AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.67/5 (sur 4364 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Manille, Philippines , le 07/07/1971
Biographie :

Melissa de la Cruz est une auteur de romans pour adolescents.

Elle émigre avec sa famille à San Francisco aux États-Unis en 1985. Là, elle a suivi des études à Convent of the Sacred Heart High School.

Elle déménage une seconde fois à New York. Diplômée en littérature anglaise et en histoire de l'art à l’Université Colombia, elle trouve ensuite un travail comme informaticienne.

En 1997, elle écrit pour des magazines comme New York Press et Marie Claire. En 2001, elle publie son premier livre, "Cat’s Meow".

En 2003, elle déménage à Los Angeles. Un an plus tard, Melissa écrit son premier roman pour adolescents, "Un été pour tout changer" (The Au Pairs).

Elle connaît le succès avec ses séries "Filles au pair" (Au Pairs, 2004-2007) et "Les Vampires de Manhattan" (Blue Bloods, 2006-2014).

site officiel : http://melissa-delacruz.com/
+ Voir plus
Source : /www.livres-a-gogo.be
Ajouter des informations
Bibliographie de Melissa de La Cruz   (46)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Author Melissa de la Cruz releases final book in 'Blue Bloods' young adult series 26 juil. 2022 #cincinnati #WKRC #LOCAL12 Melissa de la Cruz is a New York Times bestselling author: https://bit.ly/3vgjVQy


Citations et extraits (250) Voir plus Ajouter une citation
Elle frissonna dans son long cardigan noir aux coudes troués, trouvé la semaine précédente dans une friperie de Manhattan Valley. Il sentait le moisi et l’eau de rose éventée, et la silhouette menue de Theodora se perdait dans ses plis volumineux. Elle avait toujours l’air de se noyer dans ses vêtements. Le gilet noir lui descendait presque aux mollets ; en dessous, elle portait un fin tee-shirt noir sur un sous-pull gris usé. Et, en bas, une longue jupe de paysanne qui traînait par terre. Telle une gamine des rues du XIXe siècle, elle avait les ourlets tout noirs à force de balayer les trottoirs. Aux pieds, elle portait ses baskets Jack Purcell préférées, les noir et blanc avec un trou réparé au chatterton sur l’orteil droit. Ses boucles noires étaient retenues par une écharpe perlée trouvée dans l’armoire de sa grand-mère.
Commenter  J’apprécie          170
"Pour toute réponse,il la prit dans ses bras, la souleva et la plaqua contre le mur. Il pressa ses lèvres contre les siennes, et à chaque baiser elle vit dans son esprit, dans son âme. Elle vit une année de haine... Elle le vit seul, isolé, blessé. Elle lui avait menti et l'avait quitté. A chaque baiser il lui faisait voir, lui faisait sentir... chaque émotion, chaque rêve qu'il avait fait sur elle... chaque gramme de son désir et de son besoin... et de son amour... son amour pour elle qui consumait tout, qui donnait un sens à sa vie. Dans le noir ils se retrouvèrent... et elle lui rendit ses baisers, avec une telle avidité et une telle faim qu'elle aurait voulu ne jamais cesser de l'embrasser... de sentir son coeur contre le sien, tous deux entremêlés, ses mains à lui dans ses cheveux, puis dans le creux de ses reins. Elle avait envie de crier, noyée dans les émotions qui les submergeait tous les deux..."
Commenter  J’apprécie          160
On ne rencontre que quelques véritables amis au cours d'une existence, et il faut tout faire pour conserver ceux qu'on a eu la chance de trouver.
Commenter  J’apprécie          170
Savez vous pourquoi on nous a bannis ? Pourquoi nous sommes pourchassés et tués, ou enfermés en prison ? Pourquoi ils répandent des mensonges à propos de notre peuple ? Parce que leur monde est détraqué, leur monde s'achève, et qu'ils nous craignent, ils redoutent ce qui vient.
Commenter  J’apprécie          130
Il l'attira contre lui, au point qu'elle sentit battre son coeur dans sa pointrine. Elle se sentait étonnamment calme et concentrée...comme si c'était le seul endroit endroit au monde où elle fut à sa place.
Il s'inclina, frottant doucement le nez contre le sien, et elle leva le menton pour se laisser embrasser.
Lorsque leurs lèvres se joingnirent et que leurs langues se touchèrent, ce fut comme s'ils s'embrassaient en cent endroits différents, et leurs sens furent envahis de perceptions nouvelles et de souvenirs anciens. Il l'embrassait, et leurs âmes se fondaient l'une dans l'autre comme une mélodie plus vieille que le temps.
-Charmant tableau.
Theodora et Jack s'éloingnèrent l'un de l'autre.
Debout devant eux, Mimi applaudissait lentement.
Commenter  J’apprécie          110
Au lieu de craindre l'avenir, je devrais apprécier l'instant présent.
Commenter  J’apprécie          130
Le mauve, Mal n'en démordait pas : à ses yeux, cette couleur symbolisait la magie et le mystère.
Commenter  J’apprécie          90
Chaque année à la saint-Valentin, le conseil des élèves organisent une collecte de fond en vendant des roses ensuite livrées en classe. [...] Mimi avait toujours compris ceci le blanc signifiait l'amour, le jaune l'amitié, le rouge la passion, et le rose le béguin secret. [...] Beaucoup de filles reçurent plusieurs petits bouquets, dont la plupart étaient composés de roses jaunes, ce qui voulait dire qu'elles avaient dépenser leur argent les unes pour les autres afin de se consoler. [...] Theodora reçut un joli bouquet jaune, Oliver lui en avait envoyer un l'année précédente et, comme de juste, la carte d'accompagnement portait son écriture précise. [...]
Oliver piqua un fard
-Roses ?
-Un béguin secret ! le taquina Theodora
[...] Bliss qui était a côté de Kingsley, reçut un bouquet rouge.
[...] Après avoir distribué tous les bouquets de taille moyenne, les livreurs de fleurs apportaient à présent l'artillerie lourde.
Les trois ou quatre douzaines d'arrangement floraux géants, composés de roses rouges le plus profond, semblait tous porter le nom de Mimi Force sur leur carte. La zone où se trouvait sa paillasse ne tarda pas à ressembler à un funérarium.
-Je crois que c'est tout, grogna Mr Korgan
-Attendez ... Il en reste un, dit le coursier en sortant ce qui était sans doute le plus cher de tous les bouquets : un arrangement de deux cents roses blanches de presque un mètre de haut, de la teinte ivoire la plus pâle.
Toutes les filles se pâmèrent. Aucun garçon n'achetait de roses blanches, jamais ! [...]
Le livreur posa le bouquet devant Theodora
[...]Mimi regarda d'un œil noir ses bouquets rouges ; les fleurs semblaient se flétrir légèrement sous son regard. Elle n'avait pas besoin de deviner qui avait envoyé les éblouissantes fleurs blanches à ce petit monstre. Blanche comme la lumière. Blanche comme l'amour. Blanche comme l’éternité. !
Commenter  J’apprécie          60
- Je ne suis pas ton ennemi, Theodora. Quoi que tu en penses. Tu te trompes. Tu n'as aucune chance de cette manière. Il y a une protection que tu ne sens pas, une que Lawrence ne t'a pas enseignée. Tu te fracasserais contre le verre. Et je ne veux pas qu'il t'arrive le moindre mal.
- Ah non?
- Tu n'as pas le choix. Viens avec moi, Theodora, je t'en prie.
Jack tendit la main. Ses yeux vert bouteille étincelants se faisaient doux et suppliants. Son expression menaçante avait entièrement disparu. Il avait l'air vulnérable et perdu. C'était ainsi qu'il l'avait regardée cette nuit-là. Lorsqu'il lui avait demandé de rester.
Commenter  J’apprécie          70
Pendant qu'ils mangeaient , Nat leur avait raconté qu'avant la Montée des eaux être gras était un signe de pauvreté , et que les riches exhibaient leur statut en suivant des régimes extrêmes à base de "cures de détox" et de séjours dans des spas , où ils payaient pour le privilège de ne pas manger . Personne ne l'avait crue;
Commenter  J’apprécie          70

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Melissa de La Cruz Voir plus

Quiz Voir plus

L'île de l'oubli - Qui est le fils ou la fille de qui ??

Qui est la fille de maléfique ?

Mal
Emma
Mel
Méchante

8 questions
46 lecteurs ont répondu
Thème : Descendants - L'Île de l'Oubli de Melissa de La CruzCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..