AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.57 /5 (sur 1419 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Coventry , le 08/08/1955
Biographie :

Iain Pears est un historien de l'art et un romancier, auteur de romans policiers historiques.

Il apprend le français à dix-sept ans, alors qu'il travaille à la chaîne dans une fonderie d'Aubervilliers.

Docteur en philosophie et historien d’art de l'Université d'Oxford (sa thèse porte sur l'œuvre de Marguerite Yourcenar), il publie un ouvrage sur la peinture anglaise du XVIIIe siècle.

Il entre comme journaliste à l’agence Reuters et occupe un poste de correspondant au Vatican, puis couvre l'actualité financière à Londres jusqu’en 1990. Conseiller de la BBC et de Channel 4 pour plusieurs émissions consacrées à l’art, il est l’auteur de nombreux écrits sur ce sujet.

En 1991, il amorce une série de romans policiers se déroulant dans le monde de l’art, ouverte par "L’Affaire Raphaël" (The Raphael Affair). "Le Secret de la Vierge à l'Enfant" (The Immaculate Deception) sort en 2000.

Iain Pears s’est imposé sur la scène littéraire mondiale en 1998 avec "Le Cercle de la croix" (An Instance of the Fingerpost, 1997), un roman policier historique dont l'action se situe à Oxford en 1663.

Il a depuis publié d'autres romans historiques, souvent mâtinés d'intrigues criminelles : Le Songe de Scipion" (The Dream of Scipio, 2002), "Le Portrait" (The Portrait, 2005) et "La Chute de John Stone" (Stone's Fall, 2009).

Iain Pears a consacré quatre ans et demi à sa dernière œuvre baptisée "Arcadia", parue en 2015, d'abord sous format numérique en août et en papier en septembre. "Arcadia" présente 10 récits distincts avec plusieurs personnages. Selon les choix du lecteur, l’histoire évolue ainsi que les personnages.

+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

L'écrivain Iain Pears confie ses méthodes d'écriture.


Citations et extraits (146) Voir plus Ajouter une citation
frgi   17 août 2017
Le Cercle de la croix de Iain Pears
"- Votre fille n'en [de l'argent] gagne pas assez?

- Pas suffisamment pour que nous évitions les dettes, non. Elle a du mal à trouver du travail, car elle a la réputation d'être emportée et désobéissante. C'est très injuste : jamais mère n'a eu une si bonne fille.

- Elle est parfois plus franche dans ses propos qu'une fille de sa condition ne devrait l'être.

- Non, monsieur. Elle est plus franche dans ses propos qu'une fille de sa condition n'est autorisée à l'être." (p.108)
Commenter  J’apprécie          230
Musardise   05 septembre 2015
L'affaire Raphaël de Iain Pears
L'auditoire était lui aussi à la hauteur. Les enchères londoniennes varient beaucoup quant au style, au décor et à l'objet. Au bas de l'échelle, il y a les ventes de routine qui se passent dans des salles minables, situées dans des quartiers insalubres comme Marylebone, et où la clientèle se compose pour l'essentiel de marchands mal rasés qui se réunissent pour bavarder, manger des sandwiches et enlever des croûtes pour deux cents livres.

Tout au sommet se trouvent les maisons prestigieuses de St James Street, dont les chasseurs en livrée ouvrent les grandes portes de bronze, dont les employés parlent avec l'accent des classes privilégiées, tandis que la clientèle semble pouvoir acheter une huile valant plusieurs centaines de milliers de livres sans s'en apercevoir. Même là, cependant, les marchands sont en majorité, mais il s'agit des princes de la profession, propriétaires de galeries dans Bond Street, sur la 5ème Avenue ou rue de Rivoli. Ces gens peuvent vivre une année entière en vendant un tableau tous les trois mois, et ils sont à la tête de firmes - pas d'une affaire et jamais d'un magasin - fondées souvent il y a un siècle ou plus. Non que cela les rende plus honnêtes et moins susceptibles d'enfreindre la loi si nécessaire, mais ils le font avec une plus grande prudence, une plus fine intelligence et davantage d'élégance.



p.52
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Musardise   23 juillet 2015
L'affaire Raphaël de Iain Pears
C'était agaçant. Doublement agaçant, en fait. pour Flavia, il ne faisait aucun doute que tous les négociants en œuvres d'art étaient plus ou moins malhonnêtes. Après tout, leur travail consistait à acheter des objets en sachant que leurs propriétaires pouvaient en obtenir davantage ailleurs. Byrnes, cependant, était l'image même de la respectabilité. Parlant parfaitement l'italien, il donnait souvent des pièces aux musées italiens et en prêtait certaines pour des expositions. Ses services dans d'autres domaines avaient été récompensés par des distinctions honorifiques en Italie et en France, qui s'ajoutaient à son titre de chevalier en Angleterre. Il avait la réputation d'être un gentleman cultivé ; on avait jamais ouï dire qu'il eût fait la moindre entorse à la loi et encore moins qu'il l'eût enfreinte. C'était exaspérant, et aux yeux de Flavia cela prouvait juste qu'il était trop malin pour se faire pincer.
Commenter  J’apprécie          200
Musardise   07 septembre 2015
L'affaire Raphaël de Iain Pears
A l'étranger aussi la décision de l'Italie fut applaudie. Partout, les directeurs de musées nationaux citaient cet achat comme un exemple que devraient suivre leurs gouvernements respectifs ; certains journaux allèrent jusqu'à désigner le ministre - un piètre administrateur à l'intelligence limitée - comme incarnant le genre de dynamisme et d'ampleur de vues qui feraient de lui un Premier ministre efficace.

Cela déplut au détenteur du poste, mais vu que le gouvernement dans son ensemble tirait quelques bénéfices de cette image d'efficacité, de diligence et de culture - cette dernière qualité étant, en un certain sens, considérée en Italie comme plus importante que les deux premières -, personne ne souffla mot. Cependant on s'en souvint, et le ministre fut surveillé de très près, au cas où il manifesterait de nouveaux signes d'outrecuidance.



p.59
Commenter  J’apprécie          180
Fortuna   22 février 2016
L'affaire Raphaël de Iain Pears
Tôt ou tard, les faux sont démasqués ; c'est notre seule véritable consolation du point de vue de l'art. Ou, en tout cas, c'est ce dont se persuadent les connaisseurs pour justifier le prix exorbitant des originaux.
Commenter  J’apprécie          180
Musardise   12 septembre 2015
L'affaire Raphaël de Iain Pears
Des complications, rien que des complications. Ça n'arrangerait pas la réputation de Bottando qu'un témoin ait été tué sous sous nez. L'affaire s'en trouverait plus difficile à dénouer, et un meurtre engendrerait des querelles de territoires avec la brigade criminelle et d'autres services de police pour la gestion du dossier. L’enquête risquait de s'enliser et d'aboutir à l'une de ces situations à l'italienne où chacun passe son temps à combattre ses collègues pendant que rien n'avance.



p.183
Commenter  J’apprécie          170
frgi   02 septembre 2017
Le Cercle de la croix de Iain Pears
"Sine doctrina, vita est quasi morti imago - Sans savoir, la vie n'est que l'image de la mort." (p.558)
Commenter  J’apprécie          180
Musardise   24 juillet 2015
L'affaire Raphaël de Iain Pears
Argyll expliqua qu'à son retour en Angleterre, après son infortune dans les cellules des carabiniers, il s'était replongé avec ardeur dans la question Mantini. Ses motifs n'avaient rien à voir avec une quelconque passion de l'histoire de l'art, ni avec un ardent désir de restaurer la réputation du peintre dont il s'occupait et que l’imagination la plus fertile ne pouvait guère considérer autrement que comme une artiste de seconde zone. C'était davantage une question de fierté personnelle : après avoir étudié le sujet pendant plusieurs années, il se devait d'obtenir un document couronnant ses efforts, même s'il ne s'agissait que d'une peau d'âne attestant son droit à être appelé M.Argyll, docteur en histoire de l'art.
Commenter  J’apprécie          150
Chatton   10 août 2012
Le Cercle de la croix de Iain Pears
Que personne ne dise que le chemin qu'il à choisi est le seul et le meilleur, car c'est uniquement par ignorance qu'il parle ainsi.
Commenter  J’apprécie          120
frgi   27 août 2017
Le Cercle de la croix de Iain Pears
"Veritas vel silentio consupitur vel mendacio : la vérité est violée aussi bien par le silence que par le mensonge." (p.472)
Commenter  J’apprécie          120

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Amateurs de polar ? Qui a écrit quoi ... ?

Mais qui a écrit "Pandemia" ?

Maxime Chattam
Bernard Minier
Franck Thilliez
Olivier Véran

7 questions
0 lecteurs ont répondu
Thèmes : polar enquête , policier françaisCréer un quiz sur cet auteur

.. ..