AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4 /5 (sur 917 notes)

Nationalité : Afrique du Sud
Né(e) à : Broken Hill, Rhodésie du Nord , le 09/01/1933
Biographie :

Wilbur Addison Smith est un auteur de romans historiques et de romans d'aventure.

Il obtient son Bachelor of Commerce à l'Université Rhodes à Grahamstown en 1954, avant d'entreprendre une carrière d'homme d'affaires. Il épouse en premières noces Jewell Sabbert le 28 août 1964 dont il va divorcer très vite.
Tout en travaillant dans l'administration fiscale à Salisbury, il se met à écrire et il publie à Londres son premier roman "Quand le lion a faim" (When the Lion Feeds, 1964) qui rencontre un succès immédiat. La vente des droits pour le cinéma lui permettent de se consacrer à sa passion première, l'écriture.
Un second mariage avec Anne lui donnera deux enfants, un fils Shaun (1968) et une fille Christian (1967). En 1971 il épouse Danielle Antoinette Thomas (DeeDee), qui, après avoir été sa collaboratrice pendant des années, est elle-même devenue un auteur à succès. Elle est décédée en 1999 après avoir souffert d'une longue maladie.
Au travers de ses romans, et notamment les séries "Courtney" (1964-2009) et "Ballantyne" (1980-1984), il brosse une histoire du sud de l'Afrique (Afrique du Sud et Rhodésie principalement), depuis les premiers colons néerlandais jusqu'à l'instauration de l'apartheid et la décolonisation de la deuxième moitié du XXe siècle. En 1993, il se lança avec succès dans une fresque historique consacrée à l’Égypte avec "Le Dieu Fleuve" (River God),"Le Septième Papyrus" (The Seventh Scroll, 1995, adapté pour la télévision en 2001, "Les Fils du Nil" (Warlock, 2001) etc.
En mai 2000 il épouse Mokhiniso Rakhimova du Tadjikistan à qui il va dédier "Les Fils du Nil" pour la première fois depuis 1971 alors que toutes ses œuvres précédentes étaient dédicacées à DeeDee.
Il a également travaillé comme scénariste pour le cinéma ou la télévision, adaptant plusieurs de ses ouvrages.
Pendant plus de vingt ans Wilbur Smith a organisé son année selon un rythme immuable : il voyageait de novembre à janvier en Afrique, en Europe ou en Amérique, travaillait de février à juin compris, laissait reposer son manuscrit en juillet, le reprenait au mois d'août et le livrait à son éditeur en octobre. Aujourd'hui il a abandonné ce rythme soutenu pour celui, plus tranquille, d'un roman tous les deux ou trois ans.
Citoyen Britannique et sud-africain, il vit depuis des années entre Constantia, une banlieue aisée de la ville du Cap en Afrique du Sud et Londres.

site officiel : http://www.wilbursmithbooks.com/
page Facebook : https://www.facebook.com/
+ Voir plus
Source : wsafrica.free.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Wilbur Smith   (54)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Wilbur Smith - Great Speech


Citations et extraits (169) Voir plus Ajouter une citation
Wyoming   31 décembre 2020
Au péril de la mer de Wilbur Smith
Un pâle soleil perçait timidement le ciel gris et tirait des reflets vert tendre des champs qui bordaient la Tamise.
Commenter  J’apprécie          172
Wyoming   29 décembre 2020
Au péril de la mer de Wilbur Smith
Son troupeau manquait de bergers, mais il était obligé de risquer le coup. A travers le ululement du vent, aussi strident qu'un barrage d'artillerie, il lui semblait entendre le ressac bombarder la côte rocailleuse... Le cap Alarm était bien là et attendait patiemment son navire.
Commenter  J’apprécie          160
Wyoming   30 décembre 2020
Au péril de la mer de Wilbur Smith
A 60° de latitude Sud déferle une large ceinture d'eau libre qui encercle le globe sans rencontrer de masse terrestre. Elle contourne le cap de Bonne-Espérance, l'Australie et côtoie le cap Horn. Elle jouit de la redoutable réputation de provoquer les pires tempêtes du monde.
Commenter  J’apprécie          160
Wyoming   29 décembre 2020
Au péril de la mer de Wilbur Smith
Les falaises tombaient verticalement dans la mer et leur pierre était si dure que l'eau les avait à peine érodées. Elles gardaient leurs arêtes tranchantes et les surfaces de dislocation se distinguaient nettement.
Commenter  J’apprécie          150
Wyoming   30 décembre 2020
Au péril de la mer de Wilbur Smith
Traversant le pont qui franchissait la Loire, Levoisin plongea dans le dédale des ruelles étroites et encombrées de Nantes, trouvant miraculeusement des ouvertures où il n'en existait pas.
Commenter  J’apprécie          140
Wyoming   29 décembre 2020
Au péril de la mer de Wilbur Smith
Tout comme le lever du rideau dévoile la scène, le brouillard s'ouvrit devant eux et ils découvrirent un paysage lunaire, composé d'icebergs chatoyants dans toutes les teintes de l'arc-en-ciel; la mer avait rongé le pied de ces falaises de glace, et creusé des voûtes majestueuses et de profondes cavernes.
Commenter  J’apprécie          120
Wyoming   27 décembre 2020
Au péril de la mer de Wilbur Smith
Impressionnés par la beauté saisissante des tours de glace, ils suivaient avec intérêt cinq épaulards qui gambadaient autour du bateau. Les monstres s'approchaient si près qu'ils distinguaient les dessins blancs sur leurs bajoues et voyaient les dents meurtrières qui remplissaient leurs grandes gueules.
Commenter  J’apprécie          120
ladesiderienne   31 juillet 2015
La troisième prophétie de Wilbur Smith
Il n’y avait qu’un seul mâle, d’au moins quinze paumes au garrot, le dos et les épaules noirs comme ceux d’une panthère, mais le ventre et les motifs complexes de son masque d’une blancheur nacrée. Ses grandes cornes striées, incurvées comme le cimeterre d’Aladin, étaient inclinées vers l’arrière jusqu’à toucher sa croupe, et, tel un étalon arabe, il cambrait fièrement l’encolure. Depuis longtemps disparue de ses montagnes méridionales à cause de la chasse, cette antilope, la plus noble de toutes celles d’Afrique, en était arrivée à symboliser aux yeux de Ralph Ballantyne ce pays neuf, sauvage et magnifique, entre le Limpopo et le puissant Zambèze aux eaux vertes.

Le grand mâle fixa avec arrogance les cavaliers sur la crête au-dessus de lui, puis il s’ébroua et rejeta sa tête en arrière de manière belliqueuse. Crinière au vent, sabots martelant le sol rocailleux, il conduisit au galop ses femelles couleur chocolat en haut de la crête opposée, et les trois hommes restèrent muets, subjugués par leur beauté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
ladesiderienne   17 mars 2013
La vengeance du Nil de Wilbur Smith
- Cinq ans, dit Meren. Voilà cinq ans que nous sommes en route. Est-ce la fin de notre voyage, mage ?

- Oh, tu crois que cela a été si long, mon bon Meren ? demanda Taita, ses yeux taquins étincelants sous ses sourcils blanchis par le givre.

En réponse, Meren décrocha le carquois qu'il portait en bandoulière et lui montra les entailles taillées dans le cuir.

- J' ai fait une marque pour chaque jour, si tu veux compter... dit-il.

Il avait suivi et protégé Taita pendant plus de la moitié de sa vie, mais il était toujours incapable de dire avec certitude quand celui-ci parlait sérieusement ou plaisantait.

- Tu n'as pas répondu à ma question, mage vénéré. Sommes-nous au terme de notre voyage ?

- Non, dit Taita. Mais rassure-toi, c'est un bon début.
Commenter  J’apprécie          100
LiliGalipette   16 mai 2012
Saga égyptienne, tome 1 : Le Dieu fleuve de Wilbur Smith
« Je t'ai enseigné tout ce que je connais de l'art de la guerre mais je n'ai rien pu t'apprendre de la vie. Chaque homme doit le faire de lui-même.»
Commenter  J’apprécie          110

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Charade corse

Mon premier, c’est le terme utilisé par ses compatriotes insulaires pour interpeller (respectueusement) l'empereur Napoléon

Sire
Monseigneur
Excellence

5 questions
25 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur

.. ..