AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.56 /5 (sur 169 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 15/04/1978
Biographie :

Normalienne (ENS Fontenay), statisticienne et économiste (ENSAE), Stéphanie Dupays est inspectrice à l'Inspection générale des affaires sociales.

Elle est maître de conférences à Sciences Po où elle dirige le séminaire qu'elle a créé, en 2005, "Comprendre et analyser les statistiques publiques".

"Brillante" (2016) est son premier roman.

Source : http://www.mercuredefrance.fr/auteur-St%C3%A9phanie_Dupays-5322-1-1-0-1.html
Ajouter des informations
Bibliographie de Stéphanie Dupays   (5)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Stéphanie Dupays vous présente son ouvrage "Comme elle l'imagine" aux éditions Mercure de France. Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2303324/stephanie-dupays-comme-elle-l-imagine Notes de musique : Youtube Music Library Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite

Citations et extraits (73) Voir plus Ajouter une citation
Kittiwake   15 avril 2019
Comme elle l'imagine de Stéphanie Dupays
Elle avait l’impression de lire quelque chose qu’elle n’avait jamais lu, quelque chose qu’elle aurait voulu écrire si elle en avait eu le talent.
Commenter  J’apprécie          430
Christophe_bj   17 février 2021
Brillante de Stéphanie Dupays
Le DRH lui demande pourquoi elle a inscrit « Littérature » dans la case Loisir de son CV. Claire désamorce immédiatement la présomption d’intellectualisme car dans l’entreprise s’adonner à une activité aussi inutile que la lecture vous classe dans la catégorie des intellectuels non assimilables à la chaîne de production : « La narration est au cœur du marketing. Les consommateurs n’achètent pas du soda, du café, de la lessive, ils achètent une belle histoire. »
Commenter  J’apprécie          160
AudreyT   05 mars 2016
Brillante de Stéphanie Dupays
Derrière chaque employé se trouve un successeur formé pour prendre la relève qui n'attend que le moment opportun pour s'épanouir.
Commenter  J’apprécie          160
Kittiwake   15 avril 2019
Comme elle l'imagine de Stéphanie Dupays
Au printemps précédent, Laure s’était inscrite sur Facebook, sous la pression amicale de Nico, le collègue féru d’ « humanités numériques » qui avait construit la page Internet du labo de lettres. Elle avait reconnu que oui, c’était pratique, et avait commencé à trouver exaltantes ces communautés électives se rassemblant autour d’un centre d’intérêt. L’alibi culturel, c’était le prétexte qu’elle avançait pour justifier les heures qu’elle passait désormais à naviguer de page en page. Mais Laure était assez lucide sur elle-même pour savoir que la vraie raison de son addiction naissante aux réseaux sociaux était ailleurs : Facebook matérialisait ce fantasme inavouable, écouter derrière les portes et pénétrer dans la vie des gens.
Commenter  J’apprécie          141
hcdahlem   06 mai 2019
Comme elle l'imagine de Stéphanie Dupays
A vingt ans, le célibat n'était qu'une étape qu'un avenir plein de promesses reléguerait au rang des souvenirs un peu pénibles; à trente, être célibataire commençait à devenir moins enviable, presque incongru.  A presque quarante, Laure semblait entendre se former dans la tête de ses amis les pensées interrogatrices? "Qu'est ce qui cloche chez elle ?" ou réprobatrices "Quand va-t-elle enfin grandir ?"
Commenter  J’apprécie          140
Bazart   13 juillet 2019
Comme elle l'imagine de Stéphanie Dupays
Quel que soit l’âge ou la classe sociale, l’état amoureux transformait n’importe quelle femme en linguiste méticuleuse et le moindre message en énoncé à interpréter.
Commenter  J’apprécie          140
Bibalice   01 juin 2015
Le goût de la cuisine de Stéphanie Dupays
Mais peut-on parler de cuisine sans évoquer autrui, tant les plaisirs de la table sont liés à la sociabilité ?
Commenter  J’apprécie          100
Melancoly   05 octobre 2020
Comme elle l'imagine de Stéphanie Dupays
Avait-on déjà étudié les conséquences d'une exposition prolongée à la littérature de la passion ? Ce motif de l'amour souffrance qui irriguait toute la littérature, de Racine aux déballages auto-fictionnels contemporains, quelles traces laissaient-ils dans le psychisme du lecteur ? Quand on avait récité " Ce n'st plus une ardeur dans mes veines cachée : C'est Vénus toute entière à sa proie attachée" en classe de seconde en rougissant devant le garçon secrètement convoité, quand on avait frémi en lisant "la femme abandonnée' dans une vieille édition de poche trouvée l'été de ses quinze ans, pouvait-on réussir sa vie sentimentale ? Un collègue flaubertien allait jusqu'à défendre l'idée que l'auteur se sauve en inoculant sa propre mélancolie au lecteur , c'était certainement excessif.
Commenter  J’apprécie          80
nilebeh   12 juillet 2019
Comme elle l'imagine de Stéphanie Dupays
- Cette impression de n'être pas tout à fait légitime remonte parfois à la surface, la nuit surtout.

- Il y avait une table en Formica dans la cuisine de vos parents ?

- Oui, mais pourquoi ?

- Cette impression de ne jamais être tout à fait à sa place qui touche les enfants des classes moyennes quels que soient leurs accomplissements, leurs réussites, j'appelle ça le complexe du Formica.
Commenter  J’apprécie          85
Bazart   01 juillet 2019
Comme elle l'imagine de Stéphanie Dupays
À 30 ans passés, elle découvrit le plaisir de zoner dans l'espace virtuel un plaisir et une douleur car regarder défiler la vie de Vincent lui faisait un peu mal comme quelque chose qui lui était destiné mais qu'elle ne pouvait atteindre.
Commenter  J’apprécie          80

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Stéphanie Dupays (200)Voir plus


Quiz Voir plus

L'île de l'oubli - Qui est le fils ou la fille de qui ??

Qui est la fille de maléfique ?

Mal
Emma
Mel
Méchante

8 questions
40 lecteurs ont répondu
Thème : Descendants - L'Île de l'Oubli de Melissa de La CruzCréer un quiz sur cet auteur

.. ..