AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 3.52 /5 (sur 217 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Neuilly-sur-Seine , le 21/04/1980
Biographie :

Nicolas Bedos, né en 1980 à Neuilly-sur-Seine, est un dramaturge et metteur en scène français. Il est le fils de l'humoriste Guy Bedos.

Nicolas Bedos entre à 18 ans comme lecteur et conseiller artistique à Canal +, auprès d’Alain de Greef, directeur des programmes. Il participe à l’écriture de divers programmes et réalise une série de fictions intitulée On vous rappellera. A 20 ans, il co-écrit plusieurs sketches avec son père pour son spectacle à l’Olympia.
Cette collaboration le pousse à écrire sa première pièce, Sortie de scène, qui connaît un grand succès, d’abord à Paris (Théâtre Hébertot) puis durant une tournée de deux ans.

Cinéaste - scénariste et comédien entre autres :
- Monsieur et Madame Adelman
- La belle époque

Ajouter des informations
Bibliographie de Nicolas Bedos   (7)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

📻 L'émission "Le coup de coeur des libraires est diffusée sur les Ondes de Sud Radio, chaque vendredi matin à 10h45. Valérie Expert vous donne rendez-vous avec votre libraire Gérard Collard pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • 📚 Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! ❤ 👉🏻 • • 📚 Les désossés de François d' Epenoux aux éditions Anne Carrière 👉🏻 https://www.lagriffenoire.com/1057716... • 📚 Chez moi de Hélène Darroze aux éditions du Cherche Midi 👉🏻 https://www.lagriffenoire.com/1063422... • 📚 L'art pas bête de Pauline Pons et Pascal Lemaître aux éditions Bayard Jeunesse 👉🏻 https://www.lagriffenoire.com/1036450... • 📚 La Dynastie des Forsyte - Version intégrale de John Galsworthy aux édition'Archipel 👉🏻 https://www.lagriffenoire.com/1063374... • 📚 Noyade de J.P. Smith et Philippe Loubat-Delranc aux éditions Gallimard 👉🏻 https://www.lagriffenoire.com/1044716... • 📚 Le Comte de Monte-Cristo de Alexandre Dumas, Gilbert Sigaux aux éditions Folio Classique 👉🏻 https://www.lagriffenoire.com/1062676... • 📚 Faut pas prendre les cons pour des gens - T2 de Emmanuel Reuzé et Nicolas Rouhaud aux éditions Fluide Glacial 👉🏻 https://www.lagriffenoire.com/1056457... • 📚 Incorrect : parce que l'irrévérence est trop précieuse pour être laissée aux imbéciles de Colctif et Nicolas Bedos aux éditions Cherche Midi 👉🏻 https://www.lagriffenoire.com/1060526... • 📚 Le Gant de Véronique Cauchy et Virginie Grosos aux éditions Circonflexe 👉🏻 https://www.lagriffenoire.com/1028704... • 📚 L'ami impossible de Bruno de Stabenrath aux éditons Gallimard 👉🏻 https://www.lagriffenoire.com/1057721... • • 🐝 Chinez & découvrez nos livres coups d’coeur dans notre librairie en ligne ❤ 👉🏻 lagriffenoire.com

+ Lire la suite

Citations et extraits (87) Voir plus Ajouter une citation
Nicolas Bedos

Pour moi ce fut une semaine de merde alors imaginez ce que je pense de la vôtre.

Commenter  J’apprécie          280

"Questions : ai-je le droit d'aimer une fille dont le vote s'est si peu soucié d'une très large partie de la population sous prétexte qu'elle accueille gentiment une très large partie de mon anatomie ? Sa frigidité face au corps social ne suppose t-elle une relative insensibilité face à mon coeur insatiable ? Le jour ou mon charme se montrera moins productif, me licenciera-t-elle avec le regard aussi dur qu'un cadre d'Arcelor-Ittal ? Une chose est sûre, à moins qu'elle taise ses convictions, jamais mon père n'acceptera de reconnaitre ses petits enfants." (page 27)

"...Copé peut être Copé...Toujours est-il qu'il vient de convaincre la moitié des militants UMP de voter pour lui. C'est pourquoi, dimanche, je propose à la droite républicaine de manifester contre le mariage de ses propres militants. Non d'un cul chrétien, ces gens ne sont pas faits pour se reproduire , sous peine d'enfanter des embryons fascistes. Sinon, à ce train-là, pourquoi pas les pédés." (Page 83)

"Quand je marche dans la merde, je trempe la semelle souillée dans une flaque, puis la gratte contre le bitume, au pire je grimpe chez moi et je la lave à l'eau chaude, dans l'évier de ma cuisine. Avec Jean-François Copé, c'est plus compliqué." (page 58)

"On dit qu'il n'y a rien de pire que la tyrannie du couple quand on est célibataire. Si : la débauche célibataire quand on est amoureux ! M'en fous, ma main droite est agile et mon fantasme bien gaulé" (page 189)

"Ma fiancé lit autant que moi. Des romans, des nouvelles, des biographies. Avec le même plaisir. Ce qui est très pratique car ça m'évite la culpabilité de rompre une conversation pour plonger dans le silence d'un bouquin. Chaque soir, on plonge à deux en se tenant la main." (page 274)

Moi je culpabilise tous les jours...

Commenter  J’apprécie          230

Oh oui décidément, c'était tellement mieux avant.Mais, le plus cruel, c'est que le fait de regretter hier avec les yeux de maintenant ne nous permette pas d'apprécier tout de suite avec les yeux de demain.

Commenter  J’apprécie          230

"Oui, chère Marine, vous avez un physique passablement passable, voire plutôt sympathique, et c'est à nous dégoûter de la morphopsychologie, tant le patriotisme ringard et l'agressivité que diffusent vos discours ne semblent pas contaminer vos expressions plutôt charmantes, votre sourire plutôt amical et vos yeux d'un bleu presque enfantin.... D'ailleurs, si vous étiez ma meuf, comme disent les jeunes, je passerais mon temps à dire à mes amis: "Mais l'écoute pas Jeannot, tu la connais, elle est mignonne, elle est sympa,mais la pauvre, tu sais très bien qu'elle y comprend que dalle, puis elle revient de si loin, t'imagines un peu le père qu'elle se tape, tu crois que c'est facile, toi, d'écouter des horreurs depuis l'age de 5 ans, d’être montrer du doigt à l'école, telle une négresse sans ses papiers, tu penses pas que ça te brise un cerveau aussi efficacement qu'une consommation quotidienne de crack sur un banc de Stalingrad?"

Commenter  J’apprécie          171

Toi qui est persuadée que Michel Butor est un héros de bande dessinée – le fameux « super-butor » - et que Jacques Derrida présente « Le Juste Prix », comment ne trouves-tu pas le temps, feignasse, après avoir récuré les chiottes de ton HLM, signé l'avis d'expulsion de ton fils et cassé ta tirelire pour un paquet de Gitanes, comment ne trouves-tu pas le temps, raclure, d'écouter France Culture ? France Culture qui te propose pourtant un débat passionnant entre Alain Finkielkraut et Pierre Assouline sur le thème « L'antisémitisme inconscient chez les contrôleurs de la RATP », puis un portrait inédit de François Mauriac, brillamment sous-titré « Une fiotte chez les curés » !

Sylviane Dugenoux – regarde-moi ! -, ton existence facultative ne serait-elle pas plus digne si tu avais au moins la décence de t'abonner au Magasine Littéraire – 150 euros par mois – ou à la Comédie Française – 65 heures d'ennui par semaine ? Non ?

Non, car le pauvre est un con, et heureusement pour lui, car la connerie est à coup sûr l'antidépresseur du pauvre.

Commenter  J’apprécie          121

J’écris depuis deux ans dans un canard de gauche et voilà tout de même six ans que je n’ai pas croisé un pauvre.

Commenter  J’apprécie          130

Voila, pour moi, ce fut une semaine de merde, alors imaginez ce que je pense .....de la vôtre!!!

Commenter  J’apprécie          130

Moi qui balade depuis toujours mon coeur précaire sur des corps provisoires.

Commenter  J’apprécie          110

" Je ne veux plus qu'elle se contente de me croire ; je voudrais qu'elle me sache".

Commenter  J’apprécie          100

Prenez Arnaud Montebourg : bien qu'il soit d'origine algérienne, on l'imagine plus volontiers giflant une serveuse marocaine qui viendrait de renverser sur son pantalon de flanelle un verre de saint-émilion que coincé dans le RER, rédigeant en sueur et en larmes l'Internationale de demain .

Montebourg, soyons honnête, a un physique de droite, une suffisance un peu de droite, une demi-patate chaude dans une bouche assez de droite, et une façon trop élégante de porter le costar : le Montebourg sent le pognon, comme le Borloo sent le pinard ! C'est totalement injuste et sans doute complètement faux, mais quand on sait l'importance de l'image en politique, on a soudain envie de lui faire jouer My Fair Lady, mais à l'envers, lui réapprenant cette franchise populacière qui fait tant de bien à Jean-Luc Mélanchon !

A l'inverse, Sarkozy, pourtant nettement plus riche, qu'il s'agisse de sa Rolex, de sa femme ou de ses fonctions, a toujours l'air de les avoir chinées la veille sur un marché de Ménilmontant !

La vie est très injuste Arnaud, mais les Français sont pires !

Seule Christine Boutin – ici présente – ressemble vraiment à ce qu'elle est … Ce qu'elle a le droit de prendre pour un compliment (même si elle se trompe) …

Commenter  J’apprécie          60

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur