AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.66 /5 (sur 115 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Bastia , 1962
Biographie :

Marie Ferranti est une écrivaine française née sous le nom de Marie-Dominique Mariotti. Elle a été découverte par Pascal Quignard chez l'éditeur Gallimard. Elle a choisi pour pseudonyme littéraire le patronyme de son arrière-grand-mère maternelle.

Professeur de Lettres de formation, Marie Ferranti publie son premier roman Les femmes de San Stefano en 1995. Celui-ci est récompensé par le Grand Prix de l'Académie française, tout comme La princesse de Mantoue en 2002.

Elle vit et écrit à Saint-Florent en Haute-Corse.

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

"La Cadillac des Montadori" de Marie Ferranti


Citations et extraits (83) Voir plus Ajouter une citation
araucaria   08 mars 2015
Les maîtres de chant de Marie Ferranti
L'artiste n'est pas au-dessus du monde. Il est le monde. Il doit nous faire rêver, pas nous embrigader.
Commenter  J’apprécie          321
joedi   20 octobre 2017
Les maîtres de chant de Marie Ferranti
Avant d'être soi, de pouvoir l'être, on imite le voisin, on lui ressemble. On veut une identité en profondeur.
Commenter  J’apprécie          290
joedi   23 octobre 2017
Les maîtres de chant de Marie Ferranti
De nos jours, la gloire est confondue avec une notoriété à laquelle n'importe qui peut prétendre, avilie par la facilité à l'obtenir, offerte par une télévision dont la vulgarité n'est plus à démontrer.
Commenter  J’apprécie          260
joedi   19 octobre 2017
Les maîtres de chant de Marie Ferranti
La lune est pleine. Je songe aux vers de Musset :



C'était, dans la nuit brune,

Sur le clocher jauni,

La lune

Comme un point sur un i.
Commenter  J’apprécie          230
joedi   16 octobre 2017
Les maîtres de chant de Marie Ferranti
N'est pas musique seulement la voix bien accordée qu'on écoute, est musique tout ce qui est consonance.
Commenter  J’apprécie          230
joedi   15 octobre 2017
Les maîtres de chant de Marie Ferranti
« Sais-tu, me dit Michèle, pourquoi jadis, les femmes ne chantaient pas la paghjella ? »

Je l'avais constaté, mais avouai mon ignorance.

« La bouche étant un organe éminemment sexuel, sans être dit, on considérait que ce serait obscène qu'elles le fassent. As-tu noté que les femmes arabes quant elles chantent, comme on voit leur langue, mettent la main devant la bouche ? »

J'étais sidérée, je n'avais jamais fait le lien entre toutes ces choses. C'était fascinant.
Commenter  J’apprécie          210
fanfanouche24   04 décembre 2014
Les maîtres de chant de Marie Ferranti
A la fin de chacun de leur concert, I Campagnoli descendent dans la nef et se mettent en cercle, se tenant par la taille, ils chantent le -Dio vi salvi regina- au milieu du public. Pour moi, c'est ce qui demeure encore de cette émotion partagée dans la douleur du deuil, le jour des funérailles du père de Guidu. C'est aussi le signe d'une amitié féconde. (p.26)
Commenter  J’apprécie          210
Zebra   09 janvier 2015
Les maîtres de chant de Marie Ferranti
page 247 [...] En visite dans une école, Petru s'étonne que peu d'élèves soient intéressés [...]

"On peut aimer le rap, le reggae, le hip-hop et le chant de vos ancêtres", leur a dit Petru.

Je ne le crois pas. Cela exige un apprentissage. Pour un adolescent, avouer aimer le passé, c'est avouer une rupture avec son temps, se mettre à l'écart. Rien de plus difficile. Aussi les discours ne servent-ils à rien. Ils n'en seront pas persuadés davantage. Il faut chanter et espérer qu'ils soient sensibles à cette beauté, qu'ils ne la considèrent pas incompatible avec leur identité sociale en gestation. [...]
Commenter  J’apprécie          200
fanfanouche24   29 décembre 2014
Marguerite et les grenouilles: Chroniques, portraits et autres histoires de Saint-Florent de Marie Ferranti
Il m'arrive de parler aux arbres. Je m'étonne d'avoir ces élans primitifs dont j'ai un peu honte. (p.17)
Commenter  J’apprécie          210
joedi   24 octobre 2017
Les maîtres de chant de Marie Ferranti
C'est une des plus belles compositions de Jean-Paul.

Jean-Paul chante seul, accompagné au piano.



Un soffiu di libertà

Quandi u mare amurosu carezza le to sponde,

È chì l'aria s'infiara à l'imbruni di a terra.

M'incantanu e stagione chì azzicanu e to stonde,

È l'ombra di a pace ch'invadisce la sera.

Cum'è un soffiu di libertà.



(Un souffle de liberté

Quand la mer amoureuse caresse tes berges

Et que l'air s'embrase à la tombée de la nuit

Les saisons qui bercent tes instants

Et l'ombre de la paix qui envahit ta soirée m'enchantent

Comme un souffle de liberté.)
Commenter  J’apprécie          190

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox