AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.83/5 (sur 1278 notes)

Nationalité : Israël
Né(e) à : Czernowicz, Roumanie , le 16/02/1932
Mort(e) à : Petah Tikva, Israël , le 04/01/2018
Biographie :

Aharon Appelfeld est un romancier et poète israélien.

Il est né de parents juifs assimilés germanophones, parlant aussi le ruthène, le français et le roumain. Sa mère est tuée en 1940 alors que le régime roumain commence sa politique meurtrière envers les Juifs.

Aharon Appelfeld connait le ghetto puis la séparation d'avec son père et la déportation dans un camp à la frontière ukrainienne en Transnistrie, en 1941. Il parvient à s'évader à l'automne 1942.

Il se cache dans les forêts d'Ukraine pendant plusieurs mois au milieu de marginaux de toutes sortes. Il trouve refuge pour l'hiver chez des paysans qui lui donnent un abri et de la nourriture contre du travail mais il est obligé de cacher ses origines juives.

Il traverse l’Europe pendant des mois avec un groupe d’adolescents orphelins, arrive en Italie et, grâce à une association juive, s’embarque clandestinement pour la Palestine où il arrive en 1946.

Il est pris en charge par l’Alyat Hanoar et se retrouve dans un camp de jeunesse, puis dans une école agricole. Il doit faire ensuite son service militaire en 1949.

Diplômé de l'Université hébraïque de Jérusalem, il y renoue avec sa culture d'origine, en étudiant au département de yiddish.

À la fin des années 1950, il décide de se tourner vers la littérature et se met à écrire, en hébreu. Homme de gauche, membre de Parti travailliste, il a longtemps enseigné la littérature à l'Université Ben Gourion du Néguev.

Son livre "Histoire d'une vie" (1999), un récit autobiografique, reçoit le Prix Médicis étranger en 2004.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Aharon Appelfeld   (21)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (22) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Retrouvez les derniers épisodes de la cinquième saison de la P'tite Librairie sur la plateforme france.tv : https://www.france.tv/france-5/la-p-tite-librairie/ N'oubliez pas de vous abonner et d'activer les notifications pour ne rater aucune des vidéos de la P'tite Librairie. Peut-on se relever d'une enfance saccagée ? Voici un grand livre qui répond magnifiquement à cette question. « L'amour soudain », d'Aharon Appelfeld, c'est à lire en poche chez Points Seuil.

Podcasts (10) Voir tous


Citations et extraits (426) Voir plus Ajouter une citation
Aharon Appelfeld
Quand on rencontre quelqu'un, c'est signe qu'on devait croiser son chemin, c'est signe que l'on va recevoir de lui quelque chose qui nous manquait. Il ne faut pas ignorer ces rencontres. Dans chacune d'elles est contenue la promesse d'une découverte.


Adam et Thomas
Commenter  J’apprécie          610
Dans le ghetto et les camps, j'avais vu des gens dans tout leur égoisme, leur bassesse, mais aussi dans leur générosité....
Ces instants rares ne faisaient pas qu' élever une lumière dans l'obscurité, ils ancraient en vous la foi en l'idée que l'homme n'est pas un insecte.
Commenter  J’apprécie          540
Chaque être qui a été sauvé pendant la guerre l'a été grâce à un homme qui, à l'heure d'un grand danger lui a tendu la main. Nous n'avons pas vu Dieu dans les camps mais nous y avons vu des justes.
Commenter  J’apprécie          520
La séparation entre les vivants et les morts est une séparation fictive. Le passage est plus simple que nous ne l'imaginons. C'est juste un changement de lieu, et le gravissement d'un degré.
Commenter  J’apprécie          526
Aharon Appelfeld
Nous devons accepter l’incompréhensible comme une part de nous-mêmes.
Commenter  J’apprécie          5311
Aharon Appelfeld
Seul l'art a le pouvoir de sortir la souffrance de l'abîme.
Commenter  J’apprécie          470
- La peur n'est qu'une ombre. Si on abat l'arbre, il n'y a plus d'ombre.
Elle fut choqué par la métaphore :
- Je ne comprends pas!
- La peur n'est pas réelle, elle est imaginaire.
- Toi, tu n'as pas peur?
- Une nuit, je me suis dit : la peur est inutile, il faut l'ignorer. Depuis, elle ne m'embête plus.
Commenter  J’apprécie          430
Plus de cinquante ans passé depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Le coeur a beaucoup oublié, principalement des lieux, des dates, des noms de gens, et pourtant je ressens ces jours-là dans tout mon corps.
Commenter  J’apprécie          430
La mémoire a des racines profondément ancrées dans le corps. Il suffit parfois de l'odeur de la paille pourrie ou du cri d'un oiseau pour me transporter loin et à l'intérieur. Je dis à l'intérieur, bien que je n'aie pas encore trouvé de mots pour ces violentes tâches de mémoire.
Commenter  J’apprécie          427
La faim nous ramène à l'instinct, à la parole d'avant la parole. Celui qui vous a tendu un morceau de pain ou un peu d'eau alors que vous étiez effondré, terrassé par la faiblesse, la main qu'il a tendue, vous ne l'oublierez jamais.
Commenter  J’apprécie          412

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Aharon Appelfeld (1398)Voir plus

Quiz Voir plus

La Sphinx mystère (3) ... ⛵ ⛵

Une Sphinx Argentée ! Elle aime bien les bateaux. Pas les yachts prétentieux, non, les petits. Ceux qu'on faisait voguer dans le caniveau étant enfant. Un ciré et des bottes, pour elle. Pas de royale ...❓... ni de luxueux vison !!

castor
loup
zibeline
renard
lynx

1 questions
1 lecteurs ont répondu
Thèmes : sphinx , pseudo , Devinettes et énigmes , cache-cache , jeux de langage , martre , féminin , baba yagaCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..