AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.14/5 (sur 622 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Hot Springs, Arkansas , le 27/05/1970
Biographie :

Trenton Lee Stewart est un romancier et nouvelliste américain.

En 1992, il obtient un baccalauréat en anglais au Hendrix College. Par la suite, il assiste à l'atelier des écrivains de l'Université de l'Iowa, où il reçoit sa maîtrise en écriture créative en 1995. Stewart a continué à écrire et à publier des nouvelles au cours de la décennie suivante, tout en subvenant aux besoins de sa famille avec un certain nombre d'emplois divers, tels que directeur de magasin vidéo, commis de nuit d'hôtel et commis à la saisie de données.

Il a travaillé comme assistant à la bibliothèque publique de Cincinnati, Ohio ; a animé des ateliers au Iowa Summer Writing Festival ; et a été professeur invité à l'Université Miami dans l'Ohio en 2005. Après cela, il retourne en Arkansas.

Son premier roman, "Flood Summe", un roman pour adultes, a été publié en 2005. Son deuxième roman, "Le Mystérieux Cercle Benedict" ("The Mysterious Benedict Society"), publié en 2007, est resté sur la liste des best-sellers du New York Times pendant plus d'un an.

Le deuxième opus, "Le Mystérieux Cercle Benedict et le Périlleux Voyage" ("The Mysterious Benedict Society and the Perilous Journey", 2008), a reçu le prix littéraire Booker Worthen de l'Arkansas. En 2009, le troisième livre de la série, "Le Mystérieux Cercle Benedict et le Dilemme du prisonnier" ("The Mysterious Benedict Society and the Prisoner's Dilemma"), a été publié.

Les aventures du Mystérieux Cercle Benedict ont rencontré un immense succès à travers le monde. Une série télévisée éponyme est diffusée sur Disney+ depuis le 25 juin 2021.

L'auteur vit à Little Rock dans l’Arkansas.

site : https://www.mysteriousbenedictsociety.com/
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Trenton Lee Stewart   (6)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

The Mysterious Benedict Society Season 2 | Official Trailer | Disney+


Citations et extraits (40) Voir plus Ajouter une citation
Ce matin-là, le quotidien arborait les titres habituels, dont beaucoup étaient consacrés à ce qu'on appelait communément "la crise". La situation était désormais catastrophique, pouvait-on lire : le système scolaire, les finances, la pollution, la criminalité, la météo... tout, en somme, était dans un état calamiteux et partout la population réclamait un profonde - non, une complète- réforme de la politique du gouvernement. "Du changement maintenant !", tel était le slogan qui s'affichait sur tous les murs de la ville (certes, la revendication n'était pas très nouvelle).
Même s'il ne regardait pas très souvent la télévision, Reynie savait que les informations étaient chaque jour, depuis des années, largement consacrées à la Crise.
Commenter  J’apprécie          280
L'épreuve se révéla déconcertante. La première partie correspondait plus ou moins à ce à quoi s'attendait Reynie - une ou deux questions sur les parallélogrammes, une autre sur des tonnes de ceci et des kilos de cela, une autre encore où l'on demandait de calculer le temps qui s'écoulerait avant la collision de deux trains lancés l'un vers l'autre. (A sa réponse, Reynie ajouta dans la marge, et avec une moue pénétrée, que si deux trains empruntaient une même portion de voie en sens opposés, il était fort probable que leur conducteurs s'en apercevraient et freineraient aussitôt pour éviter la catastrophe, qui n'aurait donc pas lieu).
Commenter  J’apprécie          250
Ruben avait sa réponse. On était mercredi, il devait être midi, l'heure à laquelle les Directions rendaient visite aux magasins du quartier. Il les avait observées des milliers de fois, toujours avec angoisse d'ailleurs, car espionner les Directions était un acte périlleux.
Si on les appelait ainsi, c'est que chaque homme de cette formation en losange était tourné dans une direction différente. L'un regardait tout droit, un autre à gauche, un autre à droite, et le dernier gardait un œil sur l'arrière. Ils discutaient et s'échangeaient parfois de brefs regards, mais leurs yeux revenaient toujours vers la direction qui leur était attribuée : rien ne pouvait échapper à leurs quatre regards.
Ils avaient aussi d'autres surnoms. Même si personne n'était autorisé à parler d'eux, Ruben les avait entendu appeler les Vagabonds, les Rassemblants, les Ramasseurs, les Hommes-Compas, les Toqueurs, les Grandes-Bottes. Quelquefois, quelqu'un osait dire "les hommes du Chancelier", puisqu'ils étaient sous son commandement. C'était tout à fait imprudent, surtout pour les superstitieux, qui craignaient que même des chuchotements leur attirent des ennuis. Personne n'avait envie d'être convoqué au Château. Une entrevue avec le Chancelier signifiait qu'il mentionnerait votre nom à celui pour qui il travaillait : le dernier homme sur terre dont vous vouliez attitrer l'attention... La Fumée.
Commenter  J’apprécie          220
Au terme des épreuves que vous venez de passer, j'aurais aimé vous pouvoir vous annoncer que vous vous apprêtez à entrer dans une période de bonheur. Malheureusement, ce que j'ai à vous dire est au contraire très désagréable. Très, très désagréable.
Commenter  J’apprécie          220
N’oublie pas ceci : la famille est souvent issue du sang, mais elle n’est pas liée au sang.
Commenter  J’apprécie          200
- A vous entendre, on dirait qu'il n'y a aucune règle ici, remarqua Sticky.
- C'est vrai, George, répondit Jillson. Pratiquement aucune. Vous pouvez vous habiller comme vous voulez, pourvu que vous ayez un pantalon, une chemise et des chaussures. Vous pouvez faire votre toilette aussi souvent que vous voulez, ou jamais, du moment que vous êtes propres pour aller en classe. Vous pouvez manger ce que vous voulez, et quand vous voulez, durant les heures d'ouverture du réfectoire. Le soir, vous pouvez éteindre aussi tard que vous voulez avant dix heures. Et vous pouvez vous promener où vous voulez dans l'enceinte de la Pension, tant que vous ne quittez pas les allées et les couloirs à la bande jaune.
Commenter  J’apprécie          170
- La Crise, c'est la première étape, expliqua Reynie en pointant le doigt sur le communiqué. Mr Curtain, rappelez-vous, considère la peur comme la composante essentielle de la personnalité humaine. C'est pour ça que le Murmureur plaît tant aux Messagers : il apaise leurs craintes et Mr Curtain s'appuie là-dessus pour les motiver. Imaginez alors ce qui se passerait s'il avait créé une peur que tout le onde aurait en commun, une peur partagée par l'ensemble de l'opinion publique !
- La peur que tout soit désespérément incontrôlable, dit Kate.
- Exactement ! L'étape suivante serait alors d'apaiser cette peur-là avec le message approprié. Tous les messagers aiment passionnément le Murmureur, n'est-ce pas ? Eh bien, Mr Curtain a l'intention de faire en sorte que tous les êtres humains éprouvent la même chose que les Messages !
- Tout le monde aimera le Murmureur ? s'étonna Sticky.
- Non, dit Reynie. Tout le monde l'aimera "lui".
Commenter  J’apprécie          140
Cette matinée d'été dans le quartier de Morneval démarra comme tues les autres pur Ruben Pedley. Il se leva tôt et prit le petit-déjeuner avec sa mère. Ils mangèrent en silence, encore un peu endormis. Ensuite, il rangea leur minuscule cuisine pendant qu'elle se préparait à toute vitesse pour arriver à l'heure à son travail. Puis, à la porte, elle l'embrassa, et Ruben lui dit qu'il l'aimait très fort - ce qui était vrai -, et qu'elle n'avait aucune raison de s'inquiéter pour lui - ce qui était faux.
Commenter  J’apprécie          130
La solution de cette énigme
possède un trou en son milieu
et parfois on y tombe avec eux.
Fleuve de légende,
où certains jettent leurs filets,
qui le recherche doit souvent le gagner.
Commenter  J’apprécie          130
Il se jeta au bas de son lit et secoua Sticky. Celui-ci ouvrit un oeil, puis le referma pour ouvrir l'autre, comme s'il était désormais trop effrayé pour regarder le monde avec les deux à la fois.

p.453
Commenter  J’apprécie          120

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Trenton Lee Stewart (609)Voir plus

Quiz Voir plus

Quiz sur l'histoire du Mysterieux cercle de Monsieur Benedict

Qui est vraiment Milligan

Un espion secret
Le pere de Kate
Milligan tout court

3 questions
26 lecteurs ont répondu
Thème : Le mystérieux cercle Benedict de Trenton Lee StewartCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}