et de nombreuses nouvelles de genre, elle change de registre en 2018 pour se consacrer à l’écriture de grandes sagas au souffle romanesque. Sa trilogie à succès, le Lotus rose, publiée par les éditions de l’Archipel, plonge son lectorat dans l’Inde coloniale des Années Folles jusqu'à la Seconde Guerre Mondiale, pour un périple tumultueux entre aventures et passions.
Sa nouvelle saga, le Palais des mille vents (T1 L’Héritage des steppes ; T2 Les Nuits de Saint-Pétersbourg), est une fresque romanesque dans la Russie impériale du 19ème siècle sous couvert de rivalités diplomatiques, de voyages aventureux et de grandes passions. Le troisième tome, la Princesse de la taïga, est en cours d’écriture pour une parution en 2024. Il clôturera cette magnifique trilogie.
Ces romans sont disponibles en poche et en version audio.
Son roman L'Héritage des steppes est lauréat du PRIX DU LYS 2023.
+ Voir plus
Source : http://www.editionsarchipel.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Kate McAlistair   (5)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Après sa trilogie du Lotus rose, Kate McAlistair nous invite à un voyage riche en passions sur les terres glacées et sauvages de la Russie. #KateMcAlistair #LeLotusRose #LePalaisdesMilleVents En librairie le 14 octobre aux Éditions de l'Archipel. Lahore, 1838. Morgan Preston, d'origine irlandaise et hindoue, vit sous le joug de son père, un mercenaire aussi cruel qu'ivrogne. Sa seule échappatoire : ses deux amies. Chali est une chasseuse nomade, et Maura, une Irlandaise venue avec sa mère rejoindre son géniteur, le colonel Edward Fleming, redoutable chef de la police. Mais un jour, c'est le drame. Tentant de s'interposer face à son père ivre, celui-ci tombe du balcon et se tue. Morgan est immédiatement accusé du meurtre par Fleming. le garçon décide alors de fuir, même si cela l'oblige à traverser la chaîne de l'Himalaya… Dix ont passé. Sauvé par le baron Boris Bachkal, Morgan a trouvé refuge au Palais des mille vents, proche d'Orenbourg, ville russe à la frontière de l'Asie et de l'Europe baignée par le fleuve Oural. Là, le garçon devenu jeune homme partage son temps entre des expéditions dans la steppe et les fabuleuses fêtes que son père d'adoption organise. Jusqu'au jour où Maura, qu'il pensait ne jamais revoir, vient frapper au Palais des Mille vents… Après la trilogie du Lotus rose, Kate McAlistair signe une nouvelle saga exotique : un voyage fabuleux qui prend sa source au Pendjab pour s'épanouir en Russie, sur des terres glacées, où le climat hostile exacerbe les passions. Le livre : https://www.lisez.com/livre-grand-format/le-palais-des-mille-vents/9782809842197 Instagram de Kate McAlistair : https://www.instagram.com/katemcalistair/ Facebook de l'Archipel : https://www.facebook.com/editionsdelarchipel

+ Lire la suite

Citations et extraits (46) Voir plus Ajouter une citation
La jeune fille sentit monter en elle l'angoisse que les derniers jours avaient accumulée. Elle était en train de quitter définitivement toutes ses habitudes, ses amies, ses professeurs, et même la jument Ever, sa préférée pour partir en promenade. Elle s'éloignait de l'Angleterre, du pensionnat, de la propriété de Tyler Castle, de l'automne et de l'hiver, du brouillard des mi-saisons, des châtaignes grillées sur les braises, du crachin glacé et de l'infinie douceur du soleil printanier. L'Inde s’annonçait si différente.
Commenter  J’apprécie          180
Être une femme mariée contre son gré ou une prostituée était exactement la même chose.
Commenter  J’apprécie          170
- Pourquoi devons-nous grandir ?
Olga eut un rire sec.
-Ah, la grande question philosophique du jour... Grandir est un regret de femme... parce que grandir nous fait perdre nos libertés. Enfant, nous pouvions tout faire, et le monde nous appartenait. Nous grimpions aux arbres, nous nagions dans les étangs, nous nous battions avec les garçons et parfois même nous pouvions gagner. Et puis, un jour, nous sommes devenues femmes et, dès lors, tout a changé, nous voilà prisonnières des murs qu'on dresse autour de nous. Parfois même, nous devenons prisonnières de nous-mêmes. La peur est notre plus grande ennemie.
Commenter  J’apprécie          130
Décidément, les rites religieux étaient tous les mêmes. Ils ne visaient qu'à soulager les coeurs lourds de trop de chagrin.
Commenter  J’apprécie          130
L'amour se passe d'adverbe et de tout superlatif. L'amour n'est vrai que lorsqu'il est naturel.
Commenter  J’apprécie          120
- Si d'aventure vous ne deviez retenir qu'une seule de mes recommandations, souffla-t-elle doucement, sachez qu'il vaut mieux être aimé qu'aimer. La douleur est toujours pour celui qui a le plus de cœur.
Commenter  J’apprécie          110
Les enfants délaissés savent très tôt que l'amour qu'ils déversent n'est jamais payé en retour. Leur cœur grandit, partagé entre illusion et lucidité, et les rêves qu'ils s'inventent ne sont que les moyens de supporter la réalité.
Commenter  J’apprécie          90
Au milieu du lac de velours, le palais des cerfs était semblable à un diamant. Construit dans une pierre légèrement dorée, il avait une forme carrée même si, au fur et à mesure que l'on s'en approchait, apparaissaient des murs et des alcôves, des arcades et des belvédères. Une trouée dans les nuages l'inonda brusquement de soleil. Il prit dans cette lumière précieuse un relief inattendu qui le fit encore paraître plus extraordinaire.
Commenter  J’apprécie          80
Daniil l’attendait avec une paire de valenkis en laine d’agneau et une épaisse robe de chambre doublée de belette de Sibérie. Il s’y enfouit en grommelant de plaisir.
Commenter  J’apprécie          70
Désolé, milady, mais votre train ne vous attendra pas plus longtemps. Il a déjà été retardé de deux jours pour que vous puissiez le prendre à temps.
Commenter  J’apprécie          70

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Kate McAlistair (273)Voir plus

Quiz Voir plus

L'héritière du lotus rose

Quel est le surnom chinois de Mary-Leela ?

Xiàngmù
Bǎihé
Liánhuā
Lúwěi

10 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : L'héritière du Lotus rose de Kate McAlistairCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..