AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.48 /5 (sur 24 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 22/07/1970
Biographie :

Pierre Linhart, né le 22 juillet 1970, est un scénariste et un réalisateur français.

Diplômé de la Fémis (département Scénario, promotion 1994), il a travaillé comme scénariste sur des projets de longs métrages, documentaires et séries télévisées. Il a été l'assistant de William Klein pour Le Messie.

Animateur d'ateliers d'écriture, il dirige un atelier scénario à la Fémis (initiation à l'adaptation). Il est le fils de Robert Linhart.

En 1993, "Léo et les bas" (court métrage) reçoit le Prix de la première œuvre au festival de Lille.

En 2006, "Les inséparables" (mini-série, coécrite et coréalisée avec Christiane Chabi-Kao) reçoit le prix de la meilleure série télévisée africaine au festival de Montréal, Vues d'Afrique, prix des droits humains au Fespaco.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Pierre Linhart   (1)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Pierre Linhart - Une mère modèle


Citations et extraits (10) Ajouter une citation
Olivia-A   09 juillet 2018
Une mère modèle de Pierre Linhart
On croit passer d'un âge à un autre. On a tort. On ne quitte pas un âge pour un autre. On les accumule telles des couches sédimentaires. Et si nous étions tous des êtres sans âge, bloqués à un stade de notre développement, enfermés dans des corps vieillissants, dans des rôles d'adultes que nous prétendons jouer? Notre image, tel un trompe-l'oeil, masquerait l'immaturité de notre être. Qui peut définir l'âge intérieur, émotionnel, clandestin, de cette vieille dame qui traverse péniblement la rue? Ce cadre au costume griffé, aux joues rasées de près et à la coupe impeccable, si concentré sur son portable, ne consulte pas les cours de la Bourse, ne lit pas les dernières nouvelles du Wall Street Journal. Il joue avec des personnages de dessin animé, comme un gamin de huit ans. Ce costume de trader est un déguisement. La maturité est une mascarade. Rides et cheveux blancs ne disent rien de l'âge réel. Et toi? Quel âge as-tu aujourd'hui? Seize? Dix-sept? Et si tu n'évoluais plus? Mariée, mère d'un garçon de dix ans, alors que tu ne te sens même pas majeure... Tu es bien barrée, ma vieille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Gaoulette   10 janvier 2019
Une mère modèle de Pierre Linhart
On croit passer d’un âge à un autre. On a tort. On ne quitte pas un âge pour un autre. On les accumule telles des couches sédimentaires. Et si nous étions tous des êtres sans âge, bloqués à un stade de notre développement, enfermés dans des corps vieillissants, dans des rôles d’adultes que nous prétendons jouer? Notre image, tel un trompe-l’oeil, masquerait l’immaturité de notre être.
Commenter  J’apprécie          70
motspourmots   13 avril 2018
Une mère modèle de Pierre Linhart
On croit passer d'un âge à un autre. On a tort. On ne quitte pas un âge pour un autre. On les accumule telles des couches sédimentaires. Et si nous étions tous des êtres sans âge, bloqués à un stade de notre développement, enfermés dans des corps vieillissants, dans des rôles d'adultes que nous prétendons jouer ? Notre image, tel un trompe-l’œil, masquerait l'immaturité de notre être.
Commenter  J’apprécie          40
Gaoulette   10 janvier 2019
Une mère modèle de Pierre Linhart
Si seulement les solutions pouvaient être toujours aussi simples. Une glace qui efface tout. Plus de contrariété. Plus de malentendu. Plus de discussion. Juste le plaisir à venir.
Commenter  J’apprécie          40
fflo   13 juin 2018
Une mère modèle de Pierre Linhart
« On croit passer d'un âge à un autre. On a tort. On ne quitte pas un âge pour un autre. On les accumule telles des couches sédimentaires. Et si nous étions tous des êtres sans âge, bloqués à un stade de notre développement, enfermés dans des corps vieillissants, dans des rôles d'adultes que nous prétendons jouer ? Notre image, tel un trompe-l’œil, masquerait l'immaturité de notre être. Qui peut définir l’âge intérieur, émotionnel, clandestin, de cette vieille dame qui traverse péniblement la rue ?….. » ( page 180)
Commenter  J’apprécie          20
Gaoulette   10 janvier 2019
Une mère modèle de Pierre Linhart
Un baiser pouvait être maladroit, force, intrusif, trop violent ou trop mou. Il pouvait devenir technique, concentré sur le mouvement circulaire des langues ou sur la succion des lèvres. Il pouvait donner envie d’arrêter aussitôt toute exploration supplémentaire, de fuir et de ne plus jamais revoir celui qui vous embrassait.
Commenter  J’apprécie          20
Olivia-A   09 juillet 2018
Une mère modèle de Pierre Linhart
Jo aurait eu besoin d'un frère ou d'une soeur. Si j'avais pu... Tu ne vas pas recommencer à t'accabler. N'empêche qu'il souffre d'être fils unique. Justement, on attend de lui qu'il le soit trop: "unique". On l'écrase avec nos attentes. On voudrait qu'il aime tout ce qu'on aime. On voudrait qu'ils soit un mini-nous. Il n'est pas nous. Ni un mélange de nous. C'est ce qu'il nous dit: "Vous voulez que je sois pianiste ou écrivain? Je vais aimer le basket et les jeux vidéo. Vous voulez que je sois le meilleur à l'école? Je serais le dernier. J'en ferais jamais assez, je serais jamais assez génial, alors inutile d'essayer." Il a raison. C'est à toi de renoncer à tes attentes, pour qu'il ne se sente plus obligé d'agir contre elles.
Commenter  J’apprécie          10
Gaoulette   10 janvier 2019
Une mère modèle de Pierre Linhart
Tu connais pire tue-l’amour que le portable? C’est comme une sorte de maîtresse ambulante, ou de seconde épouse, qui serait toujours là et qui aurait tout le temps quelque chose à dire.
Commenter  J’apprécie          20
motspourmots   13 avril 2018
Une mère modèle de Pierre Linhart
Il vit sa vie amoureuse comme un personnage de série devant générer dans cesse de nouveaux épisodes, qu'elle découvre, avec curiosité et amusement.
Commenter  J’apprécie          10
leslecturesdemoe   20 mars 2018
Une mère modèle de Pierre Linhart
Un mari qu'elle aime follement, un fils qu'elle adore, une vie dévouée à la musique... Couchée dans l'obscurité, elle murmure "merci", sans savoir à qui elle s'adresse puisqu'elle n'est pas croyante. Plus.

Elle répète merci. Au plafond, à l'air qui passe par la fenêtre, à l'énergie qui flotte autour d'elle et l'emplit d'extase.

Que je sache garder cet état de plénitude en moi. A jamais.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Quiz No et moi

Où se sont rencontrées No et Lou pour la première fois?

Dans un parc.
A la gare.
Dans un café.
Au lycée.

11 questions
1265 lecteurs ont répondu
Thème : No et moi de Delphine de ViganCréer un quiz sur cet auteur