AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.37 /5 (sur 55 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 17/02/1933
Mort(e) à : Paris , le 31/03/2015
Biographie :

Née le 17 février 1933 à Paris, Michèle Manceaux est une journaliste et écrivaine française. Elle a publié une vingtaine de livres dont dont Grand reportage (Le Seuil, 1980), Le Fils de mon fils (Albin Michel, 1994), et L’Amie (Albin Michel, 1997) qui relate son amitié avec Marguerite Duras.
De 1954 à 1964, elle a été journaliste à l'Express, puis productrice à ORTF de l'émission "Cinéma" avec Frédéric Rossif.
En 1971, elle signe le manifeste des 343.
De 1971 à 1972, elle a collaboré au Nouvel Observateur.
De 1978 à 2008 elle a été éditorialiste à Marie Claire.
Parallèlement à son activité littéraire, elle réalise de grands reportages en Amérique latine, en Afrique occidentale et du Sud, en Europe centrale (Hongrie, Roumanie, Croatie), au Vietnam, en Inde ou encore en Palestine (Gaza).

+ Voir plus
Source : editions-stock.fr
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Le très beau livre de Michèle Manceaux, "L'amie", a pour thème principal l'amitié qui la lia à Marguerite Duras. Adapté pour la scène par Philippe Honoré, ce spectacle retrace l'histoire de cette longue amitié. A travers des petites phrases anodines, des souvenirs agréables ou tristes, des angoisses, des doutes, des blessures, nous découvrons deux femmes extraordinaires toujours en danger de vivre. La très grande force de ce spectacle réside dans l'interprétation admirable tout en finesse et en subtilité de Nathalie Grauwin.
Citations et extraits (36) Voir plus Ajouter une citation
fanfanouche24   05 juin 2015
Les larmes des hommes de Michèle Manceaux
Que l'on soit garçon ou fille, pourquoi la mère est-elle la cible principale, alors que le père bénéficie d'une mansuétude si souvent imméritée ? (...)

Tandis que les pères, ah les pères ! Ils vaquent, ils voguent, ils sont loin, silencieux, intouchables, on peut leur prêter des mobiles cachés, des sentiments inavoués et même des désirs retenus, on peut rêver qu'un jour on découvrira leur cœur. Aux pères, on signe un chèque en blanc. Ils paieront un jour et ce jour sera magnifique. (p.14)
Commenter  J’apprécie          230
nelly76   14 novembre 2018
La vie violente de Michèle Manceaux
Comparaisons idiotes,il n'y a pas de bon malheur.Cependant,à se concentrer sur sa propre douleur,on l'agrandit ,on la creuse ,on en fait sa tombe.
Commenter  J’apprécie          100
nelly76   13 novembre 2018
La vie violente de Michèle Manceaux
Vous voulez absolument devenir un personnage de roman.Je vous ai dit que l'on écrit pas ce que l'on vit.C'etait une boutade,mais vous l'avez prise au pied de la lettre et vous avez disparu pour que je vous invente.Vous n'êtes pas habitué aux griseries solitaires des voyageuses .Vous avez peut-être cru que je vous aimais .Comme presque tous les hommes ,l'amour vous fait peur.Vous m'avez prévenue dès notre rencontre:

--Aussitôt que je sens un engagement dans l'air,je fuis.
Commenter  J’apprécie          50
brigittelascombe   26 décembre 2011
Pourquoi pas Venise de Michèle Manceaux
Ils n'avaient pas la même façon de regarder la peinture.Elle cherchait ce qui se dégageait de l'ensemble du tableau,ne s'accrochant à rien de particulier.Une couleur,un mouvement suffisaient à la bouleverser.Après,seulement,elle voyait ce que le tableau représentait.

Lui, s'attachait à l'histoire.Celle du peintre,celle de la scène peinte.Il replaçait le tableau dans la société de l'époque. Il lisait les guides,les catalogues.

Elle avait dû montrer un agacement.Il dit:"L'intimité immédiate avec la peinture est une question d'éducation.On voit bien là notre différence de classe.

-C'est ridicule,dit-elle.L'histoire aussi m'intéresse,mais^pas en premier.

-C'est bien ce que je disais",insista-t-il.

Ils auraient pu encore se disputer.
Commenter  J’apprécie          40
brigittelascombe   26 décembre 2011
Pourquoi pas Venise de Michèle Manceaux
Elle rit et dit au jeune homme: "Je n'écris vraiment que des bêtises mais je m'amuse." Elle l'associait à cette belle humeur.

Elle dit:"On ne sait jamais où peuvent aller les mots.Parfois ils tombent en poussière,parfois ils résistent."
Commenter  J’apprécie          40
Marti94   03 février 2020
La dernière à gauche en montant de Michèle Manceaux
Marcus garde, comme moi, de ces lundis matin, les mêmes émotions secrètes. Qui n'a jamais accompagné à l'aube, en hiver, un enfant sur le chemin de l'école, à manqué une impression de bonheur.
Commenter  J’apprécie          40
brigittelascombe   26 décembre 2011
Pourquoi pas Venise de Michèle Manceaux
De l'embarcadère de San Zaccaria,on voyait cinq églises illuminées,cinq diamants sur les cinq doigts d'une main ondoyante,gantée de velours noir,le pouce de la Salute et les quatre doigts de la Giudecca:l'entrée et le bas-côté de San Giorgio, Santa Maria della Presentazione et le Redentore.Les diamants scintillaient et les étoiles aussi,la terre rivalisait avec le ciel.
Commenter  J’apprécie          30
brigittelascombe   26 décembre 2011
Pourquoi pas Venise de Michèle Manceaux
Elle dit:"Tu comprends tellement bien les choses que je suis obligée de t'aimer.

-Alors,dit-il,on peut affronter la pluie?

-Tu me donnes des ailes",répondit-elle.Elle se sentit réellement forte et aérienne d'avoir à la fois un projet et un amour.
Commenter  J’apprécie          30
brigittelascombe   26 décembre 2011
Pourquoi pas Venise de Michèle Manceaux
Elle se dit aussi que les moments heureux étaient des moments d'enfance retrouvée et que la béatitude n'était rien de mieux que l'aveu consenti de sa nullité.Elle se crut profonde et regarda autour d'elle avec satisfaction.
Commenter  J’apprécie          30
brigittelascombe   26 décembre 2011
Pourquoi pas Venise de Michèle Manceaux
Il dit:"Parfois j'ai l'impression que tu m'aimes vraiment."

Elle le regarde avec émerveillement.Elle se sent rassurée,heureuse de marcher à son côté,d'être une femme qui aime vraiment.
Commenter  J’apprécie          30
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
138 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur cet auteur
.. ..