AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.82 /5 (sur 30 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Biographie :

Paul Preston (Liverpool, 1946) est un historien britannique, docteur en histoire de l'Université d'Oxford. Il est spécialiste de l'histoire de l'Espagne contemporaine et en particulier de la période de la guerre d'Espagne. Il s'est notamment opposé à la lecture qu'en fait Pío Moa.

Source : wikipedia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Conférence à Blois autour de "Une guerre d’extermination – Espagne 1936-1945" de Paul Preston


Citations et extraits (34) Voir plus Ajouter une citation
Ptitgateau   24 octobre 2016
Une guerre d'extermination, Espagne, 1936-1945 de Paul Preston
La base initiale de la répression prend un caractère encore plus officiel avec un décret publié le 13 septembre 1936 par la junte de Burgos, qui met hors la loi tous les partis politiques, syndicats et organisations sociales soutenant le front populaire et hostiles au "mouvement national". Concernant ces entités, le décret ordonne la confiscation de tous leurs biens, effets et documents ainsi que le bâtiment et autres propriétés.

Sont également passibles de châtiment les syndicats et partis libéraux et de gauche, les francs maçons, les juifs, le rotary club, les sociétés féministes, végétariennes, nudistes, défendant l'espéranto ou l'homéopathie, les écoles Montessori et les clubs sportifs. De plus, le décret ordonne une purge parmi tous les fonctionnaires ou enseignants qui ont servi les institutions de la République. p658.
Commenter  J’apprécie          372
ClaireG   02 novembre 2016
Une guerre d'extermination, Espagne, 1936-1945 de Paul Preston
Ces généraux approuvaient la barbarie de leurs soldats, comme en atteste le journal du guerre tenu par Franco en 1922, qui décrit avec exaltation la façon dont les villages marocains furent détruits et leurs défenseurs décapités.



p. 11
Commenter  J’apprécie          372
Ptitgateau   19 octobre 2016
Une guerre d'extermination, Espagne, 1936-1945 de Paul Preston
Par sa défense de la propriété et son indifférence envers la misère sociale, l'église s'aligne inévitablement sur l'extrême droite.

P42
Commenter  J’apprécie          332
Sarindar   20 octobre 2016
Une guerre d'extermination, Espagne, 1936-1945 de Paul Preston
Le nationalisme est un mouvement de lutte,

il doit inclure des activités violentes et

belliqueuses au service de l'Espagne, contre les traîtres

en son sein.

Onésimo Redondo, créateur des Juntes castillanes

d'action hispanique, mouvement fasciste espagnol,

cité par l'auteur, page 79.
Commenter  J’apprécie          310
gouelan   24 octobre 2016
Une guerre d'extermination, Espagne, 1936-1945 de Paul Preston
Les généraux Mola, Franco et Queipo de Llano, considéraient le prolétariat espagnol comme une race inférieure qu'il fallait subjuguer par une violence soudaine et sans compromis, au même titre que les Marocains. Ils appliquèrent donc en Espagne la terreur exemplaire qu'ils avaient appris en Afrique du Nord, en déployant la légion étrangère espagnole et les mercenaires marocains de l'armée coloniale, les regulares.

Commenter  J’apprécie          300
Sarindar   20 octobre 2016
Une guerre d'extermination, Espagne, 1936-1945 de Paul Preston
Les recherches colossales déjà réalisées permettent d'affirmer que la répression menée par les rebelles fut globalement trois fois plus meurtrière que celle de la zone républicaine. Page 18
Commenter  J’apprécie          270
Sarindar   20 octobre 2016
Une guerre d'extermination, Espagne, 1936-1945 de Paul Preston
Durant les deux premières années de la République, la gauche

est horrifiée par la véhémence de l'opposition à ce qui lui semblait

être une législation humanitaire fondamentale.
Commenter  J’apprécie          210
Souri7   23 octobre 2016
Une guerre d'extermination, Espagne, 1936-1945 de Paul Preston
si les normes fondamentales de la coexistence sociale n'avaient pas été anéanties par le coup d’État militaire, le massacre à l'arrière, en zone républicaine, n'aurait jamais eu l'ampleur qu'il a connue.
Commenter  J’apprécie          200
ClaireG   01 novembre 2016
Une guerre d'extermination, Espagne, 1936-1945 de Paul Preston
Rien n'indique que le sommeil de Franco ait jamais été troublé par la sollicitude envers ses victimes. Son régime accomplit même des efforts considérables pour garantir la même tranquillité à tous ses collaborateurs. La conséquence en est que l'Espagne est encore aujourd'hui en proie à une guerre de mémoire.



p. 717
Commenter  J’apprécie          190
Souri7   20 octobre 2016
Une guerre d'extermination, Espagne, 1936-1945 de Paul Preston
[...]hommes et femmes sont torturés et abattus sans procès, pour des motifs aussi absurdes qu'avoir préconisé l'amélioration des conditions de travail ou pris part à un carnaval où l'on a mimé l'enterrement de Gil Robles et interprété des chansons tournant la droite en dérision. Un garçon de dix-sept ans est abattu parce que son père est socialiste, un autre, de seize ans, parce que son père, anarcho-syndicaliste, s'est enfui. [...]Des couples mariés sont fusillés, et on laisse mourir de faim leurs jeunes enfants.
Commenter  J’apprécie          180

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Historiettes historiques ...

"Souviens-toi du vase de Soissons !" aurait dit Clovis, à l’un de ses soldats qui n’avait pas voulu rendre un vase précieux. En représailles, Clovis aurait ...

fendu le crâne du soldat avec une hache
fait enfermer le soldat dans un vase à sa taille
condamné le soldat à faire de la poterie

10 questions
51 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , historique , anecdotesCréer un quiz sur cet auteur

.. ..