AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.34 /5 (sur 115 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Santa Monica, Californie , le 03/02/1927
Biographie :

Sataniste, gay, inventeur du Hollywood trash, et surtout grand gourou du cinéma underground américain, Kenneth Anger (Kenneth Anglemyer) préfère se définir comme un Mage des images plutôt que d’être rangé sous l’appellation bêtement réductrice de réalisateur.

Dès ses débuts à la fin des années 40, il s’engage dans les expérimentations tout azimut, superposant les images les unes sur les autres ou triturant des fréquences sonores inédites dans ses bandes originales.

En 1947, son premier court-métrage "Fireworks", "Feux d'Artifice", l'histoire d'un jeune homme torturé par une bande de marins lubriques, est remarquée par Jean Cocteau alors président du "Festival du film maudit" qui l'invite à Paris.

Avant d’être l’icône de l’avant-garde, Kenneth Anger est d'abord l'auteur, en France en 1959, de la sulfureuse série des "Hollywood Babylone". Trente ans avant l'invention de la presse People, il y raconte les frasques des stars du cinéma, du Muet à Marilyn Monroe.

Tous les films de Kenneth Anger baignent dans l'occultisme, que le réalisateur découvre au milieu des années 50 à travers les œuvres de l'Anglais Aleister Crowley, fondateur du satanisme moderne. Kenneth Anger apparaît souvent dans ses propres films déguisé en prêtre occulte.


+ Voir plus
Source : www.arte.tv
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Lecture-concert par Eric Lareine et Pascal Maupeu de l'ouvrage Hollywood Babylon de Kenneth Anger aux éditions Tristram. Performance produite par la Cave Poésie-René Gouzenne (Les Rugissants - extraits) Film réalisé par : Gil Corre Film produit par : Occitanie Livre & Lecture En partenariat avec la Cave Poésie-René Gouzenne dans le cadre de sa saison des « Rugissants » soutenue par le programme régional d?aide à la promotion des éditeurs et diffusion de leurs publications inscrit au Contrat de filière Livre Occitanie 2018-2020.
Citations et extraits (10) Ajouter une citation
Ambages   10 juillet 2016
Retour à Babylone de Kenneth Anger
" Voyez - j'ai un côté du visage doux et bienveillant, incapable d'autre cbose que d'amour pour mes semblables. L'autre côté, l'autre profil, est cruel, prédateur, maléfique, incapable d'autre chose que de luxure et de passions obscures. Tout dépend du côté de mon visage qui se présente à vous - ou à la caméra. Tout dépend du côté qui est tourné vers la lune à l'heure où descend la marée."

Ainsi ces propos extraordinaires de Lionel Atwill décrivaient-ils un jour son visage tout aussi extraordinaire à un journliste. Alpha et oméga de l'ange et du démon, ce visage troublant était une bénédiction pour cet acteur qui donna vie sur grand écran à un gentleman affable, suave et indiciblement sinistre : le sieur Lucifer. Entendez bien ces mots caressés par le baryton britannique au timbre d'orgue melliflu de Lionel Atwill, une voix capable de descendre dans les graves et de parler tout bas, de choses tout à fait épouvantables, sur une gamme de tons méticuleusement nuancés et avec une articulation impeccable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Walden-88   17 juillet 2013
Hollywood Babylone de Kenneth Anger
Il est vrai qu'à l'époque où Hollywood devint la capitale mondiale du cinéma, les personnages douteux fondirent sur la ville en plein essor telles des nuées de phalènes attirées par la lumière des projecteurs. Gangsters à deux sous, contrebandiers, dealers, escrocs carnassiers, maîtres chanteurs, cambrioleurs, extorqueurs ostrogoths, toutes sortes de détraqués sexuels ultra-cochons, boursicoteurs de placements fictifs, hurluberlus sectaires, astrologues du dollar, médiums imposteurs et évangélistes épicènes, guérisseurs charlatans, voyants véreux et "psychanalystes" parasites.
Commenter  J’apprécie          80
Charybde2   27 juin 2015
Hollywood Babylone de Kenneth Anger
Il est vrai qu’à l’époque où Hollywood devient la capitale mondiale du cinéma, les personnages douteux fondirent sur la ville en plein essor telles des nuées de phalènes attirées par la lumière des projecteurs. Gangsters à deux sous, contrebandiers, dealers, escrocs carnassiers, maîtres chanteurs, cambrioleurs, extorqueurs ostrogoths, toutes sortes de détraqués sexuels ultra-cochons, boursicoteurs de placements fictifs, hurluberlus sectaires, astrologues du dollar, médiums imposteurs et évangélistes épicènes, guérisseurs charlatans, voyants véreux et « psychanalystes » parasites. Tous s’agitaient, rapaces, aux abords du Cercle Enchanté. Des milliers de jeunes naïfs, en proie à la fascination de l’écran, se laissaient séduire par les promesses bidon d’ « écoles de la vocation » – une ruée vers l’or des dupes qui ne laissa sur le carreau que d’amères épaves. Les bonnes poires au joli visage, poches percées et bercées d’illusions, furent nombreuses à sombrer dans la prostitution.
Commenter  J’apprécie          60
NMTB   25 juin 2016
Hollywood Babylone de Kenneth Anger
Tombé aux oubliettes en 1935, Lou éparpilla autour de lui les épaisses piles de coupures de presse jaunissantes témoignant de ses heures de gloire, y ajouta toutes ses photographies les plus flatteuses, et les affiches fanées de ses triomphes, The Long Trail et The Redeeming Sin. Nu au centre de ce cercle narquois, accroupi à la japonaise, il foudroya son obsolescence de violents coups de ciseaux dans le ventre et dans la poitrine. Lou fut retrouvé éviscéré, le cœur à nu, ses souvenirs pitoyables dans un bain de sang.
Commenter  J’apprécie          50
abitbol84   13 juin 2016
Retour à Babylone de Kenneth Anger
Un après-midi, le professeur de diction faisait faire des exercices labiaux à un groupe de comédien, et demanda à Haines d'énoncer à toute vitesse la formule : "Cécile de Sicile a les cils plus lisses que les lys d'Alice." Haines en eut assez de répéter la fourchelangue et se mit à marmonner. Le formateur le réprimanda : "L'ennui avec vous, Monsieur Haines, c'est que vous souffrez d'une certaine forme de paresse buccale ! " Haines (dont le savoir-faire en matière de fellation était mythique à Hollywood) répondit : "Personne ne s'est jamais plaint ! "- déclenchant un fou rire dans l'assistance.
Commenter  J’apprécie          40
NMTB   19 juillet 2016
Retour à Babylone de Kenneth Anger
Hollywood Babylone est moribonde, morte, défunte, macchabée, charogne, finito, kaput, kaputissimo ! Avec Reagan à sa tête, nous assistons déjà à la bande-annonce du spectacle ultime : Hollywood Apocalypse.

Commenter  J’apprécie          40
Charybde2   27 juin 2015
Hollywood Babylone de Kenneth Anger
Et Babylone resterait là des années, échouée tel un rêve gargantuesque au bord de Sunset Boulevard. Bien après l’échec du grand saut de Griffith dans l’inconnu, Intolérance, son Drame Solaire des Âges ; bien après que la cour de Balthazar eut été livrée aux mauvaises herbes, que ses murs eurent commencé à peler et à se gondoler dans le chaos du plateau de tournage abandonné ; après que les pompiers de Los Angeles l’eurent condamnée pour risque d’incendie, elle était encore là : la Babylone de Griffith, à la fois comme un reproche et un défi à la petite ville du cinéma en plein essor – quelque chose à surpasser, quelque chose à pardonner.
Commenter  J’apprécie          20
glacierdudesert   24 avril 2017
Hollywood Babylone de Kenneth Anger
"IT" désigne chez certains cette qualité magnétique qui attire tous les autres. "IT", vous conquérez tous les hommes si vous êtes une femme - toutes les femmes si vous êtes un homme. "IT" peut être une qualité de l'esprit comme une particularité physique. Confiance en soi et indifférence à l'image renvoyée - plus ce petit quelque chose qui donne l'impression que vous n'êtes pas tout à fait comme les autres. That's "IT". (Elinor Glyn)
Commenter  J’apprécie          01
GoodBooksGoodFriends   23 janvier 2019
Retour à Babylone de Kenneth Anger
Hollywood est un haut lieu de solitude pour ceux qui n'ont pas réussi.
Commenter  J’apprécie          00
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox