AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.8 /5 (sur 71 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Issy-les-Moulineaux , le 05/05/1945
Biographie :

Michel Zink est un philologue français, spécialiste de la littérature française du Moyen Âge.

Ancien élève de l'École normale supérieure de 1964 à 1968, il a entre autres enseigné à l'Université de Toulouse-Le Mirail, de 1976 à 1987, et à l'Université de Paris IV-Sorbonne, de 1987 à 1994.

Depuis 1994, il est professeur au Collège de France, titulaire de la chaire de « Littératures de la France médiévale », et, depuis 2000, il est également membre de l'Institut de France (Académie des inscriptions et belles-lettres).

Il a également présidé le conseil d'administration de l'École normale supérieure de la rue d'Ulm avant de démissionner en 2005 pour protester contre la nomination de Monique Canto-Sperber à la direction de l'établissement.

Il a reçu en 2007 le Prix Balzan pour la Littérature européenne (1000-1500).

Il dirige au Livre de Poche la collection « Lettres gothiques » qui a rendu accessibles à un large public les éditions savantes de textes classiques du Moyen Âge.

Depuis 2008, il est co-directeur, avec Geneviève Hasenohr, de la revue Romania, revue trimestrielle consacrée à l'étude des langues et des littératures romanes fondée en 1872 par Paul Meyer et Gaston Paris.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Le professeur émérite Michel Zink, titulaire de l'ancienne chaire «Littératures de la France médiévale (1995-2016)» évoque aujourd'hui la riche correspondance entre Gaston Paris et Paul Meyer, deux éminents philologues romanistes français de la fin du XIXe siècle, qui reflète leurs vies scientifiques, leurs vies privées et leurs implications dans la vie de leur temps, de la guerre de 1870 à l'affaire Dreyfus. Pour plus d'informations, rendez-vous sur https://www.college-de-france.fr/site/actualites/Propos-de-chercheurs.htm
Podcasts (37) Voir tous


Citations et extraits (86) Voir plus Ajouter une citation
colimasson   21 septembre 2015
Littérature française du Moyen Âge de Michel Zink
La littérature du Moyen Age ne se laisse pas aborder à travers les poncifs des autres époques, y compris de la nôtre, mais elle n’est pas non plus aussi rebutante ni aussi glacée qu’on a voulu ou qu’on pourrait le croire. L’épanchement et la peinture de soi, comme la profondeur du mystère et la séduction du récit, ne lui sont nullement étrangers, loin de là. Mais elle poursuit un équilibre qui lui est propre entre la sensibilité et l’intellect, entre la représentation du monde et l’imaginaire, entre l’imitation et le renouvellement.
Commenter  J’apprécie          190
Under_the_Moon   23 septembre 2015
Bienvenue au Moyen Âge de Michel Zink
Pour Chrétien [de Troyes], inventer une histoire, ce n'est pas cela, mentir. Mentir, c'est feindre un sentiment que l'on n'éprouve pas, c'est tricher avec soi-même.



(dans "Seul, comme un chevalier errant doit l'être")
Commenter  J’apprécie          170
Under_the_Moon   24 septembre 2015
Bienvenue au Moyen Âge de Michel Zink
Le succès, l'obtention de ce que l'on convoite ne sont rien si l'on n'en mesure pas le prix. Il est facile de tomber amoureux et de se marier. Il est difficile de prendre conscience de l'engagement que l'on prend et de ce qu'il implique.



(dans "L'amour conjugal est-il romanesque ?" )
Commenter  J’apprécie          160
Under_the_Moon   19 septembre 2015
Bienvenue au Moyen Âge de Michel Zink
Le cor de Roland à Roncevaux est une des images les plus fortes de notre imaginaire national. Un emblème de l'héroïsme et, plus encore, celui d'un sacrifice dont le sens dépasse la question de son utilité immédiate. Un emblème du sursaut victorieux quand tout paraît perdu et alors même qu'on ne peut plus espérer sauver sa propre vie. Un emblème de la France elle-même, tant cette situation s'est souvent répétée au cours de son histoire.



(dans " "Roland a mis l'olifant à sa bouche" ")
Commenter  J’apprécie          150
Under_the_Moon   13 septembre 2015
Bienvenue au Moyen Âge de Michel Zink
Heroic fantasy, films, séries télévisées, jusqu'à Harry Potter et son monde de magie préscientifique sous les ogives gothiques d'un collège anglais, peuvent nous entraîner dans un univers à coloration médiévale où nous nous évadons délicieusement.



(dans "Avant-propos")
Commenter  J’apprécie          130
Under_the_Moon   25 septembre 2015
Bienvenue au Moyen Âge de Michel Zink
La lèpre était une maladie honteuse, non seulement parce qu'elle frappait d'exclusion celui qui en était atteint, parce qu'elle le défigurait et le condamnait à pourrir tout vivant, mais aussi parce que s'y attachait le soupçon d'une punition du Ciel pour une faute commise soit par le lépreux, soit par ses parents, faute que l'on soupçonnait d'être de nature sexuelle : on disait que les enfants conçus pendant les règles couraient le risque d'être un jour lépreux ; on disait que les lépreux avaient un appétit sexuel insatiable.





(dans "Le poète lépreux")
Commenter  J’apprécie          120
Under_the_Moon   19 septembre 2015
Bienvenue au Moyen Âge de Michel Zink
Après tout, n'est-il pas rassurant qu'en poésie au moins, chaque sexe soit parfois capable, quoi qu'on en dise, de se mettre à la place de l'autre ?

C'était pendant tout le Moyen Âge, et déjà avant lui, et encore après lui.



(dans "Chansons de femmes")
Commenter  J’apprécie          110
colimasson   19 septembre 2015
Littérature française du Moyen Âge de Michel Zink
Alors même qu’il est plus que jamais un genre aristocratique, produit des cours princières et consommé par elles, le roman de cette époque [15e siècle], en tant qu’il est un roman historique et un roman gratifiant, est l’ancêtre du roman « populaire », c’est-à-dire s’adressant à un public soit socialement indifférencié, soit constitué de ceux qui viennent d’accéder à la lecture et à qui échappe la mise en forme de la culture […]. Définir la fascination exercée par le roman de la fin du Moyen Age comme celle du roman historique, c’est préparer la compréhension de la fascination exercée du XVIe siècle à nos jours par le roman, comme la littérature popularisante ou comme infra-littérature.
Commenter  J’apprécie          100
Under_the_Moon   13 septembre 2015
Bienvenue au Moyen Âge de Michel Zink
Rien de ce que le Moyen Âge exprime, rien de ce que nous croyons en comprendre, rien de ce qui nous touche ou nous rebute en lui, qui ne doive être mis en doute, vérifié, éprouvé. Sa littérature ne veut pas dire ce que nous pensions, elle ne veut pas toucher là où à la première lecture elle nous touche, elle fourmille d'allusions qui nous échappent.



(dans "Avant-propos")
Commenter  J’apprécie          90
colimasson   08 février 2015
Littérature française du Moyen Âge de Michel Zink
Le récit n’est pas le prétexte du sens. Les aventures vécues par le héros sont à la fois la cause et le signe de son évolution. L’aventure extérieure est à la fois la source et l’image de l’aventure intérieure.
Commenter  J’apprécie          90

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Richard Coeur de lion

Richard devint roi d'Angleterre en 1189, mais qui était son prédécesseur ?

Henri II Plantagenêt
Edouard le Confesseur
Guillaume II le Roux
Henri Ier Beauclerc

10 questions
19 lecteurs ont répondu
Thèmes : histoire médiévale , chevalerie , Rois et souverainsCréer un quiz sur cet auteur