AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 4.13 /5 (sur 306 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Avranches , le 02/11/1965
Biographie :

Samuel Le Bihan est un acteur.

Il passe un an et demi au cours Florent et enchaîne sur un stage de Commedia dell'arte qui l'amène à jouer des spectacles de rue, mélange de travail de clown et mime burlesque. Pour enrichir cette expérience théâtrale, il décide d'apprendre les textes classiques et rejoint l’école de la rue Blanche, puis le Conservatoire national supérieur d'art dramatique (CNSAD). Au bout d’un an, il part à New York, suivre quelques cours en auditeur libre à l'Actors Studio.
De retour en France, Samuel Le Bihan intègre en 1994 la troupe de la Comédie-Française. Pendant quatre années, il y défend les textes de Corneille, Racine, Hugo, Kleist, Feydeau et bien d’autres.

C’est aussi à cette époque que le cinéma le découvre grâce à des réalisateurs comme Régis Wargnier, Bertrand Tavernier, Alain Corneau, et Tonie Marshall. Il quitte alors la Comédie-Française, mais revient très vite au théâtre en incarnant Stanley Kowalski dans la pièce "Un tramway nommé Désir". Pour cette prestation, il est nommé aux Molières de la révélation théâtrale 1999.

Il devient Norbert, l'officier raisonnable de "Capitaine Conan" (1996), pour lequel il est nommé aux Césars, et qui marque le début de sa carrière cinématographique. Puis viennent "Vénus Beauté" (1999), pour lequel il obtient le prix Jean-Gabin, et "Le Pacte des loups" (2001), qui le consacrent aux yeux du public.

Sa carrière est marquée par des comédies populaires, "Restons groupés" (1998), "Jet Set" (2000), le cinéma d’auteur avec Catherine Breillat, Krzysztof Kieślowski, Laëtitia Masson. Le cinéma de genre marque également son influence avec "Total Western" (2000), "Fureur" (2003), tout comme le polar avec "Le Cousin" (1997). En 2004, il collabore pour des productions américaines avec Robert De Niro, Harvey Keitel, Kathy Bates dans "Le pont du roi Saint-Louis", ainsi qu'avec Andie Mac Dowell et Tim Roth dans "The Last Sign". Parallèlement, il crée sa maison de production, Frelon productions. Dans le cadre de l'émission "Envoyé Spécial" de France 2, il part 12 jours en Mongolie en 2008 avec le photographe Richard Aujard. Il en tire un documentaire, "Nomad's Land".

Père de trois enfants dont une fille autiste, "Un bonheur que je ne souhaite à personne" (2018) est son premier roman.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Samuel Le Bihan   (3)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

C à vous https://bit.ly/CaVousReplay C à vous la suite https://bit.ly/ReplayCaVousLaSuite — Abonnez-vous à la chaîne YouTube de #CàVous ! https://bit.ly/2wPCDDa — Et retrouvez-nous sur : | Notre site : https://www.france.tv/france-5/c-a-vous/ | Facebook : https://www.facebook.com/cavousf5/ | Twitter : https://twitter.com/CavousF5  | Instagram : https://www.instagram.com/c_a_vous/ Au programme de C à vous la suite : Invité : Soprano • Soprano répond à la polémique • Soprano, planète Marseille • Dingue de Soprano ! • Soprano, le rappeur préféré des Français • Soprano, rappeur au grand coeur • Soprano, au plus près des étoiles L'Oeil de Pierre - « Noirs en France », le documentaire qui bouscule les préjugés Le Live avec Soprano - “Tous les cris les S.O.S” et “Forrest” Invité : Samuel le Bihan • le succès “Alex Hugo” • Samuel le Bihan : la tendresse • Samuel le Bihan : acteur au grand coeur • Samuel le Bihan : son combat pour sa fille La Story médias - Jean-Pierre Bacri, un an déjà L'ABC - Les actualités de Bertrand Chameroy • Ibizagate de Jean-Michel Blanquer • François Patriat défend le ministre de l'Éducation nationale • Nicolas Dupont-Aignan et second tour

+ Lire la suite

Citations et extraits (79) Voir plus Ajouter une citation
Ptitgateau   01 janvier 2019
Un bonheur que je ne souhaite à personne de Samuel Le Bihan
Avez vous fait le compte du nombre d'enfants surdoués autour de vous ? A écouter mes voisins par exemple, mon quartier concentré un nombre incroyable de génies au mètre carré. Si tout se passe bien, on devrait pouvoir sauver la planète rien qu'avec le pâté de maisons.
Commenter  J’apprécie          404
lolols28   13 octobre 2019
Un bonheur que je ne souhaite à personne de Samuel Le Bihan
J'ai le sentiment que mon quotidien tient du stage de survie.Mais j'ai promis à mon fils qu'il aurait une vie normale et cela exige une vigilance de tous les instants. Alors je redouble d'efforts.
Commenter  J’apprécie          210
prune42   03 juin 2019
Un bonheur que je ne souhaite à personne de Samuel Le Bihan
L'essentiel est de faire de ce qui nous arrive quelque chose de beau, c'est notre seule chance de nous en sortir. Si je ne choisis pas ce qui arrive, c'est encore moi qui choisis la façon dont je le vis.
Commenter  J’apprécie          160
Etoilesonore   20 janvier 2019
Un bonheur que je ne souhaite à personne de Samuel Le Bihan
Avoir un enfant handicapé, c'est comme entrer dans les ordres. Quelque chose de plus grand que soi prend le contrôle. On ne se pose pas la question de la foi, on est porté par elle. On n'est pas croyant, c'est bien plus que ça: on est déterminé. Combien de montagne ai-je pu déplacer depuis l'annonce de son diagnostic?
Commenter  J’apprécie          101
Analire   03 février 2020
Un bonheur que je ne souhaite à personne de Samuel Le Bihan
Avoir un enfant handicapé, c'est comme entrer dans les ordres. Quelque chose de plus grand que soi prend le contrôle. On ne se pose pas la question de la foi, on est porté par elle. On n'est pas croyant, c'est bien plus que ça : on est déterminé.
Commenter  J’apprécie          100
phany   19 décembre 2018
Un bonheur que je ne souhaite à personne de Samuel Le Bihan
Etre heureuse, en revanche, ça se transmet et ça fait du bien. Est-ce que j'en suis encore capable ? J'ai souvent le sentiment qu'il y a des gens doués pour ça et que je n'en fais pas partie, qu'il faut un certain talent pour reconnaître ce qui est bon pour soi et savoir se détacher des choses qui encombrent. j'aimerais tellement avoir ce talent. Est-ce qu'on l'attrape à la naissance comme on a l'oreille musicale ? ou est-ce que l'on peut l'apprendre ?
Commenter  J’apprécie          70
Analire   30 janvier 2020
Un bonheur que je ne souhaite à personne de Samuel Le Bihan
Être triste au printemps, c'est comme avoir un rhume au mois d'août, c'est inconvenant.
Commenter  J’apprécie          80
ileautresor   17 février 2020
Un bonheur que je ne souhaite à personne de Samuel Le Bihan
- Et l'école?



César avait presque trois ans, l'âge auquel on fait sa première rentrée. Je ne l'avais pas inscrit, la recherche du pourquoi de sa différence avait tout occulté. J'aurais pu tricher, forcer les choses et l'inscrire sans rien dire, coûte que coûte. J'aurais aussi pu entamer dès ce moment le long chemin pour le scolariser, mais il n'avait jamais vécu en collectivité, pas de crèche ni de garderie, puisque j'avais prolongé le congé parental pris à sa naissance.



Bien sûr, quand j'ai posé cette question, je savais qu'il n'était pas encore prêt, pas plus que je ne l'étais d'ailleurs. J'étais persuadée que la solution viendrait des autres, du contact avec d'autres enfants dits "normaux", mais j'avais l'intuition que, pour ça, il fallait le préparer, sinon il serait broyé. Je restais optimiste, j'avais lu que le premier écueil était le retard de diagnostic, rarement posé avant cinq, six ans, et je pensais qu'en l'occurrence le handicap avait été détecté suffisamment tôt pour que César puisse assez rapidement rejoindre un circuit scolaire classique.



- Et l'école? ai-je donc quand même demandé.

- L'école? N'y pensez pas, madame.



(p.33)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
armand7000   21 août 2020
Un bonheur que je ne souhaite à personne de Samuel Le Bihan
L'essentiel est de faire de ce qui nous arrive quelque chose de beau, c'est notre seule chance de nous en sortir. Si je ne choisis pas ce qui m'arrive, c'est encore moi qui choisis la façon dont je le vis. A force d'épreuves, j'ai compris qu'il fallait prendre le bonheur là où il se trouve. C'est cela ma vraie victoire : d'avoir appris à être heureuse.
Commenter  J’apprécie          60
Analire   26 janvier 2020
Un bonheur que je ne souhaite à personne de Samuel Le Bihan
On naît autiste, on meurt autiste, il n'y a pas de remède. Mais il n'y a pas non plus de fatalité.
Commenter  J’apprécie          70

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur