AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9791026236108
309 pages
Éditeur : Librinova (18/06/2019)

Note moyenne : 4.57/5 (sur 44 notes)
Résumé :
« Vous voyez quand on se dit que ça ne pourra jamais être pire ? lorsque le mauvais sort s’acharne et que la poisse et l’adversité ont décidé de venir s’installer en colocation chez vous ? Voilà à quoi ressemble ma vie en ce moment. » Liv rentre en première.L’année de ses seize ans, une année qui sera celle de tous les bouleversements. Heureusement, pour affronter la tempête, elle a ses armes secrètes : Margot, Max, Lisa et Rodolphe. Bien plus que des amis, sa confr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (38) Voir plus Ajouter une critique
La_Bibliotheque_de_Juju
  14 décembre 2019
Traverser les orages. Passer entre les gouttes, sans trop se mouiller les ailes, c'est compliqué lorsqu'on a 16 ans et qu'on aimerait ne pas faire partie du troupeau.

Elle s'appelle Liv et elle va vivre des moments difficiles. D'autres joyeux. Des parents qui ne s'aiment plus. Un petit frère en révolte. Mais des amis qui offrent un bel abri à la jeune Liv.
Lucile Caron-Boyer écrit pour la jeunesse. Son premier roman, MON PETIT CŒUR DE PIERRE, m'avait touché. Et là aussi, encore, elle a su faire vibrer la corde sensible de la petite guimauve qui me sert de coeur.
Avec une jolie plume. Sensible, amusante et même parfois étonnante, Lucile nous entraîne à la suite de son héroïne, délicate et sensible. Son roman émeut, virevolte et rebondit. Il se passe des choses. Vraiment !

Il y a de jolis livres, à mettre entre toutes les mains. Pour se rappeler des émois qui nous ont construit. La sensibilité de la plume de Lucile, ici, semble se souvenir, à merveille, de cet âge charnière, où tout est à construire. Tout est à vivre.
Les chapitres, courts, nous entraînent à sauter dans les flaques, à danser sous la pluie, sans craindre les tempêtes de la vie.
J'aime les écrivains qui trempent leur plume dans l'encre de leur cœur. Qui aiment leurs personnages de papier. Jusqu'à nous les rendre amis.
Je recommande ce livre pour faire lire vos têtes blondes qui se retrouveront dans ce roman contemporain, moderne, à la fois touchant et amusant. Mais à conseiller aussi aux parents … Evidemment … Pour se rappeler un peu …

Lien : https://labibliothequedejuju..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          651
coquinnette1974
  29 octobre 2019
Je remercie chaleureusement Lucile Caron-Boyer pour l'envoi, en service presse, de son second roman : Traverser les orages.
« Vous voyez quand on se dit que ça ne pourra jamais être pire ? lorsque le mauvais sort s'acharne et que la poisse et l'adversité ont décidé de venir s'installer en colocation chez vous ? Voilà à quoi ressemble ma vie en ce moment. »
Liv rentre en première. C'est l'année de ses seize ans, une année qui sera celle de tous les bouleversements...
Heureusement, pour affronter la tempête, elle a ses armes secrètes : Margot, Max, Lisa et Rodolphe. Bien plus que des amis, sa confrérie…
Traverser les orages est un très joli roman pour jeunes adultes... et adultes :) J'aime beaucoup le titre, et je dois avouer que j'ai trouvé la couverture réussie. Simple, avec ce joli bleu et les gouttes de pluie dessus.
Le monde s'écroule sur la tête de Liv en apprenant que ses parents, qui forment le couple idéal... divorcent ! Un divorce c'est classique de nos jours, tout le monde divorce ou presque. Liv, 15 ans et demie, est d'ailleurs une des rares de son entourage à avoir ses deux parents ensemble... Et pourtant, ce n'est pas parce que cela est devenu banal que cela l'est pour les personnes qui le vivent ! Liv vit cet événement comme une catastrophe, et elle n'est pas la seule. Son frère mais aussi leur mère prennent mal ce divorce.
Cette année sera t'elle la pire de sa vie ? Et ce malgré sa famille et la présence de ses amies ? Trouver l'amour pourrait t'il lui apporter un peu de réconfort, comme en est persuadé Margot ?
J'ai trouvé les mots de l'autrice très pertinents, elle ne minimise pas le divorce. Au contraire, elle montre bien comment cela fait un choc à ceux qui le vivent.
Je ne suis pas concernée, mes parents n'ont jamais divorcé, et moi non plus. Mais ça m'a parlé car je ne pense pas que je prendrais bien les choses si je devais divorcer au bout de vingt ans de mariage !
Ce roman ne parle pas que de ce sujet, c'est aussi un joli roman sur la puissance de l'amitié. Ils sont cinq jeunes gens très différents, ils forment une confrérie et leur amitié est précieuse. J'ai été touché par le personnage de Liv, mais je dois avouer que ses quatre amis sont tous attachants. Ils ont des personnalités bien à eux, il y a forcément l'un d'eux qui vous parlera :)
J'ai aimé que l'autrice n'aille pas dans la facilité. J'avais un peu peur qu'elle embarque Liv dans une romance bidon avec le premier venu. Avec les romans pour jeunes adultes, j'ai parfois de mauvaises surprises.
Heureusement, Lucile Caron-Boyer nous à ficelé un excellent roman de la première à la dernière page avec des personnages qui ne sont pas creux, une histoire qui se tient parfaitement et de nombreux rebondissements.
Je suis ravie d'avoir pu découvrir Liv et sa confrérie. Ils m'ont beaucoup toucher et j'ai vraiment passé un bon moment de lecture avec tout ce petit monde.
C'est avec plaisir que je mets cinq étoiles à Traverser les orages. Si vous aimez ce genre de romans, n'hésitez pas à le lire vous aussi :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
MarcelineBodier
  07 janvier 2020
Traverser les orages est le deuxième livre de Lucile Caron-Boyer, après Mon petit coeur de pierre, que j'ai beaucoup aimé.
On y retrouve le style de l'auteure : simple, avec une touche d'humour, qui colle aux groupes de lycéens qu'elle met en scène. Elle ne cherche pas à imiter des ados, mais elle retrouve l'ado en elle et c'est cette ado qui écrit. Car on retrouve son univers de prédilection : les jeunes et les difficultés qu'ils affrontent. Cette fois, c'est à l'orage du divorce de ses parents et de l'hospitalisation de sa mère que Liv doit faire face.
Ce sujet est traité tout en légèreté, mais il est lourd et sa difficulté n'est pas éludée : c'est pourquoi les lecteurs estiment généralement qu'il s'éloigne de la littérature jeunesse à laquelle appartenait le premier livre de l'auteure. Or, je n'ai pas du tout cette impression : je ne suis plus adolescente depuis longtemps, mais il ne me semble pas que ce soit une période de la vie où on est touché en priorité par des sujets légers - peut-être même est-ce le contraire.
Alors quelles sont les caractéristiques respectives de ces deux très bons livres, qui justifient mon impression que Traverser les orages appartient plus à la littérature jeunesse que Mon petit coeur de pierre ?
La grosse différence avec Mon petit coeur de pierre, c'est que Liv est une adolescente qui va bien, qui a été construite sur des bases solides, et qui doit faire avec le vacillement des piliers qui l'ont soutenue, alors que Marion était une adolescente bâtie sur du sable, qui devait construire des piliers pour ne pas s'effondrer. Elles sont en quelque sorte l'inverse l'une de l'autre... Un peu comme si Lucile Caron-Boyer se lançait dans l'exploration des répercussions psychologiques d'événements à portée sociologique (divorce ou dépression des parents étant loin d'être des événements isolés), après avoir exploré un sujet beaucoup plus ouvertement psychologique et particulier.
C'est pourquoi je dirais que le public qui sera intéressé par Traverser les orages est plus franchement adolescent, dans la mesure où ce sont les ados qui sont les plus à même de s'identifier à une héroïne qui se débrouille, à leur âge, avec des événements qu'ils vivent eux aussi - ou que quelqu'un dans leur entourage vit. Mais si vous mettez mon avis en balance avec celui des autres lecteurs, n'hésitez pas à en conclure qu'il faut mettre ce livre entre les mains de toutes les générations : c'est dans tous les cas un très bon livre !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
Yumiko
  01 août 2019
Voici le deuxième roman de l'autrice et je suis à nouveau totalement sous le charme. Son style tellement fluide et vrai, nous emporte dans une nouvelle histoire douce et tellement attachante, de quoi nous donner une impression de "cocooning" durant toute la lecture. J'adore ce genre de roman qui nous donne cette sensation et qui en plus nous offre une brochette de personnages tous plus attachants et plus touchants les uns que les autres.
L'adolescence... voilà une phase qui ne se passe que rarement sans heurt. La construction de sa personnalité, les changements hormonaux, l'image de soi, tellement de choses se jouent à ce moment-là. Liv va le découvrir à ses dépends surtout qu'un autre gros bouleversement va venir compliqué toute cette période déjà bien mouvementée. Comment réussira-t-elle à faire face à tout cela? Quelles déconvenues l'attendent encore? Y aura-t-il de la lumière au bout du chemin?
Liv m'a plu dès le départ. C'est une héroïne qui est proche de nous dès le début du roman et nous ne faisons que nous attacher davantage à elle au fil des pages. Elle symbolise tout ce qui se passe dans l'adolescence et nous nous retrouvons dans ses interrogations et dans ce qu'elle vit, de quoi nous replonger avec une certaine nostalgie dans ces années, assez lointaines en ce qui me concerne.
Mais il n'y a pas que Liv dans cette histoire, il y a sa famille que nous découvrons avec plaisir, une famille avec des problèmes actuels et qui ne pourront que vous toucher. Mais surtout, il y a la confrérie. J'ai tellement adoré toute cette fine équipe! J'ai eu un énorme coup de coeur pour cette bande et cela fait que nous suivons avec un pur délice cette histoire. Ils m'ont tous touchée et je ne vous parle même pas de l'énorme coup de coeur que j'ai eu pour le dernier petit membre qui va les rejoindre.
J'ai été bien malheureuse de terminer cette lecture car les personnages m'ont manqué à peine la dernière page tournée. Tant ces fabuleux personnages que les thèmes abordés qui ne peuvent être plus actuels et mieux traités qu'ici, font de ce roman une lecture incontournable et qui vous emportera, j'en suis sûre, au coeur d'une histoire qui saura vous toucher.
En bref, vous l'aurez compris, j'ai eu un énorme coup de coeur pour cette histoire et j'espère que l'autrice nous fera vivre encore de belles émotions aux côtés d'autres personnages tout aussi attachants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Lalectriceamoureuse
  07 juillet 2019
Ici, on suit Liv, âgée de quinze ans et amoureuse inconditionnelle des créatures aquatiques. Elle est confrontée aux aléas de l'adolescence. Mais comment traverser cette période difficile qu'est l'adolescence ? Comment traverser les orages ? L'amitié est-elle la clé ? Ou bien est-ce l'amour, la solution ?
Ce roman va traiter d'un sujet d'actualité, dans l'air du temps. Comme Liv, j'y ai été confronté. C'est pourquoi, le sujet principal de cette histoire me touche énormément. Je ne peux pas vous le dévoiler clairement dans la mesure où il n'est pas mentionné sur la quatrième de couverture.
Comme dans son premier roman, [Mon petit coeur de pierre], Lucile parle de sujets touchants avec beaucoup de légèreté et de réalisme. C'est incroyablement bien écrit, j'adhère totalement au style d'écriture de l'auteure : soigné, fluide et addictif.
L'amitié a une place très importante dans cette histoire. Liv est confrontée aux aléas de la vie mais elle peut compter sur le soutien sans faille de sa bande d'amis : Margot, Lisa, Max et Rodolphe. Je me suis très vite attachée à la "confrérie". Comme le dit Liv, c'est : "une belle, grande et magnifique histoire d'amitié". On aimerait tous avoir un groupe d'amis aussi soudé. J'ai eu un gros coup de coeur pour Max et ses sourires contagieux.
Mention spéciale pour la mamie de Liv, vous allez l'adorer, elle est géniale !
Déjà dans son précédent roman, j'avais pu observer que tout avait sa place dans l'histoire, chaque élément, chaque sujet, chaque personnage. C'est très recherché et très riche.
J'ai adoré le concept du bar "No Wi-Fi".
J'ai aimé la chanson fétiche de notre petite bande d'amis.
J'ai aimé également apprendre un petit peu plus sur les animaux marins comme le "Mola Mola" ou encore connaître une nouvelle ville du Mexique.
Parfois, on peut se chercher dans un livre, dans une histoire ou bien dans un genre littéraire, et le plus incroyable est de s'y trouver. Ici en l'occurrence, je me suis trouvée et même retrouvée.
Ainsi, j'ai pu me retrouver en Liv mais aussi en Margot.
Traverser les orages c'est exactement le genre d'histoire que j'aime avec des thèmes poignants abordés avec douceur, de l'humour et un brin d'amour.
Cette lecture montre l'importance de se recentrer sur soi-même pour être heureux/heureuse et aussi de profiter pleinement du moment présent.
La confrérie va énormément me manquer.
Je le conseille évidemment aux adolescents qui ont le même âge que l'héroïne mais également à tout le monde, je suis persuadée qu'il peut conquérir votre coeur, à tout âge !
Gros coup de coeur pour cette histoire, j'espère lire très vite d'autres histoires de l'auteure.
Bravo Lucile et surtout merci infiniment pour ce deuxième roman plus que réussi. Tu as un don pour décrire des maux à travers tes mots.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
LalectriceamoureuseLalectriceamoureuse   06 juillet 2019
Je ne sais pas ce que l'avenir nous réserve, alors je profite de ce que le présent m'offre. À fond.
Commenter  J’apprécie          50
LesLivresdeFloLesLivresdeFlo   29 août 2019
HP. Jusque là ces initiales n'avaient qu'un seul sens pour moi, les initiales du sorcier à la cicatrice, mon Harry adoré, l'amour de ma vie de mes huit à douze ans.
Commenter  J’apprécie          20
bookalaumabookalauma   20 septembre 2019
Allez savoir pourquoi ça compte à mes yeux. Ne pas faire partie du troupeau, marcher en marge. Pas à contre-courant, mais suffisamment à l'écart pour ne pas avoir l'impression d'être noyée dans la masse : rebelle mais pas révolutionnaire.
Commenter  J’apprécie          10
LanabookLanabook   17 septembre 2019
Ça tourbillonnait dans ma tête. En ordre dispersé, la colère, la tristesse et la confusion, l'une chassant l'autre pour mieux revenir la seconde suivante. Un pas de danse heurté et chaotique. Un véritable tempête émotionnelle.
[Liv]
Commenter  J’apprécie          10
Piuma_bookworldPiuma_bookworld   05 août 2020
J’ai pensé « cet endroit n’est pas sérieux », mais ce n’était pas vrai, c’était l’endroit le plus sérieux de la terre, là où se donnent rendez-vous tous les fracassés du secteur, les fauchés en plein vol, ceux qui à un moment disaient « stop » et se retiraient de la vie. On ne souhaite pas la bienvenue dans ce genre d’endroit, on se contente de dire:
-Bonjour, c’est par là.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : amitiéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Lucile Caron-Boyer (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1161 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre