AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 4.03 /5 (sur 37 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Sophie Ansel est journaliste, scénariste, écrivain et réalisatrice. Elle a vécu plusieurs années en Asie

Portrait par elle-même :
Je suis née en Bretagne et ai passé mon enfance entre les champs de la Beauce, les rapides de l’Ardèche et la banlieue bruxelloise. Le plus souvent dans la lune à rêver ma planète. Enfant sage, j’ai pris la droite route d’une carrière sécurisante pour finalement dévier brutalement ma trajectoire en 2005 et me lancer pleinement dans mes vieux rêves alimentés par les lieux magiques de l’Asie que je découvre pour la première fois en 1997. Je me consacre depuis 2005 à l’écriture, aux reportages, à la bande dessinée, aux documentaires, aux rencontres et aux voyages.

Après avoir joué aux championnats du monde de Sepak Takraw à Bangkok en 2005 (puis en 2007) et passé 5 mois en Birmanie, où mon chemin croise celui improbable de futurs migrants, futurs exilés et de familles inquiétées par des disparitions, je reviens découvrir la Malaisie ma terre d’adoption au travers des yeux des clandestins Birmans. Ce voyage improbable dans le monde de la clandestinité plusieurs mois est une révélation importante qui va changer le cours de ma vie. Je réalise mon premier projet «Dans l’ombre de ton sourire », un récit de 41 minutes qui nous entraîne de Birmanie en Malaisie avec pour fil conducteur le cœur des birmans et leur vie au quotidien. Je réalise par la suite un premier reportage de 13 minutes pour M6, suivi d’un reportage photos/texte pour VSD. Depuis j’ai multiplié les voyages en Malaisie, Birmanie, Thailande, Etats Unis, au Yemen et travaille à l’écriture et à la réalisation de projets de documentaires tout en continuant d’écrire. J’effectue des reportages pour France Inter et écris un livre relatant l’histoire de Navy durant le génocide Cambodgien.
En Août 2010, je m’envole pour l’Australie à la rencontre d’Habib, un ami de longue date, parti par voie de mer à la recherche de sa liberté. Son voyage périlleux sera le centre de mon projet autour de la question de la liberté : Le rêve de Darwin.







+ Voir plus
Source : blog sophie ansel
Ajouter des informations
Bibliographie de Sophie Ansel   (3)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation

Brise les murs de l'impossible pour pouvoir ouvrir les portes à l'improbable.

Commenter  J’apprécie          101

Ceux d'entre nous qui ont décidé d'oeuvrer pour la démocratie ont fait leur choix avec la conviction que le danger de se lever pour les droits fondamentaux de l'homme dans une société répressive est préférable à la sécurité d'une vie paisible dans la servitude.

Commenter  J’apprécie          70

Des voitures continuent de défiler, mais les lignes de Pyjama Noirs se dispersent.Ils quittent leurs rangs.Les perles s'éparpillent,le collier s'est cassé.

Commenter  J’apprécie          30

- C'est bon, je n'ai vu aucun journaliste étranger.

- Parfait! Préparez vos hommes.

- Attendez, d'où ils sortent ceux-là? (des journalistes arrivent in extremis)

- La presse internationale? La poisse... Prenez des clichés et faites évacuer.

Notre pays a besoin de votre voix. Utilisez votre liberté pour promouvoir la nôtre.

Commenter  J’apprécie          20

La prison est le seul endroit du pays où l'on peut parler librement. Quand un nouveau arrive, c'est un bol d'air frais pour nous. C'est le seul contact que nous ayons avec le monde extérieur.

Dis-nous à quoi ressemblent les villes ! Quel est le dernier chanteur à la monde, la dernière actrice en vogue? Fais-nous rêver ! Nos rêves sont notre bien le plus précieux.

Commenter  J’apprécie          10

Ta force est dans tes convictions et ta survie au présent. Ne pense pas à hier. Ne pense pas à demain. Ecoute ta respiration, elle est le signe de ta vie et de ta dignité, de ton importance et du cœur qui t'anime et qui anime les tiens. Entends mon souffle dans le silence. Entends le vol silencieux du calao qui brave les orages. Le pas déterminé du tigre qui bondit dans la boue et les buissons d'épines. Inspire-toi de nos terres, de nos jungles et de la sagesse des créatures qui nous entourent. Ne pense pas. Transporte ton esprit vers tes origines. Ressens-les et prends-les avec toi. Aie confiance. N'attends rien. La violence est l'argument du faible. Résiste. Le temps œuvrera pour toi, Thazama. Concentre-toi sur le calme en toi pour affronter la tempête. Le combat te maintiendra en vie. Ne te laisse pas détruire. Laisse-les te piétiner et transforme ta rage en l'énergie de la résistance.

Commenter  J’apprécie          00

La terre mère souillée par des citoyens happés par un monde en accélération, gavés de choix, d'options, d'images et de paroles libres. Une abondance d'idées qui étouffe le temps. Celui d'écouter, de ressentir, de partager et d'agir.

Commenter  J’apprécie          10

Sous couvert d'une politique d'expulsion des illégaux birmans, c'est en réalité un véritable trafic humain qui se joue à grande échelle, orchestré par des officiers malaisiens largement corrompus, profitant du flou entourant les procédures de déportation des réfugiés déversés en abondance dans les centres de rétention malaisiens.

Comme de nombreux Birmans avant eux, et de nombreux après eux, en ce mois de mai 2008, Thazama, Moonpi, Kim et son bébé sont revendus par les agents d'immigration malaisiens à des gangsters et trafiquants d'êtres humains, à destination du centre de l'enfer de la diaspora birmane.

Commenter  J’apprécie          00

La montagne, pilier de ta naissance. La pierre, maîtresse de ta résistance. Les arbres, témoins de ton courage.

Le vent, inspirateur de ta liberté. L'esprit de la forêt, tuteur de ta conscience. Leur énergie en toi à nouveau.

Le cours de la rivière, gorgée des esprits venus des pinacles de la Terre, emporte avec lui les malheurs qui t'ont accablé.

Les flots purifient ton corps abîmé par la vilenie humaine, pour découvrir un homme grandi par les défis.

Commenter  J’apprécie          00

Le pire cauchemar des Birmans vivant en Malaisie est entamé. Aucun réfugié ne sait s'il en ressortira vivant. Ils ne peuvent une fois encore compter que sur la solidarité de leurs amis, de leurs tribus. Sans celle-ci, ils iront rejoindre les centaines d'esclaves, envoyés chaque mois alimenter les réseaux de prostitution forcée et l'esclavage dans les plantations et sur les bateaux de pêche thaïlandais très consommateurs de main-d'œuvre renouvelable.

Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

quizz - dernier jour d'un condamné -

En quelle année est publié 'le dernier jour d'un condamné' ?

1999
1829
2004
1899

14 questions
792 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur