AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.03 /5 (sur 1002 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Hanovre , le 14/10/1906
Mort(e) à : New-York , le 04/12/1975
Biographie :

Hannah Arendt, née Johanna Arendt est une philosophe allemande naturalisée américaine, connue pour ses travaux sur l’activité politique, le totalitarisme et la modernité.

Fille unique d'une famille aisée de juifs allemands, Hannah Arendt fait ses études à l'université de Marbourg. Elle est l'élève de Heidegger, avec qui elle noue une courte liaison, ainsi qu'une vaste correspondance qui durera jusqu'à la mort de celui-ci.

Elle ne se désignait pas elle-même comme « philosophe », mais plutôt d'après sa profession : professeur de théorie politique. Son refus de la philosophie est notamment évoqué dans "Condition de l'homme moderne" où elle considère que « la majeure partie de la philosophie politique depuis Platon s'interpréterait aisément comme une série d'essais en vue de découvrir les fondements théoriques et les moyens pratiques d'une évasion définitive de la politique. »

Ses ouvrages sur le phénomène totalitaire sont étudiés dans le monde entier et sa pensée politique et philosophique occupe une place importante dans la réflexion contemporaine. Ses livres les plus célèbres sont "Les Origines du totalitarisme" (1951), "Condition de l'homme moderne" (1958) et "La Crise de la culture" (1961). Son livre "Eichmann à Jérusalem", publié à la suite du procès d'Adolf Eichmann en 1961, a suscité des controverses.

+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Hannah Arendt 4/4 : La maison sur l'océan (Grande traversée / France Culture). Grande traversée : Hannah Arendt, la passagère. 4ème volet : La maison sur l'océan. Diffusion sur France Culture le 18 août 2017. Une série documentaire produite par Christine Lecerf et réalisée par Julie Beressi. Photographie : Hannah ARENDT, dans ses pensées • Crédits : Courtesy of the Hannah Arendt Bluecher Literary Trust. Hannah Arendt a traversé le XXe siècle avec la détermination d'une “paria consciente”. Chassée d'Allemagne et réfugiée aux États-Unis, Hannah Arendt a construit son œuvre entre deux continents, philosophie et poésie. En partenariat avec La Croix. New York, années 70. Hannah Arendt vit retirée, entourée de ses amis qu’elle appelle sa « tribu ». Dans son “Journal de pensée”, elle expérimente un nouveau langage philosophique qui donne libre cours à son imagination. Sans esprit de système, Hannah Arendt laisse la pensée flotter “sans appui”. Invités : Jerome Kohn, étudiant d'Hannah Arendt et légataire de son œuvre, (dir.) “Thinking Without a Banister: Essays in Understanding, 1953-1975”, Schocken, 2018 Richard Bernstein, philosophe à la New School et ami d’Hannah Arendt, “Hannah Arendt and the Jewish Question”, Polity Press, 1996 Leon Botstein, président du Bard College, ancien étudiant et ami d’Hannah Arendt, “Judentum und Modernität: Essays zur Rolle der Juden in der deutschen und österreichischen Kultur, 1848 bis 1938”, Böhlau, 1991 Roger Berkowitz, politologue, directeur du Centre Hannah Arendt au Bard College, “Artifacts of Thinking: Reading Hannah Arendt's Denktagebuch”, Fordham University Press, 2017 Thomas Wild, germaniste et politologue au Bard College, “Nach dem Geschichtsbruch: Deutsche Schriftsteller um Hannah Arendt”, Berlin: Matthes & Seitz, 2009 Barbara Hahn, germaniste, “Hannah Arendt - Leidenschaften, Menschen und Bücher”, Berlin Verlag, 2005 Marie Luise Knott, traductrice et essayiste, “Unlearning with Hannah Arendt”, Other Press, 2015 Martine Leibovici, philosophe, “Le pervertissement totalitaire. La banalité du mal selon Hannah Arendt”, Kimé, 2017 (coécrit avec Anne-Marie Roviello) Étienne Tassin, philosophe, “Le trésor perdu. Hannah Arendt, l’intelligence de l’action politique”, Payot et Rivages, 1999 Tania Brugera, artiste et activiste cubaine Margarethe Von Trotta, cinéaste, “Hannah Arendt”, 2013 Volker März, sculpteur Textes lus Hannah Arendt, “Journal de pensée”, traduction de Sylvie Courtine-Denamy, Seuil, 2005 Hannah Arendt, “La vie de l’esprit”, PUF, 1971 Hannah Arendt, “Walter Benjamin, 1892-1940”, Allia, 2014 W.H. Auden, “Poésies choisies”, Gallimard, 1968 Archives Hannah Arendt, entretien avec Lutz Besch, 1958, ORF Documentation : Maria Contreras et Mickaël Simon INA : Amélie Briand-Lejeune Voix Susann Vogel Et : Andrea Schieffer, Laurent Manzoni, Patrice Bornand, Claude Aufaure, Félicien Juttner, Laurent Lederer, Thierry Beauchamp, Natasha Cashmann Musique Volker März, “Das Lachen von Hannah Arendt” Prise de son : Fabien Gosset, Emmanuel Armaing Mixage : Alain Joubert Traduction : Lou Héliot Source : France Culture

+ Lire la suite
Podcasts (14) Voir tous


Citations et extraits (357) Voir plus Ajouter une citation
Hannah Arendt
gouelan   07 février 2017
Hannah Arendt
Quand tout le monde vous ment en permanence, le résultat n'est pas que vous croyez ces mensonges mais que plus personne ne croit plus rien. Un peuple qui ne peut plus rien croire ne peut se faire une opinion. Il est privé non seulement de sa capacité d'agir mais aussi de sa capacité de penser et de juger. Et avec un tel peuple, vous pouvez faire ce que vous voulez
Commenter  J’apprécie          27915
Hannah Arendt
Piatka   06 mai 2015
Hannah Arendt
La tromperie n'entre jamais en conflit avec la raison, car les choses auraient pu se passer effectivement de la façon dont le menteur le prétend. Le mensonge est souvent plus plausible, plus tentant pour la raison que la réalité, car le menteur possède le grand avantage de savoir à l'avance ce que le public souhaite entendre ou s'attend à entendre. Sa version a été préparée à l'intention du public, en s'attachant tout particulièrement à la crédibilité, tandis que la réalité a cette habitude déconcertante de nous mettre en présence de l'inattendu, auquel nous n'étions nullement préparés.



Du mensonge à la violence
Commenter  J’apprécie          1250
Hannah Arendt
Carosand   28 mai 2013
Hannah Arendt
"Les mots justes, trouvés au bon moment, sont de l'action".
Commenter  J’apprécie          1040
Hannah Arendt
Nastie92   09 mars 2016
Hannah Arendt
S'il cesse de penser, chaque être humain peut agir en barbare.
Commenter  J’apprécie          1010
Hannah Arendt
Kalos_Kogathia   26 mai 2014
Hannah Arendt
Le pardon est certainement l'une des plus grandes facultés humaines et peut-être la plus audacieuse des actions, dans a mesure

où elle tente l'impossible - à savoir défaire ce qui a été - et réussit à inaugurer un nouveau commencement là où tout

semblait avoir pris fin.
Commenter  J’apprécie          980
Hannah Arendt
Carosand   13 octobre 2014
Hannah Arendt
Il n'a jamais fait de doute pour personne que la vérité et la politique sont en assez mauvais termes, et nul, autant que je sache, n'a jamais compté la bonne foi au nombre des vertus politiques. Les mensonges ont toujours été considérés comme des outils nécessaires et légitimes, non seulement du métier de politicien et de démagogue, mais aussi de celui d'homme d'Etat.
Commenter  J’apprécie          861
kilitou   14 août 2010
La Crise de la culture de Hannah Arendt
C'est également avec l'éducation que nous décidons si nous aimons assez nos enfants pour ne pas les rejeter de notre monde, ni les abandonner à eux-mêmes, ni leur enlever leur chance d'entreprendre quelque chose de neuf, quelque chose que nous n'avions pas prévu, mais les préparer d'avance à la tâche de renouveler un monde commun.
Commenter  J’apprécie          790
LiliGalipette   03 août 2011
Responsabilité et jugement de Hannah Arendt


Dans la solitude, je suis "parmi moi-même", en compagnie de moi-même, et donc deux-en-un, tandis que dans la désolation, je suis en vérité un seul, abandonné de tous les autres.

Commenter  J’apprécie          750
Hannah Arendt
Piatka   12 mars 2019
Hannah Arendt
C’est dans le vide de la pensée que s’inscrit le mal.





Les origines du totalitarisme
Commenter  J’apprécie          720
bbintein   11 mars 2012
Les origines du totalitarisme, Tome 3 : Le système totalitaire de Hannah Arendt
Les hommes normaux ne savent pas que tout est possible.

Commenter  J’apprécie          710

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Lire avec Gérard Philipe

En 1946, Gérard Philipe incarne le prince Mychkine face à Edwige Feuillère dans L’Idiot de Georges Lampin Il est une adaptation du roman éponyme de:

Alexandre Pouchkine
Léon Tolstoï
Fiodor Dostoïevski

14 questions
30 lecteurs ont répondu
Thèmes : gérard philipe , adapté au cinéma , adaptation , littérature , cinema , théâtre , acteur , acteur français , cinéma français , engagement , communismeCréer un quiz sur cet auteur

.. ..