AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.82 /5 (sur 525 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 19/04/1951
Biographie :

Paule du Bouchet est une éditrice et auteure française.

Elle est la fille du poète André du Bouchet et de la traductrice Tina Jolas.

Passionnée de musique, pianiste, Paule du Bouchet a enseigné la philosophie avant de s’orienter vers l’édition et la littérature de jeunesse.

Elle rejoint Gallimard Jeunesse en 1974 et crée en 1998 le département Musique. Elle est responsable du département Musique et de la collection de livres lus "Écoutez lire".

Elle a écrit de nombreux romans et albums pour la jeunesse, dont "Chante, Luna" (2004), "Le Journal d'Adèle" (2007), "À la vie à la mort" (2016), "Debout sur le ciel" (2018), ainsi que deux ouvrages dans la collection Découverte des Musiciens : "Jean Sébastien Bach" (2015) et "Franz Schubert" (1999).

L'auteure publie un récit poétique, le 05/04/2018 " Debout sur le ciel " aux éditions Gallimard.

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Paule du Bouchet   (40)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Esprit libre et rêveur, Tina Jolas fut la compagne de René Char pendant plus de trois décennies. Happée par cet amour exigeant et absolu, elle fut pour sa fille, Paule du Bouchet, une figure de grâce et de disparition. L'autrice retrace avec délicatesse un parcours, des lieux, des instants, des événements, esquissant le portrait de cette haute figure. La puissance de son écriture rend sensibles son désespoir d’enfant, la splendeur de cette mère « emportée » dans un ailleurs et l’amour indéfectible qui les lie. Avec douceur, Isabelle Carré donne une voix à cette lignée de femmes, par la lecture de ce récit, suivi de la correspondance passionnée de Tina Jolas avec Carmen Meyer, sa plus tendre amie. La fille de Paule du Bouchet, la soprano Faustine de Monès, prolonge par le chant, en hommage à sa grand-mère, cette œuvre de filiation. Musique : • « Au bord de l'eau », composé par Gabriel Fauré sur un poème de Sully Prudhomme, est interprété par Faustine de Monès au chant, accompagnée par Antoinette Palloc au piano. • « Chi il bel sogno di Doretta », in « La rondine », Acte I, opéra composé par Giacomo Puccini et écrit par Giuseppe Adami, est interprété par Faustine de Monès au chant, accompagnée par le Secession Orchestra, sous la direction de Clément Mao-Takacs, le 17 décembre 2020 à la cathédrale Saint-Louis des Invalides, une captation Radio Classique. Le livre imprimé a paru en 2020, dans une nouvelle édition augmentée de la correspondance de Tina Jolas et Carmen Meyer, aux éditions des femmes-Antoinette Fouque, après une première édition en 2011 chez Actes Sud. Direction artistique : Francesca Isidori.

+ Lire la suite
Podcast (3) Voir tous


Citations et extraits (99) Voir plus Ajouter une citation
TheWind   26 mai 2014
Le journal d'Adèle (1914-1918) de Paule du Bouchet
24 septembre

15 ans aujourd'hui. Et mes espoirs envolés. Ou plutôt cachés comme par un gros nuage. La guerre, c'est le temps de la vie qui s'arrête. Et quand il reprendra ce sera peut-être trop tard.
Commenter  J’apprécie          450
claireo   07 janvier 2014
Le journal d'Adèle (1914-1918) de Paule du Bouchet
Tu sais , Adèle, quand tu seras institutrice, il faudra leur dire, aux enfants : la guerre ça ne sert à rien. Ca ne sert qu'à ceux qui nous gouvernent
Commenter  J’apprécie          403
Rogues   06 octobre 2019
Le journal d'Adèle (1914-1918) de Paule du Bouchet
Tu sais, quand tu seras institutrice, il faudra leur dire, aux enfants : la guerre ça ne sert à rien. Ça ne sert qu'à ceux qui nous gouvernent. Mais nous, les soldats, qu'on soit français ou allemand, on n'est jamais que de la chair à canon. Et si jamais on s'en sort vivant, qu'est ce qu'on aura gagné ? Rien. Il faudra toujours reprendre la charrue, tu vois, et se remettre au travail.
Commenter  J’apprécie          290
Villoteau   17 janvier 2013
Dans Paris occupé : Journal d'Hélène Pitrou 1940-1945 de Paule du Bouchet
Jeudi 31 octobre 1940. C'est une honte : Pétain a appelé les Français à " collaborer avec les Allemands ". et papa est prisonnier de ces gens avec qui il faudrait " collaborer " ! Maman sort souvent sans me dire où elle va, ça m'énerve ; je sais qu'elle fait la queue pendant des heures pour essayer d'acheter de quoi manger parce qu'il n'y a plus grand-chose dans les magasins, mais parfois, j'imagine qu'elle va je ne sais où, faire des choses dangereuses et ça me fait peur.
Commenter  J’apprécie          230
ladythat   13 octobre 2014
Le journal d'Adèle (1914-1918) de Paule du Bouchet
La guerre ça ne sert à rien. Ca ne sert qu'à ceux qui nous gouvernent. Mais nous, les soldats, qu'on soit français ou allemand, on n'est jamais que de la chair à canon. Et si jamais on s'en sort vivant, quest-ce qu'on aura gagné? Rien.
Commenter  J’apprécie          232
Paule du Bouchet
Rogues   12 décembre 2019
Paule du Bouchet
La guerre, c'est le temps de la vie qui s'arrête.
Commenter  J’apprécie          242
petitsoleil   12 février 2017
Chante, Luna de Paule du Bouchet
[Luna vivait avec sa famille dans le ghetto de Varsovie, elle décrit des souvenirs en 1937, quand elle avait 11 ans]



Presque chaque semaine, il y avait chez nous de ces "réunions". On y refaisait un monde qui se défaisait jour après jour à la lecture des journaux et à l'écoute des nouvelles. Les bruits de bottes s'amplifiaient aux portes de la Pologne et l'antisémitisme se répandait comme une nappe de feu sur l'Europe. Beaucoup d'amis fuyaient vers l'ouest, vers la France surtout. Mon père ne voulut jamais partir. Il disait que la France de Léon Blum connaissait un regain antijuif
Commenter  J’apprécie          170
Jumax   14 mars 2013
Voyage autour du monde de Paule du Bouchet
" Guadeloupe: chapeau de paille indispensable sous le soleil "
Commenter  J’apprécie          180
sofy74   21 janvier 2013
Le journal d'Adèle (1914-1918) de Paule du Bouchet
Je ne sais pas pourquoi il y a la guerre. Tout le monde est excité. On chante, on s'embrasse, on dirait une fête.
Commenter  J’apprécie          160
jajadu974   04 janvier 2015
Le journal d'Adèle (1914-1918) de Paule du Bouchet
Louise qui a dix-sept ans et qui est la fiancée de Paul , et la mère Gervaise.

On ne peut pas s''empêcher , de se dire que, peut -être, ceux qu'on aime s'y trouvent, Paul,Eugène... On ne sait jamais combien de temps le train va rester.

Alors il faut se précipiter. Parfois, les wagons sont ouvert, on voit des hommes couchés dans la paille ou immobiles sur le plancher sanglant.
Commenter  J’apprécie          130

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Quiz autour de "mon amie,Sophie Scholl"

Cette histoire a été écrite pendant quelle période de l’histoire de l’Allemagne ?

La 1ere Guerre Mondiale.
La dictature d’Hitler
La guerre froide

10 questions
15 lecteurs ont répondu
Thème : Mon amie, Sophie Scholl de Paule du BouchetCréer un quiz sur cet auteur