AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.67 /5 (sur 136 notes)

Nationalité : Israël
Biographie :

Koren Shadmi est un illustrateur.

Il a travaillé comme illustrateur et caricaturiste pour divers magazines en Israël. À 17 ans, il a eu son premier roman graphique publié, "Profil 107", une collaboration avec le dessinateur Uri Fink (1963).

En 2002, à la fin de son service pour la Force de défense israélienne, Shadmi déménagé à New York pour étudier l'illustration à la School of Visual Arts, où il a acquis son diplôme en 2006.

"In The Flesh", son premier livre en anglais, est paru en 2009.

Il vit et travaille actuellement à Brooklyn.

son site : http://www.korenshadmi.com/
Twitter : https://twitter.com/korenshadmi?lang=fr
page Facebook : https://www.facebook.com/korenshadmiartist/

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Joshua Faudem & Koren Shadmi on MIKE'S PLACE graphic novel


Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
Crossroads   31 octobre 2016
Love Addict : Confessions d'un tombeur en série de Koren Shadmi
- Ça fait trois semaines que j'essaie de finir Les Frères Karamazov.

- Oh, ils ont écrit quoi?
Commenter  J’apprécie          367
marina53   18 novembre 2016
Love Addict : Confessions d'un tombeur en série de Koren Shadmi
[chez la psy]

- Cette fille était pleine de venin. Mais qu'est-ce que tout ça dit de moi ? De mon estime de moi-même ? Elle m'a insulté pendant deux heures, et je l'ai ramenée à la maison ! Qu'est-ce qui cloche chez moi ?

- Vous pensez que quelque chose ne va pas chez vous ?

- Heu, pourquoi je serais là, sinon ?
Commenter  J’apprécie          300
Ziliz   23 octobre 2017
Love Addict : Confessions d'un tombeur en série de Koren Shadmi
- Tu sais, moi aussi je suis sur 'Lovebug'.

- Oui, je crois que tu me l'avais dit... Qu'est-ce que ça donne pour toi ?

- L'horreur ! Je crois que je vais suspendre mon compte, en fait.

- Ah oui ? Pourquoi ?

- Eh bien, il y a deux mois, un type m'a contactée... Le rêve : beau gosse, intelligent, des messages bien écrits, sans émoticônes ou jargon à la noix, on a commencé à échanger...

- Ok.

- On s'envoie des messages tous les jours, parfois plusieurs dans la même journée. Il me dit qu'il est en voyage d'affaires en Angleterre, et qu'il rentre à la fin du mois. Bref, on parle de choses et d'autres, et je commence à vraiment l'apprécier : il est drôle, respectueux, pas louche du tout. Et il a l'air vraiment cool. Je vais jusqu'à consulter sa page FB, pour être sûre... Tout concorde. Et puis, un mois passe sans nouvelles. Il m'écrit pour me dire qu'il est rentré à New York. On fixe un rencard, un dîner dans un restau italien. Moi, je suis super excitée. Le vendredi arrive. Le soir du rendez-vous, je suis encore au boulot. Je reçois un message de lui, j'ouvre... Une photo de sa bite !

- Oh mon dieu, c'est dingue ! Qu'est ce qui lui a pris ?

- J'imagine qu'il a pas réussi à se retenir.

(p. 111-112)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          234
Ziliz   25 octobre 2017
Love Addict : Confessions d'un tombeur en série de Koren Shadmi
- J'ai souvent vu des livres de Synthia Brunt, mais je n'en ai jamais lu. J'aurais jamais pensé qu'elle avait un nègre.

- C'est le cas de la plupart des romanciers à l'eau de rose. Il faut qu'ils produisent beaucoup. Synthia a trois enfants à charge, en plus de sa consommation d'alcool.

- Ha ! Et tu as déjà eu à écrire des scènes érotiques ?

- Tu plaisantes ? Ça représente la moitié des bouquins. Le public visé, ce sont des femmes d'âge mûr dont le mari ne bande plus.

- Tu as un exemple d'une scène érotique typique, chez Synthia ?

- Bien sûr. « Elle apercevait son membre turgescent qui tendait la toile de son pantalon. Des gouttelettes de sueur perlaient le long de sa mâchoire carrée... jusqu'à ses pectoraux musclés. Elle pouvait à peine respirer tandis que, de ses bras puissants, il l'allongeait sur la table. Il lui murmura à l'oreille de son fort accent espagnol : 'Je veux venir en toi, ici et maintenant.' »

(p. 153-154)
Commenter  J’apprécie          90
Julitlesmots   04 décembre 2019
L'Homme de La Quatrième dimension: Rod Serling pionnier de la télévision de Koren Shadmi
Certains jours, j'avais vraiment le sentiment que l'humanité courrait à son autodestruction. Dans la quatrième dimension, caché aux yeux de tous, je parvenais à exprimer mes craintes et frustrations les plus profondes.



La série avait beau tenir toutes ses promesses, je m'enfonçais de plus en plus dans les abysses d'anxiété et de dépression. Je vivrais avec la crainte perpétuelle que la série s'arrête, les sponsors pouvant en décider ainsi à tout moment.
Commenter  J’apprécie          60
meygisan   22 décembre 2017
Le voyageur de Koren Shadmi
- Il faut parfois faire des sacrifices pour préserver une amitié.

- Ou sacrifier une amitié pour préserver sa santé mentale.
Commenter  J’apprécie          60
Derfuchs   01 juin 2019
Le voyageur de Koren Shadmi
Vos existences auront servi à peindre un impressionnant tableau de cette planète et de la vie qu'elle a portée.
Commenter  J’apprécie          60
Bouvy   02 juillet 2019
Bionique de Koren Shadmi
Tu as trop d’estime pour les adultes. Tu sais quoi ? Ils sont tout aussi paumés que nous
Commenter  J’apprécie          50
alouett   12 février 2016
Abaddon, tome 2 de Koren Shadmi
Vous êtes dans l’Abaddon, Ter. Pourquoi cet endroit serait-il moins réel que n’importe quel autre lieu où vous avez été ? Vous avez juste évolué d’une grande cage vers une plus petite…
Commenter  J’apprécie          40
CS_Constant   18 janvier 2016
Abaddon, tome 1 de Koren Shadmi
- Humm... du gâteau ! ça fait une éternité que j'ai pas mangé de gâteau !

- Comment peut-il avaler ça ? J'ai confectionné ce gâteau avec de l'isolant et de la colle.

- Qui est-ce ?

- C'est Bern.

- Oui, d'accord, j'ai compris. Je veux dire, qui est-il ? Est-ce qu'il vit ici ?

- Oh, non, non. C'est le voisin d'à côté. Il vient ici seulement lorsqu'il a besoin de bière, de café, ou d'autre chose.

- Le voisin d'à côté ?? Mais comment a-t-il bien pu rentrer ici ??

- Je ne sais pas trop.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

LNHI-49689

Chacun des 7 enfants adoptés par le riche excentrique Reginald 'Monocle' Hargreeves est appelé par son numéro d'ordre et, parfois par un prénom ou un surnom. Ainsi, le n°1, Luther, doté d'une force musculaire impressionante, est-il surnommé ..#.. après avoir vécu quelques années à la surface de la Lune.

Moonface
Spaceboy
Rocketman

7 questions
0 lecteurs ont répondu
Thèmes : super-héros , fantastique , bande dessinéeCréer un quiz sur cet auteur

.. ..