AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.5 /5 (sur 71 notes)

Nationalité : Japon
Né(e) : 1945
Biographie :

Ikezawa Natsuki est né en 1945. Son choix pour des études scientifiques, son attirance pour la civilisation grecque, voilà quelques éléments qui peuvent expliquer la singularité de son œuvre romanesque caractérisée par la rigueur, l’ouverture d’esprit et la faculté d’émerveillement du poète.

C’est en 1984 qu’il publie sa première œuvre romanesque, La Stratosphère des matins d’été. En 1987, le long récit, La Vie Immobile, (paru aux Editions Philippe Picquier en 1995), obtient à la fois le prix Chûô-kôron des jeunes romanciers et le prestigieux prix Akutagawa.

Source : www.editions-picquier.fr
Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (32) Voir plus Ajouter une citation
Mimeko   25 mai 2020
Tio du Pacifique de Natsuki Ikezawa
- Tu vois cet arbre, il y a très longtemps, il soutenait le ciel, m'a-t-elle dit tout bas. Quand ces arbres-là étaient encore debout, le monde tournait bien. Les hommes n'avaient pas l'arrogance qu'ils ont maintenant, et les animaux avaient de nombreux endroits pour vivre à leur aise. C'est pour cela que cet arbre est si beau. Mais depuis qu'il a été abattu, beaucoup de choses vont mal. Les saisons traversaient les nervures que tu vois sur le tronc et reliaient la terre et le ciel.
Commenter  J’apprécie          120
Mimeko   24 mai 2020
Tio du Pacifique de Natsuki Ikezawa
A l'époque, tout le monde utilisait des pirogues, même les pêcheurs, et il y a encore plus longtemps, on allait en pirogue sur des îles distantes parfois de plusieurs centaines de kilomètres, alors, dans chaque village il y avait des constructeurs qualifiés. Et puis, les bateaux à moteur se sont peu à peu répandus et les pirogues ont été abandonnées.
Commenter  J’apprécie          120
manU17   24 août 2013
La femme qui dort de Natsuki Ikezawa
Le monde est fait de choses dures ou souples, chaudes ou froides, mais le corps d'une femme est dans un matériau encore différent. Il a une température, une souplesse, une douceur au toucher, une odeur tout autres. Une consistance, une chaleur particulière.
Commenter  J’apprécie          230
Mimeko   25 mai 2020
Tio du Pacifique de Natsuki Ikezawa
Monsieur Hêhachiro est un grand oisif. Sur notre île, les seules personnes qui ont une activité précise sont celles qui travaillent dans l'administration, à l'école, au supermarché ou à la station émettrice. Les autres, selon l'humeur du moment, vont pêcher en mer ou cultiver les petites parcelles de terrain que chacun possède dans la montagne. Tout le monde est donc désœuvré mais Monsieur Hêhachiro, n'étant pas marié et n'ayant pas d'enfant, l'est encore plus que les autres.
Commenter  J’apprécie          80
le_Bison   02 juillet 2018
La femme qui dort de Natsuki Ikezawa
Son mari n’avait jamais la gueule de bois. Tant mieux pour lui. Non parce qu’il supportait bien l’alcool, mais, selon sa théorie personnelle, parce qu’il savait « bien boire », et elle était prête à le croire. Quand il sentait l’ivresse pointer, il réduisait aussitôt la cadence d’ingurgitation. C’est comme quand on remplit d’eau un récipient dont le fond est percé d’un petit trou, affirmait-il, si on ne verse pas plus de liquide qu’il n’en disparaît par le trou, le récipient ne déborde pas. Et c’est sans doute grâce à cette méthode que, ce matin-là encore, il se réveilla en forme.
Commenter  J’apprécie          200
missmolko1   18 mai 2015
Tio du Pacifique de Natsuki Ikezawa
Mais peu à peu le monde s'emplissait de ce son de flûte, qui se mêlait au rythme donné par la frappe de l'homme gris sur le rocher et au bruit de verre répandu par la jeune fille heurtant le soleil. Alors, la mer, les îles, les poissons s'ébattant au milieu des vagues, les douces courbes des montagnes, les activités quotidiennes des hommes, les fumées des lointains volcans, la course des étoiles, les amours des baleines, tout ce qui fait le monde que nous connaissons, n'a plus été qu'une musique sous le charme de laquelle je me trouvais envoûté.
Commenter  J’apprécie          130
Musardise   31 décembre 2015
La femme qui dort de Natsuki Ikezawa
Elle tenta de penser à autre chose : ses amis au Japon, sa vie plutôt satisfaisante avec son mari, son cours hebdomadaire sur les arts premiers à Harvard et d'autres choses encore, mais en vain. Toutes ces pensées ne faisaient que l'effleurer et immédiatement elle se retrouvait à réfléchir sur elle-même, assise là, dans le salon.



La femme qui dort
Commenter  J’apprécie          130
nounours36   17 octobre 2014
La femme qui dort de Natsuki Ikezawa
On ne comprenait pas vraiment ce qui se passait mais, en tout cas, aucun des deux n'a dit à l'autre qu'il l'aimait. Elle m'utilisait comme un outil et pour moi aussi elle était un instrument, quelque chose de cet ordre, il me semble. En même temps, pourtant, nous partagions notre plaisir. p58
Commenter  J’apprécie          120
ShannaAspirot   09 août 2015
Des os de corail, des yeux de perle de Natsuki Ikezawa
Éteindre l'interrupteur lui a rappelé le geste d'une mère ramenant sur l'enfant endormi un pan de couverture. [...] Mère qui reste éveillé, jusqu'au bout, alors que tous ont trouvés le sommeil. Jusqu'au bout, et qui s'endort la dernière.
Commenter  J’apprécie          60
Mimeko   04 septembre 2014
La soeur qui portait des fleurs de Natsuki Ikezawa
Je compris ainsi que le consul du Japon avait tenu des propos mensongers en m'expliquant que les diplomates d'aucune nation au monde ne pouvaient intervenir dans les affaires juridiques d'un autre pays.
Commenter  J’apprécie          60
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Le lion de Joseph Kessel : partie 1

Comment se nomme l’enfant que rencontre le narrateur ?

Jules
Patricia
Romain
Pricila

18 questions
150 lecteurs ont répondu
Thème : Le lion de Joseph KesselCréer un quiz sur cet auteur