AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.14 /5 (sur 35 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : SàiGon , le 14/10/1988
Biographie :

Ocean Vuong est un poète, essayiste et romancier vietnamo-américain.

Il est le petit-fils d’un soldat américain et d’une fermière vietnamienne, le fils d’une métisse contrainte à l’exil. Il est transféré en 1990 avec sa famille dans un camp de réfugiés aux Philippines avant de pouvoir gagner les États-Unis, où il grandira à Hartford, Connecticut.

Il obtient son B.A. en littérature anglaise du XIXe siècle au Brooklyn College de l'Université de la ville de New York, où son professeur était le poète et romancier Ben Lerner, et son M.F.A. de l'Université de New York.

Il a publié ses poèmes et essais dans les revues Boston Review, Guernica, Narrative Magazine, Poetry, The Nation, Tri-Quarterly et The Rumpus.

"Burnings" (2010), son premier recueil, figure sur la liste Over The Rainbow des livres LGBT de la American Library Association, en 2011.

Son recueil, "Ciel de nuit blessé par balles" ("Night Sky with Exit Wounds", 2016) s’est retrouvé en lice pour de nombreux prix, dont le Lambda Literary Award, et a remporté, en 2017, les prix Whiting Award, Thom Gunn Award et T.S. Eliot. Le recueil est aujourd’hui traduit en dix langues.

Trois ans après, Ocean Vuong publiait son premier roman, "Un bref instant de splendeur" ("On Earth We’re Briefly Gorgeous", 2019), un texte autobiographique sous la forme d’une longue lettre d’un fils à sa mère. Le Washington Post l'a qualifié de meilleur ouvrage de l'année 2019. Il obtient la bourse MacArthur la même année.

Ocean Vuong est professeur adjoint et enseigne le programme de master en poésie et écriture de l’Université de Massachusets-Amherst. Il vit à Northampton, Massachusetts.

site officiel : https://www.oceanvuong.com/

+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Ocean Vuong on War, Sexuality and Asian-American Identity | Amanpour and Company


Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
Fromtheavenue   21 janvier 2021
Un bref instant de splendeur de Ocean Vuong
Je ne sais pas ce qui m'a poussé à suivre la voix de la créature blessée, mais j'étais attiré, comme si on me promettait une réponse à une question que je ne possédais pas encore. On dit que sin on désire quelque chose assez fort on finit par en faire un dieu. Mais si tout ce que j'ai jamais voulu, c'était ma vie, Maman ?
Commenter  J’apprécie          30
Fromtheavenue   21 janvier 2021
Un bref instant de splendeur de Ocean Vuong
C'était un garçon qui faisait éruption en même temps qu'irruption en lui. C'est ça que je voulais - pas simplement le corps, si désirable soit-il, mais sa volonté de se déployer dans le monde même qui rejette sa faim. Et puis j'en ai voulu davantage, son odeur, son atmosphère, le goût des frites et du beurre de cacahuètes sous al douceur de sa langue, le sel déposé autour de son cou par les virées vers nulle par, des deux heures de route et un Burger King à la lisière du compté, une journée de discussions tendues avec son père, la rouille du rasoir électrique qu'il partageait avec ce dernier, et que je trouvais toujours sur l'oreiller dans son étui en plastique minable, le tabac, l'herbe et la cocaïne sur ses doigts, mélangés avec de l'huile de moteur, tout ça cumulé laissant une vague odeur de feu de bois qui s'attardait et imprégnait ses cheveux, comme si au moment où au moment où il est venu à moi, la bouche humide et avide, il arrivait d'un endroit ravagé par les flammes, un endroit où il ne pourrait jamais retourner.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Fromtheavenue   21 janvier 2021
Un bref instant de splendeur de Ocean Vuong
Nous reproduisons pour garder, pour prolonger dans l'espace et le temps. Contempler ce qui procure du plaisir - une fresque, une chaîne de montagnes rouge pêche, un garçon, le grain de beauté sur sa mâchoire - c'est en soi, de la réplication : une extension de l'image dans l’œil, qui la démultiplie, la fait durer. Les yeux plongés dans le miroir, je crée une réplique de moi-même dans un futur où je pourrais ne pas exister. Et oui, ce n'était pas les pizzas bagels, il y a toutes ces années, que je voulais de Gramoz, mais la réplication. Parce que son cadeau m'avait augmenté en faisant de moi un être digne de générosité, et donc vu. C'est ce sentiment même d'être davantage que je voulais faire durer, retrouver.
Commenter  J’apprécie          10
Fuyating   13 janvier 2021
Un bref instant de splendeur de Ocean Vuong
J'avais envie de pleurer mais je ne savais pas encore le faire en anglais. Alors je n'ai rien fait.
Commenter  J’apprécie          90
Fuyating   12 janvier 2021
Un bref instant de splendeur de Ocean Vuong
On échangeait des vérités, me suis-je rendue compte, autrement dit, on se lancerait l'un l'autre.
Commenter  J’apprécie          40
Nuageuse   08 janvier 2021
Un bref instant de splendeur de Ocean Vuong
Avec Lan, l’une de mes missions était de prendre une pince à épiler pour arracher, un par un, les cheveux gris de son crâne. « La neige dans mes cheveux, expliquait-elle, ça me gratte la tête. Tu veux bien m’enlever mes cheveux qui grattent, Little Dog ? Je sens que la neige est en train de prendre racine. » Elle glissait une pince entre mes doigts : « Aujourd’hui tu rajeunis Grand-mère, d’accord ? » disait-elle tout doucement, avec un grand sourire.
Commenter  J’apprécie          40
Fuyating   09 janvier 2021
Un bref instant de splendeur de Ocean Vuong
Certains pretendent que l'histoire progresse en spirale, plutôt que de la façon linéaire qui nous est familière. Nous voyageons dans le temps suivant une trajectoire circulaire, ne nous éloignant de l'épicentre que pour mieux revenir, un cercle plus loin.
Commenter  J’apprécie          40
ledevorateur   07 janvier 2021
Un bref instant de splendeur de Ocean Vuong
En vietnamien, on utilise le même mot pour dire que quelqu'un nous manque ou que vous vous souvenez de lui : nhớ. Parfois, quand tu me demandes au téléphone : Có nhớ mẹ không? je tressaille, croyant que tu as voulu dire : Tu te souviens de moi ?

Tu me manques davantage que je ne me souviens de toi.
Commenter  J’apprécie          30
Realita18   06 janvier 2021
Un bref instant de splendeur de Ocean Vuong
Il faut que tu trouves un moyen Little Dog, as-tu dit dans mes cheveux. Il le faut parce que je n'ai pas l'anglais pour t'aider. Je ne peux rien dire pour les arrêter. Toi, trouve un moyen. Trouve un moyen ou bien ne me parle plus jamais de ça, compris ?" Tu t'es dégagée. "Il faut que tu sois un vrai garçon, que tu sois fort. Il faut que tu t'imposes sinon ils vont continuer. T'en as plein le bide, de l'anglais." Tu as posé ta paume sur mon ventre, murmurant presque :" Faut que tu l'utilises, O.K. ?
Commenter  J’apprécie          10
ledevorateur   07 janvier 2021
Un bref instant de splendeur de Ocean Vuong
J'ai vingt-huit ans, je fais 1,63 m, 51 kg. Je suis beau vu sous trois angles exactement, et sinistre de partout ailleurs. Je t'écris de l'intérieur d'un corps qui autrefois t'appartenait. Autrement dit, je t'écris en tant que fils.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur



.. ..