AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.52/5 (sur 87 notes)

Nationalité : Israël
Né(e) à : Tira , 1975
Biographie :

Sayed Kashua (en arabe سيد قشوع ; en hébreu סייד קשוע) est un écrivain et journaliste israélien arabe, provenant d'une famille musulmane et écrivant en hébreu.

Il fait ses études à l’université hébraïque de Jérusalem.

Critique de cinéma et éditorialiste dans l’hebdomadaire de Tel-Aviv, Hair (la ville), il écrit actuellement dans le supplément hebdomadaire culturel et politique du quotidien Haaretz.

Il vit actuellement dans le quartier palestinien de Beit Safafa, près de Jérusalem.

Son premier roman, Les arabes dansent aussi, paru en 2003, est suivi en 2006 de : Et il y eut un matin.

Source : /www.centrenationaldulivre.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Sayed Kashua   (5)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Paroles de lecteurs...à propos du livre de Sayed Kashua "La deuxième personne"

Podcast (1)


Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
Comment avaient-ils pu m'attribuer un nouveau correspondant ? Sans l'aide de papa, je n'aurais jamais pu prononcer " Epstein " correctement. Les Arabes s'étaient regroupés, les Juifs aussi ; moi, j'étais au bord des larmes mais je m'efforçais de me retenir. Je m'en voulais d'attacher tant d'importance au Juif qui m'échouait.
Commenter  J’apprécie          60
Décidément toutes les localités arabes se ressemblaient. Les municipalités soignaient l'entrée de l’agglomération, et, au diable le reste! L'important était que le maire puisse se faire tirer le portrait devant l'entrée solennelle de sa cité et l'imprimer ensuite sur les tracts de sa campagne électorale.
Commenter  J’apprécie          50
- Que vaut un homme sans ses racines ? C'est comme un arbre: peut-il pousser sans fortes racines ? Un enfant, un peuple, c'est pareil.
- Précisément. [... ] C'est que, parfois, je pense qu'un arbre n'est qu'un arbre et qu'un être humain n'est qu'un être humain.
Commenter  J’apprécie          50
En revanche, ils n’avaient jamais envisagé d’inviter Samah et son époux, bien que tous deux ne fussent pas moins instruits que les autres invités et bien que leur statut social fût peut-être supérieur à celui des autres. Le fait d’être résidents de la ville orientale les éliminerait car ces rencontres regroupaient des immigrés de l’intérieur et il y a avait des choses – ainsi pensaient-ils- qu’ils ne pouvaient partager avec les autochtones, aussi riches et éclairés fussent-ils.
Commenter  J’apprécie          40
Car les épouses, mères, et sœurs de prisonniers qui s'adressaient à un avocat pour qu'il représente leurs êtres chers étaient nombreuses. La plupart des familles palestinienne de Cisjordanie préféraient envoyer une femme contacter un avocat de Jérusalem car leurs chances de franchir les barrages militaires sans permis de circuler étaient supérieurs à celles des hommes.
Commenter  J’apprécie          40
"Il a juste volé à des Juifs», disaient certains de ses clients pour tenter de convaincre l'homme de loi qu'en fin de compte leur parent était innocent car les lois des Juifs étaient différentes, ce qui minimisait le vol. Pour eux, ce vol était une broutille, les Juifs ne sont-ils pas des gens prévoyant ? Ils ont des compagnies d'assurances, ils possèdent de l'argent et, dans une certaine mesure, voler un véhicule a un Juif était une sorte d'emprunt, voire de restitution a des propriétaires légitimes, et non un délit passible de condamnation.
Commenter  J’apprécie          30
Je fais plus israélien que le commun des Israéliens et rien ne me fait plus plaisir que de l'entendre de la bouche d'un Juif. On me dit souvent : "Vous n'avez vraiment pas l'air arabe. " Certains prétendent que c'est du racisme, mais pour moi, c'est un compliment. Comme une victoire. Etre juif : n'est-ce pas ce que je voulais ? Apres beaucoup d'efforts, le résultat est là.
Commenter  J’apprécie          30
L'avocat se retourna vers le mur sur lequel étaient exposés les travaux de Yonatan et examina attentivement les portraits. Il sentait qu'il devait essayer de comprendre ce qui avait tant impressionné ce couple âgé pour qui, à n'en pas douter, les expositions étaient pain quotidien. Il aspira une longue bouffée d'air et commença à scruter les expressions des visages, les rides, les paupières, les sourires tristes, tous ces détails que ce fils de pute de Yonatan avait réussi à capter sur ses clichés. Vraiment impressionnants, se convainquit l'avocat devant les visages géants de gamins, d'adultes, de femmes et d'hommes. L'avocat, qui s'était toujours vanté qu'il lui suffisait d'un bref regard sur les gens pour repérer s'ils étaient arabes ou juifs, avait le plus grand mal à identifier l'origine des sujets immortalisés. [p. 356]
Commenter  J’apprécie          20
Il savait désormais que les soldats, les gardes frontières, les vigiles et les policiers, issus pour la plupart des couches inférieures de la société israélienne, n'arrêteraient jamais un individu portant des vêtements manifestement plus chers qu'eux mêmes en portaient.
Commenter  J’apprécie          30
Ils ne vont pas me reconnaître. J'ai vraiment l'air d'un Juif. Pourvu qu'ils ne voient pas ma femme ! J'aurais quand même pu trouver quelqu'un de moins typé ! Elle cherche à calmer la gamine, en arabe ; je lui crie de se taire si elle veut vivre.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Sayed Kashua (123)Voir plus

Quiz Voir plus

CANDIDE ou l'optimisme

Pourquoi Candide est-il chassé du château du baron?

pour avoir embrassé Cunégonde
pour avoir tué Pangloss
pour avoir volé les bijoux de Cunégonde
pour avoir été enrolé par les bulgares

10 questions
1406 lecteurs ont répondu
Thème : Candide de VoltaireCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}