AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.84 /5 (sur 175 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 11/07/1975
Biographie :

Philippe Pujol est un journaliste et écrivain français, lauréat du prix Albert-Londres en 2014 pour sa série d’articles « Quartiers shit » sur les quartiers nord de Marseille.



Ajouter des informations
Bibliographie de Philippe Pujol   (8)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Payot - Marque Page - Philippe Pujol - La fabrique du monstre


Citations et extraits (60) Voir plus Ajouter une citation
kuroineko   11 avril 2018
La fabrique du monstre de Philippe Pujol
La politique, c'est comme la prison. On doit savoir s'afficher pour marquer les clans et les alliances.
Commenter  J’apprécie          180
Jerenight   28 décembre 2019
La chute du monstre de Philippe Pujol
Le drame de la rue d'Aubagne est le symptôme bubonique des falsifications, arrangements, malversations électorales, en un mot du clientélisme qui incube depuis des décennies dans les tréfonds de la politique municipale marseillaise.
Commenter  J’apprécie          111
kuroineko   11 avril 2018
La fabrique du monstre de Philippe Pujol
À Marseille, pour expliquer ou clore bien des choses, on utilise deux ou trois phrases cultes. D'abord :《Ah... Mais c'est compliqué...》et《M'en bats les couilles...》, deux bons moyens de supporter les incohérences du quotidien. La dernière expression -《Y a pas d'arrangement!》- est une antiphrase d'une virilité naïve. Car à Marseille, il n'y a que des arrangements. À Marseille, tout se décide dans la fumée et autour de la table dun de ces innombrables cercles d'affaires, sportif, festif ou spirituel, cercles fermés où l'on se coopte à coups de droits d'entrée, d'hérédité et de consanguinité. Cercles où l'on se parle franchement, où l'on picole, baise, joue aux boules, mange des aïolis, des bouillabaisses et où l'on se rend des services en toute sincérité, son propre intérêt en ligne de mire. On y cultive aussi le respect des incapables, le triomphe des médiocres et de tous les serviles qui ne gêneront jamais ceux qui ont façonné leur carrière. Ces réseaux, entremêlés ou juxtaposés, nourrissent le cynisme du politique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          91
Chouchane   28 mars 2016
La fabrique du monstre de Philippe Pujol
L'exploitation de la misère par la misère, si elle n'est pas morale, est bien réelle (...). J'ai pu le constater un jour en suivant une patrouille de police.

Pour se protéger du vent pendant les jours les plus froids de février, trois sans-papier louaient à un homme une voiture épave stationnée dans un coin sombre de la rue d'Amiens, au cœur du quartier Saint-Lazare. Et pour se rembourser, voire gagner un peu d'argent, les trois SDF, originaires de pays du Maghreb, négociait la vente de l'épave avec une famille de Roumains - le père, la mère, leur fils de bientôt 10 ans - eux qui n'en pouvaient plus de passer leurs nuits sous les ponts.
Commenter  J’apprécie          82
kuroineko   01 avril 2018
La fabrique du monstre de Philippe Pujol
À bientôt 14 ans, Kevin est un BAC+7, et il n'en est pas peu fier. Sept interpellations par des brigades anticriminalité, des BAC, suivies de sept gardes à vue, ont fait de lui un《mec respecté dans la cité》.
Commenter  J’apprécie          90
Chouchane   28 mars 2016
La fabrique du monstre de Philippe Pujol
"On est dans une société ou tout passe par le classement. Or, ces jeunes-là sont derniers partout. Quand ils passent à l'acte, ils ont l'impression d'être dans une trajectoire de réussite" observe Sofiane Majeri, animateur emploi (...) le plus grand handicap vient du ghetto scolaire. Dans un même établissement s'accumulent les élèves concentrant les plus grandes difficultés scolaires et familiales. Tout simplement parce que les parents qui ont l'espoir en l'école et qui en ont les moyens financiers placent leurs enfants dans d'autres écoles, en contournant la carte scolaire, ou en les inscrivant dans l'enseignement privé qui bénéficie à Marseille, des largesses du Maire, Jean-Claude Gaudin. Celui-là on ne l'aperçoit dans les quartiers nord que lorsqu'il s'agit de couper de rares rubans.
Commenter  J’apprécie          77
steka   14 décembre 2014
French deconnection : Au coeur des trafics de Philippe Pujol
On dit qu'on ne peut pas entrer dans nos quartiers, moi je dis qu'on ne peut pas en sortir.
Commenter  J’apprécie          70
kuroineko   11 avril 2018
La fabrique du monstre de Philippe Pujol
Si l'on n'a rien à défendre, si l'on n'est le client de rien, ni recommandation, ni patronage, ni soutien, ni cooptation, ni faveur, ni intervention, ni protection, ni combine, ni piston, ni aide, ni appui, rien, aucune accointance avec personne, pas le moindre début de relation pour espérer simplement travailler et se loger, si l'on n'a aucun privilège à défendre, même minable,  on se sent insignifiant. On s'indigne de ne pas bénéficier des avantages octroyés aux autres. Pourquoi pas moi? On ne veut pas vraiment l'égalité, on veut sa part. On en souffre parfois à en faire des incantations, à offrir son désespoir au Front national qui trouve là son propre intérêt. À Marseille, le FN se constitue à partir de fragments de cadavres : celui, encore chaud, de la guerre d'Algérie lui tiendra lieu de coeur, le fantôme antisémite et des lambeaux d'islamophobie feront office de système nerveux.
Commenter  J’apprécie          40
MELANYA   03 juillet 2021
La chute du monstre de Philippe Pujol
Le maire accompagné de sa cour pathétique arrivant sur les lieux pour lancer à un élu communiste qui venait voir si son fils commerçant dans la rue allait bien : Oh ! Christian ! Tu n’es pas sous les décombres ! (…) Et deux courtisans, Yves Moraine et Laure-Agnès Caradec, car il faut les nommer, s’affichant le soir venu niaisement sur Facebook : Très belle soirée autour du chocolat organisée par l’association Partage, amitié et fête, tandis que les marins-pompiers sortaient des décombres les corps sans vie d’une mère de famille, d’une jeune étudiante italienne et du migrant qu’elle hébergeait …
Commenter  J’apprécie          40
MELANYA   22 septembre 2021
Marseille 2040 de Philippe Pujol
La chaleur arriva avec l'aube: 40°C, dès les premiers rayons du soleil toujours plus écrasant à mesure que le matin avançait dans l'engourdissement de Marseille, embouteillée jusque sur les trottoirs où les oberboards se pressaient, le long des langues d'ombres offertes par les auvents automatiques des grandes avenues. Le printemps 2040 fit ainsi son arrivée, plus irrespirable encore que les précédents ; chaque année battait un nouveau record de température depuis le Flash de 2028.
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Cannibale

Dans quel lieu Gocéné et ses compagnons sont-ils emmenés ?

En Allemagne à Berlin.
Dans un zoo en Australie.
A l'Exposition Coloniale à Paris.
En Suède dans un parc d'attractions.

10 questions
776 lecteurs ont répondu
Thème : Cannibale de Didier DaeninckxCréer un quiz sur cet auteur