AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.27 /5 (sur 13 notes)

Nationalité : Israël
Né(e) à : Paris , 1947
Biographie :

Simon Epstein (né en 1947 à Paris), est un économiste et historien israélien qui vit à Jérusalem depuis 1974 où il est professeur et chercheur à l'Université de Jérusalem. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages relatifs au racisme/antiracisme et à l'antisémitisme, notamment en France durant les périodes de l'Affaire Dreyfus et de l'Occupation allemande.

Simon Epstein est né à Paris en 1947. Il reçoit son doctorat en Sciences Politiques à La Sorbonne. En 1974, il s'installe à Jérusalem, Israël, puis travaille comme économiste pour le Ministre israélien des Finances. Depuis 1982 son champs de recherche est l'antisémitisme et le racisme.

Pour rebondir, on peut signaler la thèse de doctorat de Nicolas Roberti de 2005 qui vient d’être publiée en format grand public chez L’Harmattan. C’est la première biographie de Raymond Abellio, laquelle dissèque pourquoi un nombre très important de militants de gauche et d’extrême-gauche ont glissé dans la collaboration.

+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Simon Epstein   (5)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (6) Ajouter une citation
Aunryz   11 mars 2021
Un paradoxe français : Antiracistes dans la Collaboration, antisémites dans la Résistance de Simon Epstein
Député du Gers de 1919 à 1928, professeur de droit constitutionnel, Joseph Barthélemy (1874-1945) s’élève en 1933 contre les exactions antijuives en Allemagne.

Il signe une pétition proclamant que « les représentants de la conscience française, en dehors de toute considération politique, ont été profondément meurtris par le réveil de la barbarie qu’est l’antisémitisme qui sévit actuellement en Allemagne. Ils protestent au nom de l’humanité et de la civilisation. Ils s’indignent des violences criminelles dirigées contre une minorité confessionnelle . »

Barthélemy dénonce les lois roumaines de janvier 1938, lesquelles discriminent les Juifs en violation flagrante des traités de paix et du droit des minorités.

S’il nie en 1938, dans un célèbre article du Temps, que la France ait encore des responsabilités à l’égard de la Tchécoslovaquie, il prend fermement position, à plusieurs reprises, contre le racisme nazi. Il s’oppose aux décrets-lois français du 12 novembre 1938 modifiant la loi de 1927 sur la naturalisation et prévoyant la possibilité d’un retrait de la nationalité française aux étrangers naturalisés .

Le 17 mai 1940, une semaine après le début de l’offensive allemande, il rend un ultime hommage à l’héroïque petite Belgique qui s’effondre sous les coups de Hitler, le « crapuleux aliéné de Berchtesgaden».



Le même Barthélemy est ministre de la Justice entre janvier 1941 et mars 1943.

On lui doit, notamment, les juridictions spéciales de Vichy et le deuxième Statut des Juifs, celui de juin 1941. « La plupart d’entre nous ont eu des Juifs parmi leurs amis ; j’ai eu des amis de cette race et je tiens à les garder. C’est un fait cependant qu’ils refusent depuis des siècles de se fondre dans la communauté française. […] Le gouvernement français ne les expulse pas. Il ne les prive pas des moyens d’existence. Il leur interdit seulement les fonctions de directeur de l’âme française ou des intérêts français », écrit-il en défense et illustration d’une loi qu’il juge cruelle mais nécessaire .

En août 1941, il déclare avoir des amis juifs, mais explique que la chirurgie (antijuive) est essentielle à la guérison du patient français . L’aryanisation des biens juifs l’indispose (ne fait-elle pas entorse au droit de propriété ?) mais il investit son autorité morale et sa dextérité professionnelle dans l’élaboration et l’application de la législation antijuive du régime.

Arrêté à la Libération, il meurt avant d’avoir comparu devant la Haute Cour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Chasto   05 novembre 2019
Les chemises jaunes de Simon Epstein
Pour la négation des principes démocratiques de l'Etat, elle fait plus usage de la logique que des citations.
Commenter  J’apprécie          30
Nikoz   17 février 2020
Les Dreyfusards sous l'Occupation de Simon Epstein
On pourrait aussi expliquer cela par l'âge moyen de groupe. Mais ce n'est qu'en partie pertinent.
Commenter  J’apprécie          30
Chasto   05 novembre 2019
Les chemises jaunes de Simon Epstein
Des sondages d'opinion font ressortir la persistance de l'influence kahaniste parmi les jeunes, tandis que se confirment les difficultés rencontrées dans la diffusion des programmes scolaires pour la démocratie et la coexistence judéo-arabe.
Commenter  J’apprécie          10
Chasto   05 novembre 2019
Les chemises jaunes de Simon Epstein
Forcer le boycott de la grande presse reste une préoccupation constante des militants du mouvement.
Commenter  J’apprécie          10
Chasto   05 novembre 2019
Les chemises jaunes de Simon Epstein
La formation idéologique entre dans le cadre des tâches éducatives dont l'exercice est garanti par la démocratie israélienne et protégée par la liberté d'expression : elle est donc intouchable.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Qui a écrit cette oeuvre?

Qui a écrit 1984 ?

H.G Wells
O Wells
S Beckett
G Orwell

11 questions
8962 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur