AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.87/5 (sur 18391 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 09/12/1957
Biographie :

Emmanuel Carrère est un écrivain, journaliste, scénariste et réalisateur français.

Ancien élève de Janson-de-Sailly et diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris, descendant d'une lignée de princes russes où l'on a même compté un éphémère roi d'Albanie, il est le fils de Louis Édouard Carrère et de la soviétologue et académicienne Hélène Carrère d'Encausse, et le frère de Nathalie Carrère et de Marina Carrère d'Encausse.

Emmanuel Carrère est l'auteur de plusieurs scénarios, d'une biographie de Philip K. Dick et de nombreux romans dont "La moustache", "La classe de neige", et "L'Adversaire", les deux derniers ayant été adaptés pour le cinéma.
"Retour à Koltelnitch" (2004) est son premier film en tant que réalisateur. Son dernier film, "La moustache", est sorti en 2005.

"L'Adversaire", écrit autour de l'affaire Jean-Claude Romand, qui a défrayé la chronique au début des années 90, marque un changement dans sa production littéraire. Il n'a pas depuis écrit de pure fiction. "Un roman russe" publié en 2007 ménage une place prépondérante aux habitants de Kotelnitch, Anya, Sacha et tous les autres ... sans oublier Toma Andras, le malheureux hongrois, dont la vie s'est perdue durant presque 50 ans après la guerre dans l'hôpital psychiatrique de Kotelnitch. Dans "d'autres vies que la mienne" (2009) il évoque l'existence marquée par le drame de personnes qu'il a rencontrées au cours de sa vie.

En 2011, "Limonov", une biographie romancée de l'écrivain, dissident et homme politique russe, a reçu le prix Renaudot. En 2014, "Le Royaume" qui raconte l’histoire des débuts de la chrétienté, vers la fin du Ier siècle après Jésus Christ, obtient le prix littéraire du Monde.

En 2018, Emmanuel Carrère obtient le prix de la Bibliothèque Nationale de France (BNF).

+ Voir plus
Source : de-plume-en-plume.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Emmanuel Carrère   (29)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (130) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Retrouvez l'intégralité de l'interview ci-dessous : https://www.france.tv/france-5/la-grande-librairie/ Giuliano da Empoli est notre dernier invité. On se souvient, un an après, de son premier roman "Le mage du Kremlin", qui sortira en poche au mois de janvier et qui ne cesse de résonner avec l'actualité. le livre sera bientôt adapté au cinéma par Olivier Assayas et ce n'est autre qu'Emmanuel Carrère qui travaille à son scénario. Emmanuel Carrère et Giuliano da Empoli se retrouvent sur le plateau de la Grande Librairie pour nous parler de cette adaptation, mais aussi de la manière dont ils racontent la Russie à notre époque.

+ Lire la suite
Podcasts (20) Voir tous


Citations et extraits (1644) Voir plus Ajouter une citation
P156:
" ...je suis terriblement choqué par les gens qui vous disent qu'on est libre, que le bonheur se décide, que c'est un choix moral. Les professeurs d'allégresse pour qui la tristesse est une faute de goût, la dépression une marque de paresse, la mélancolie un péché. Je suis d'accord, c'est un péché, c'est même le péché mortel, mais il y a des gens qui naissent pécheurs, qui naissent damnés, et que tous leurs efforts, tout leur courage, toute leur bonne volonté n'arracheront pas à leur condition. Entre les gens qui ont un noyau fissuré et les autres, c'est comme entre les pauvres et les riches, c'est comme la lutte des classes, on sait qu'il y a des pauvres qui s'en sortent mais la plupart, non, ne s'en sortent pas, et dire à un mélancolique que le bonheur est une décision, c'est comme dire à un affamé qu'il n'a qu'à manger de la brioche."
Commenter  J’apprécie          2180
Emmanuel Carrère
Avoir dans la vie un véritable ami, c'est aussi rare et précieux qu'un véritable amour.

Emmanuel Carrère (1957- )

dans : "D'autres vies que la mienne"
Commenter  J’apprécie          1072
Quand on est pris dans cet engrenage de ne pas décevoir, le premier mensonge en appelle un autre, et c'est toute une vie...
Commenter  J’apprécie          950
Si l'on savait à quoi l'on s'expose, on n'oserait jamais être heureux.
Commenter  J’apprécie          750
P238: J'en ai marre!
" C'est une phrase très simple mais extrêmement importante, parce que c'est une phrase qu'on s'interdit. On s'interdit de la prononcer, mais autant que possible de la penser. Parce que si on commence à penser: "J'en ai marre", on se retrouve assez vite à penser: "ce n'est pas juste" et : "je pourrais avoir une autre vie". Or ces pensées-là sont insupportables. Si on commence à se dire: "ce n'est pas juste", on ne peut plus vivre. Si on commence à se dire que la vie pourrait être différente, qu'on pourrait courir comme tout le monde pour attraper le métro ou jouer au tennis avec les enfants, la vie est pourrie. (...) Il n'empêche que ce sont des pensées qui existent et que cela ne fait pas de bien non plus d'employer toute son énergie à faire comme si elles n'existaient pas. C'est compliqué, de s'accommoder de ces pensées-là."
Commenter  J’apprécie          710
je suis changeant, nous sommes changeants, le monde est changeant. La seule chose qui ne changera jamais, c'est que tout change, tout le temps.
Commenter  J’apprécie          711
" [...] un des aspects les plus pernicieux du système soviétique, c'est qu'à moins d'être martyr on ne pouvait pas être honnête."
Commenter  J’apprécie          710
La plupart se croient sur terre pour trouver l’amour, devenir riche, exercer un pouvoir, produire des points de croissance ou laisser son empreinte dans les sables du temps. Les gens qui se savent sur terre pour contempler le ciel, ils sont rares.
Commenter  J’apprécie          660
Étienne en est venu à penser que même s’ils ne se revoyaient plus, ce n’était pas tellement grave parce que Juliette faisait partie de lui, qu’elle était devenue une instance de son esprit, l’interlocuteur a qui s’adressait une partie de son monologue intérieur, et il ne doutait pas que pour elle s’était pareil.
Commenter  J’apprécie          651
L'héritage de mes parents en moi est comme une gigantesque tumeur cancéreuse: tout ce qui est en moi souffre, ma misère, mon tourment, mon désespoir, c'est moi.
Commenter  J’apprécie          590

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Emmanuel Carrère Voir plus

Quiz Voir plus

Limonov

Limonov a fondé le parti national-bolchevique. Ses sympathisants sont …

des nasbols
des lepénistes
des zeks

8 questions
179 lecteurs ont répondu
Thème : Limonov de Emmanuel CarrèreCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..