AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.8 /5 (sur 108 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Nicolas Cartelet est écrivain, éditeur et scénariste.

Il a suivi des études d’histoire jusqu’en doctorat à l’Université Rennes-II (spécialisé en histoire grecque).

Il a collaboré à la collection "50 minutes" (La Bataille de Marathon, La Bataille d'Actium, La Bataille d'Alésia) et a publié "Rêves de futurs" (2014) aux éditions Ouest France.

"Néagè" (2014), son premier roman, plonge le lecteur dans un futur spatial aux teintes mythologiques. Une trilogie où transpirent ses lectures, ses rêves et ses intérêts.

Nicolas Cartelet est également auteur aux Éditions Walrus Books ("Time-Trotters").

En 2016, il a publié "Aux origines de la pédérastie" aux éditions La Musardine, essai dans lequel il explore les multiples facettes de l'homosexualité en Grèce Ancienne.
Les deux premiers romans de son « cycle d’Albert Villeneuve » ont paru en 2016 ("Petit Blanc") et 2018 ("Dernières fleurs avant la fin du monde").

Il est chargé du développement numérique et éditeur BD aux éditions La Musardine depuis 2014.

son blog : https://leschosesdites.wordpress.com/
page Facebook : https://www.facebook.com/nicolascartelet
Twitter : https://twitter.com/NicolasCartelet
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Nicolas Cartelet   (15)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Dernières fleurs avant la fin du monde de Nicolas Cartelet *** Un futur sans abeilles, étouffé dans la grisaille de gigantesques latifundia. Un futur où l?humanité se meurt, privée de descendance. Albert, journalier agricole, répand le pollen à la main. Manon, sa compagne engagée à l?usine, sombre peu à peu dans la folie. Et dans la morosité du quotidien, une lueur, Apolline sous les cerisiers? les dernières fleurs avant la fin du monde. Après Petit Blanc, conte cruel et onirique, Nicolas Cartelet incarne son héros Albert Villeneuve dans un futur désenchanté, où les hommes luttent contre leur impuissance. *** Infos techniques : Date de sortie : 23 mai 2018 ISBN papier : 978-2-490239-02-3 ISBN numérique : 978-2-490239-03-0 Prix papier : 18,00? TTC Prix numérique : 5,99? TTC Nombre de pages (papier) : 192 Format : 130x200mm ; Broché, pelliculage mat Couverture : Jean-Emmanuel Aubert Dépôt légal : mai 2018

+ Lire la suite

Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
alberthenri   10 août 2017
Reves de Futurs, Quand Nos Grands-Parents Imaginaient.. de Nicolas Cartelet
Ceux-là mêmes qui restaient occupés à des tâches agricoles en vinrent à résider dans les villes et de là à se rendre chaque jour à leur travail ; il ne finit par rester que quatre villes en Angleterre, peuplées chacune de plusieurs millions d'habitants, et il ne subsista plus à la campagne aucune maison habitée.



H.G Wells, "Histoire des temps futurs" (1889)
Commenter  J’apprécie          80
Wyoming   30 octobre 2020
Les plus belles filles de la BD érotique de Nicolas Cartelet
On choisit une BD érotique comme on tombe sous le charme d'une inconnue, parce que l'héroïne sur la couverture est belle, parce qu'elle a quelque chose dans le regard, ou ailleurs, parce que le trait de l'auteur a su nous la rendre désirable.
Commenter  J’apprécie          80
JeanPierreV   05 avril 2018
Petit Blanc de Nicolas Cartelet
Parfois quand c’est la guerre nous capturons nos ennemis dans la plaine. Alors, nous les exécutons simplement. Ils s’en vont avec honneur, nous avons vaincu. Mais personne ici, jamais, ne voit sa liberté confisquée. C'est inhumain, oui. Inhumain. (P. 99)
Commenter  J’apprécie          50
JustAWord   26 janvier 2020
Dernières fleurs avant la fin du monde de Nicolas Cartelet
Ils étaient des enfants au marché de la rébellion, bavant devant les étals scintillant des mille manières de se rebeller, belles et colorées comme des fruits frais.
Commenter  J’apprécie          50
indimoon   31 octobre 2021
Dernières fleurs avant la fin du monde de Nicolas Cartelet
Le vieillard avait pris peur, entre mes doigts toujours brandis vers lui, tremblotants, il s'était changé en arbre, blanc et rongé par la mousse, son vieux tronc cassé en deux et tombé sur la route. Son sourire malsain était resté figé dans les veinures irrégulières du bois. J'ai scruté la forêt aussi loin que j'ai pu, encore remué d'angoisses, comme tiré d'un cauchemar, les feuillages que j'avais aperçus avaient gagné le ciel et rejoint les nuages, c'étaient des nuages plus sombres que les autres, moutonnant par dessus la lune, les serpents n'étaient plus des serpents mais des racines entremêlées à d'autres, et les rats des amas de lichens arrachés à la roche, et baladés dans la terre par le vent.
Commenter  J’apprécie          30
Le_Comptoir_de_l_Ecureuil   24 octobre 2017
Petit Blanc de Nicolas Cartelet
L'alcool en définitive n'avait anesthésié que les bien petites choses, le goût du travail, les angoisses de la maréchaussée, le soucis de l'hygiène, il avait poli ma tristesse pour n'en conserver que le cœur, le pur de tout alliage, celui fait du deuil et des regrets éternels.
Commenter  J’apprécie          30
Le_chien_critique   23 juillet 2018
Dernières fleurs avant la fin du monde de Nicolas Cartelet
Elle et moi étions du même moule, de ceux qui devaient s’excuser, toujours, de n’être que ça, nous. Des inexcusables tarés.
Commenter  J’apprécie          30
Davy   26 avril 2018
Dernières fleurs avant la fin du monde de Nicolas Cartelet
Et puis j’avais d’autres choses à penser, il y avait la question d’Apolline et de son apprentissage des mots, des choses plus importantes, j’en étais convaincu, qui rendaient insensibles celles très terre-à-terre de mes hommes, les petites indignations des petits.
Commenter  J’apprécie          20
Davy   24 avril 2018
Dernières fleurs avant la fin du monde de Nicolas Cartelet
Nous les caressions jusqu’à ce qu’elles scintillent de reflets dorés, du rose décoloré de leurs pétales, que nous voyions peu à peu s’ouvrir, et vibrer sous le baiser des plumes, semblait alors jaillir une lumière nouvelle : nous rendions vie aux cerisiers.
Commenter  J’apprécie          20
LaCalebasseaLivres   13 octobre 2017
Petit Blanc de Nicolas Cartelet
Parfois quand c’est la guerre nous capturons nos ennemis dans la plaine. Alors, nous les exécutons simplement. Ils s’en vont avec honneur, nous avons vaincu. Mais personne ici, jamais, ne voit sa liberté confisquée. C’est inhumain, oui. Inhumain…
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2685 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur cet auteur

.. ..