AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.97 /5 (sur 101 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Bordeaux , le 11/10/1981
Biographie :

Né le 11 octobre 1981 à Bordeaux, Thomas Andrew est un auteur français de romans dans le domaine de l' imaginaire, de la science-fiction, du fantastique et de la romance gay.
Il rédige ses premiers écrits à l'âge de quinze ans en écrivant des pièces de théâtre au lycée.
Il fait d'abord des études dans le domaine de la chimie et de la physique, pour ensuite se diriger vers le monde de l'enseignement.
En 2015, il est publié chez J'ai lu avec le premier tome de la saga Drek Carter, une série littéraire fantastique.

page Facebook:
https://www.facebook.com/pages/Saga-Drek-Carter-officiel/608211895973203

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Thomas_Andrew
Ajouter des informations
Bibliographie de Thomas Andrew   (14)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Avec Leandro Avalos Blacha, Thomas Andrew, Carina Rozenfeld et Estelle Vagner Écoutez l'intégralité de la conférence sur : http://www.actusf.com/spip/Imaginales-2017-Creatures.html


Citations et extraits (33) Voir plus Ajouter une citation
iris29   17 décembre 2016
Drek Carter, tome 1 : Cupidon mortel de Thomas Andrew
Je suis l'heureux gagnant d'un vol plané avec atterrissage proche de la perfection sur l'asphalte new-yorkais . J'aurai pu avoir la note maximale si ma tête avait frappé la bouche d'incendie .

Je suis mort, bordel je dois me faire une raison ...On ne va pas s'amuser à faire un remake de Ghost . Je ne suis pas Patrick Swayze et elle n'est pas Demi Moore . Et puis, de toute façon, je suis nul en poterie .
Commenter  J’apprécie          243
HeleneEtLesBouquins   11 février 2021
Murder by magic, tome 1 : La boutique des artefacts magiques de Thomas Andrew
Puis, dans un grand cri rauque, je m’étirai, laissant ainsi apparaître mes abdominaux.



— Tu sais que notre voisine te mate derrière les carreaux de sa cuisine ? lança Jimmy sur le seuil de la porte, une tasse de café à la main, et vêtu d’une chemise blanche et d’un jean délavé.



J’émis un sourire coquin :



— Elle a au moins quatre-vingts ans. C𠆞st mon petit cadeau matinal. Si ça se trouve, elle va crever dans la journée. Autant lui faire plaisir.
Commenter  J’apprécie          20
Revesetimagines   18 mai 2017
Drek Carter, tome 2 : Psyché mortelle de Thomas Andrew
Il y a des jours où, franchement, il vaut mieux rester couché. Je déteste ces fameuses journées où la loi de Murphy règne en maître, prenant un malin plaisir à nous pousser dans nos retranchements, à rendre notre vie encore plus chaotique qu’elle ne l’est.

Vous ne connaissez pas cette loi ? Heureux que vous êtes !

La loi de Murphy est celle de l’emmerdement maximum, où toutes les emmerdes et autres pépins, possibles et inimaginables, s’enchaînent les uns à la suite des autres, sans répit, inexorablement, jusqu’à ce que vous tombiez dans les bras de Morphée, ou en dépression.

Et aujourd’hui en fait partie.

Pourtant, je n’ai pas croisé de chat noir, ne suis pas passé sous une échelle et encore moins renversé du sel de cuisine sur une table.

Je me demande ce qui pourrait m’arriver de pire. Parce qu’entre un concierge psychopathe, un démon décapité et ensorcelé par un sorcier, sans oublier ma mort définitive certaine, annoncée par la Dame du drame, n’en jetez plus, la coupe est pleine.

Et on est que mardi !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
levri   14 février 2021
Murder by magic, tome 1 : La boutique des artefacts magiques de Thomas Andrew
Un crime dans ce trou paumé du Minnesota était déjà exceptionnel.

Deux en moins de six heures relevaient de l’exploit. Surtout quand ils sont mari et femme.

Ils devaient être les premiers depuis des mois, voire des années. Il fallait que nous débarquions ici pour faire monter en flèche les statistiques criminelles. Bien évidemment, comme toute bourgade qui se respectait dans ce genre d’occasion, les rumeurs se répandaient comme une traînée de poudre, et mon fiancé et moi allions revêtir les habits des bêtes de foire, enchaînant les visites curieuses dans la boutique.

Cependant, je savais une chose : lorsque les cadavres commencent à se multiplier comme les pains dans la Bible, ils font remonter à la surface de terribles secrets et avec eux, toute une ribambelle d’emmerdements, une armada de suspects et pis, une myriade de curieux qui, à force de traîner leur nez un peu partout, viennent remplir les morgues.
Commenter  J’apprécie          10
levri   14 février 2021
Murder by magic, tome 1 : La boutique des artefacts magiques de Thomas Andrew
— Arrête de râler et commande un plat, ordonnai-je. Tu auras tout le loisir de critiquer le coin quand nous serons à New Avallon et quand tu découvriras que tu n’hérites que de dettes.

— Je vais prendre des œufs brouillés et un café noir, déclara Jim en se relevant.

— Et moi, trois hamburgers, deux milk-shakes, cinq portions de frites et un grand coca light.

Il arqua les sourcils.

— J’ai décidé d’arrêter les boissons sucrées. Ça fait grossir.

— Bien évidemment, railla mon fiancé en réajustant sa chemise et sa veste. Je vais commander.

Sous mon regard appuyé, le sorcier pivota et se rendit au bar où se tenait une jeune femme blonde, la vingtaine, à la beauté simple et naturelle.

— Bonjour Mademoiselle, dit-il.

— Il veut quoi, le beau gosse ? répondit-elle avec une voix de grosse fumeuse de cigares.

Jimmy, un peu amusé par la dichotomie qui lui faisait face, passa alors la commande.
Commenter  J’apprécie          10
levri   14 février 2021
Murder by magic, tome 1 : La boutique des artefacts magiques de Thomas Andrew
Tout en essayant de trouver une solution à mon épineux problème, je me mordillais les lèvres et me grattais la tête, toute dégoulinante. Je ne savais ni comment j’allais m’y prendre pour récupérer ma bague de fiançailles là-dedans, ni comment j’allais pouvoir avouer à mon fiancé que je venais de l’égarer dans le buste d’un illustre inconnu que je venais de faire passer de vie à trépas.

C’était la huitième fois que je la paumais en moins de trois mois, mais c’était la première fois que je la perdais dans le corps d’un macchabée. J’entendais déjà les reproches et le long monologue de Jim. Je savais à quoi m’attendre. Les colères de mon fiancé étaient dignes de toutes les plaies d’Égypte réunies, surtout quand je faisais une grosse connerie. Et Dieu sait que j’en faisais à la pelle !
Commenter  J’apprécie          10
levri   12 décembre 2019
Service compris de Thomas Andrew
Je me tais et plonge mon regard dans le sien. L’atmosphère de la pièce change d’un seul coup. Plus je l’admire, plus mon pouls s’accélère. Mon rythme cardiaque s’emballe. Une bouffée de chaleur m’envahit, me submerge. Tout mon corps tremble comme une feuille. Lui aussi.

Puis, je me jette sur lui. Lui, sur moi. Nous nous embrassons fougueusement l’un l’autre. Nous nous les rendons. Son parfum m’enivre. Il glisse une main sous mes fesses et les presse. Simultanément, il plaque la seconde sur mon cou, sous mon oreille, pour m’embrasser avec plus d’ardeur. Je fonds littéralement. Je me raccroche à son cou, le désirant terriblement.

Doryan, toujours aussi fougueux, soulève mon polo et me le retire.

— Attends… Rachel ? dis-je essoufflé. Elle est là ?

— Partie dormir chez une amie, répond-il haletant. Ordre de son frère.

— Prévoyant.

— Toujours.

Je lui ôte son tee-shirt et le jette à travers le salon. Mon lancer doit être revu. J’ai failli faire tomber une lampe et un chien en faïence hideux.

Il se jette sur mes pectoraux et pendant qu’il mordille un téton, il pince délicatement l’autre. Je ne sais pas comment il fait, mais il a trouvé ma zone érogène. Plus il s’amuse avec, plus je gémis. Mon boxer et mon pantalon sont à deux doigts d’exploser. Doryan fait glisser sa main sur mon ventre et l’introduit dans mon boxer. Il saisit mon entrejambe, relève la tête et me fait un large sourire d’approbation. Visiblement, il doit être satisfait de ce qu’il effleure.

Il se met ensuite à genoux, déboutonne mon jean et d’un coup sec tire sur mon boxer. S’en suivent alors des va-et-vient avec sa bouche autour de mon membre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
levri   14 février 2021
Murder by magic, tome 1 : La boutique des artefacts magiques de Thomas Andrew
— Satisfait ? demandai-je.

Il se pencha vers moi et m’embrassa :

— J’adore ! Ce sont dans ces circonstances que j’aime vivre avec un magicien.

— Sorcier, rectifiai-je. Les magiciens ne sortent que des lapins d’un chapeau dans des shows minables à Vegas, entre deux chansons de Céline Dion ou de Cher. En revanche, il faudra que tu m’expliques ta notion de « ne pas utiliser la magie de façon futile », car là, on est en plein dedans, Darling. En effet, c’est quand cela t’arrange.
Commenter  J’apprécie          10
gabrielleviszs   13 mars 2021
Murder by magic, tome 1 : La boutique des artefacts magiques de Thomas Andrew
J’avais beau me torturer les cellules grises dans tous les sens, à aucun moment, je me voyais saisir ce satané verre.

Deux possibilités s’offraient à moi.

Et aucune ne me satisfaisait réellement, car toutes deux étaient de nature à engendrer tout un tas d’emmerdes.

Soit Copper, dans sa folle croisade anti-sorcier, avait décidé de créer cette pièce à conviction grossière en récupérant mes empreintes dans le fichier central de la police de Boston.

Tordu – le renard-garou devrait sérieusement consulter de toute urgence –, mais réalisable.

Soit quelqu’un – le vrai meurtrier forcément – avait délibérément fomenté ce coup et s’amusait à me faire porter le chapeau du meurtre de Candace Delano et, par extension, des trois autres ainsi que celui de ma tante que j’aurais zigouillée pour capter l’héritage.

Vouloir faire coffrer le neveu de l’ancien édile fraîchement débarqué était judicieux, mais complètement suicidaire.

Dans les deux cas, j’étais prêt à en découdre, quitte à mettre toute la ville à feu et à sang pour arriver à mes fins.

Au grand désespoir de Dylan, ce ne serait pas la première fois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
levri   12 décembre 2019
Service compris de Thomas Andrew
Le plus important quand on a l’esprit encombré est de se vider la tête en cuisinant. N’importe qui vous le dira. Généralement, cela détend. Alors, vous prenez trois kilos à la moindre bouchée, mais vous êtes détendu. C’est l’essentiel. Sauf que, quand votre souci est justement un buffet de cinquante convives, vous n’avez pas trop envie de vous lancer dans une plâtrée de cookies ou huit gâteaux au yaourt. J’ai opté pour un peu de shopping avant de rentrer à l’auberge et pour me préparer pour mon rendez-vous de ce soir avec mon mec. Je suis parti des Galets roses avec l’objectif de trouver un polo et je me suis retrouvé avec trois jeans, quatre tee-shirts et deux paires de baskets. En fait, les gays sont des femmes comme les autres.



Vers 19 heures, une fois mon jean troué neuf enfilé – deux cents euros pour des trous sur les cuisses, faits au cutter, j’appelle cela une arnaque. Je peux le faire pour bien moins cher – et mon tee-shirt crème, je remonte la rue principale de Plouflectel en direction de la place du village.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Cupidon mortel - tome 1, Drek Carter" de Thomas Andrew.

Quel métier exerce Drek Carter ?

chirurgien
médecin légiste
vétérinaire

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Drek Carter, tome 1 : Cupidon mortel de Thomas AndrewCréer un quiz sur cet auteur

.. ..