AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.93 /5 (sur 138 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 11/07/1975
Biographie :

Philippe Pujol est un journaliste et écrivain français, lauréat du prix Albert-Londres en 2014 pour sa série d’articles « Quartiers shit » sur les quartiers nord de Marseille.



Ajouter des informations
Bibliographie de Philippe Pujol   (9)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Payot - Marque Page - Philippe Pujol - La fabrique du monstre


Citations et extraits (61) Voir plus Ajouter une citation
nadiouchka   09 avril 2020
La chute du monstre de Philippe Pujol
Réputée sans charisme et plutôt empruntée, la très autoritaire Martine Vassal s’est créé dans ses publications éditoriales comme audiovisuelles un monde de douceur, d’écoute, et force propositions. (...)

C’est une prouesse que de se constituer comme une candidate à la mairie de Marseille (parfois même comme si elle a déjà gagné) sans s’être déclarée, même si tout le monde le sait. La Marseille qu’elle dépeint est dans la parfaite continuité de la Fake City contée depuis tant d’années par Gaudin et les siens. L’opposition produit du bashing, la majorité fait du washing.

P.67
Commenter  J’apprécie          210
nadiouchka   10 avril 2020
La chute du monstre de Philippe Pujol
Les chapacans.

Le système Gaudin repose sur trois principes . Sa soumission au Syndicat Force Ouvrière local, en échange de laquelle il a reçu un soutien affiché au gré des élections. Une servilité envers les gros promoteurs immobiliers faisant du vieux maire celui qui restera le bâtisseur de la Marseille moche, de grands ensembles qui se paupérisent à peine le béton sec. Et enfin, dernier pilier du gaudinisme, la vassalisation des incompétents : sa république des chapacans, mot marseillais qui désigne des incapables de peu de scrupule.

P.109
Commenter  J’apprécie          200
nadiouchka   20 avril 2020
La chute du monstre de Philippe Pujol
Sur un panneau de la rue d’Aubagne un dessin d’enfant a été accroché, représentant une maison debout près d’une maison effondrée, au-dessous d’un unique nuage qui distribue ses gouttes. Une écriture appliquée et très scolaire coiffe le ciel dessiné d’un épais trait bleu : C’est pas la pluie. P.16
Commenter  J’apprécie          170
nadiouchka   11 avril 2020
La chute du monstre de Philippe Pujol
Quand Starbucks Coffee est venu s’installer rue de la République, on a eu l’impression, à entendre Gaudin, que la ville venait de remporter l’organisation des Jeux Olympiques. P.153
Commenter  J’apprécie          170
kuroineko   11 avril 2018
La fabrique du monstre de Philippe Pujol
La politique, c'est comme la prison. On doit savoir s'afficher pour marquer les clans et les alliances.
Commenter  J’apprécie          170
nadiouchka   19 juin 2016
La fabrique du monstre de Philippe Pujol
A bientôt 14 ans, Kevin est un BAC + 7, et il n’en est pas peu fier. Sept interpellations par des brigades anti-criminalité, des BAC, suivies de sept gardes à vue, ont fait de lui un « mec » respecté dans la cité.

P.31

Commenter  J’apprécie          162
nadiouchka   13 avril 2020
La chute du monstre de Philippe Pujol
L’opposition produit du bashing, la majorité fait du washing. (...)

Trente ans plus tard, tout a été fait.

Exploiter le pire pour promettre ensuite de l’éradiquer. Le bashing-washing était inventé.

P.67/70
Commenter  J’apprécie          151
nadiouchka   29 avril 2017
Mon cousin le fasciste de Philippe Pujol
Il restait une bonne demi-heure au téléphone à gesticuler, à vider puis remplir à nouveau sa valise dans un ordre différent. En raccrochant, il branchait l'appareil déchargé et sur le table de nuit tombait sur mon premier livre French Deconnection.

C'est ton livre ?

- Oui.

- Le titre est pas mal.

(...)

Par contre la couverture est nulle. Je sais pas qui t'a fait ça... Encore un éditeur du Système.

J'en avais moi-même conçu cette couverture. J'en étais assez fier.

P.9
Commenter  J’apprécie          140
nadiouchka   12 avril 2020
La chute du monstre de Philippe Pujol
Le maire accompagné de sa cour pathétique arrivant sur les lieux pour lancer à un élu communiste qui venait voir si son fils commerçant dans la rue allait bien : Oh ! Christian ! Tu n’es pas sous les décombres ! (…) Et deux courtisans, Yves Moraine et Laure-Agnès Caradec, car il faut les nommer, s’affichant le soir venu niaisement sur Facebook : Très belle soirée autour du chocolat organisée par l’association Partage, amitié et fête, tandis que les marins-pompiers sortaient des décombres les corps sans vie d’une mère de famille, d’une jeune étudiante italienne et du migrant qu’elle hébergeait …

P.14
Commenter  J’apprécie          120
nadiouchka   22 juin 2016
La fabrique du monstre de Philippe Pujol
Tandis qu’en 2007, Villiers-le-Bel puis tout le Val d’Oise se révoltaient par l’émeute, Marseille le faisait par le braquage. Un esprit plus pragmatique mais des causes identiques.

P.77

Commenter  J’apprécie          130

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

L'enfant des ombres

Comment s'appelle la première personne qui meurt ?

Mme Dautun
Vladimir
Jules
Théo

11 questions
71 lecteurs ont répondu
Thème : L'enfant des ombres de Elvire MurailCréer un quiz sur cet auteur

.. ..