AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.08 /5 (sur 33 notes)

Biographie :

Ancienne journaliste, aujourd'hui consultante éditoriale, auteur de nouvelles pour le plaisir depuis des années, j'ai publié cet automne mon premier roman "Hurler sans bruit" (Librinova).
J'ai reçu en 2010, pour une nouvelle intitulée "Rupture sans préavis", le 2e prix du concours de nouvelles organisée par Causette/Arte.
L'écriture est le fil conducteur de mon parcours professionnel et personnel.

Ajouter des informations
Bibliographie de Valérie Van Oost   (2)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
mumuboc   24 janvier 2019
Hurler sans bruit de Valérie Van Oost
Elle se souvient du tourbillon de vie sociale dans lequel Stéphane s'était engouffré, alors qu'elle avait d'abord eu besoin de se mettre en retrait n'acceptant auprès d'elle que les plus proches. Il sortait quand elle avait besoin de rester à la maison. Il tentait d'éloigner la douleur, alors qu'elle voulait la traverser au point d'arrêter les antidépresseurs prescris d'office par son médecin, il lui était insupportable de ne rien ressentir. Elle voulait reconstruire sur les décombres, il recherchait d'autres fondations. (p105)
Commenter  J’apprécie          60
mariechrist67   21 janvier 2021
Hurler sans bruit de Valérie Van Oost
Oui, je fêterai mes 40 ans en octobre. J'ai une pensée pour Violaine, compagne de route, enceinte de la FIV de la dernière chance. "Ca fait du bien de fêter ses 40 ans et d'être enceinte, m'avait-elle dit quelques mois auparavant en me serrant contre elle pour me souhaiter bonne chance". Sans dire les mots, trop difficiles à manipuler.

Je me sens à la fois seule et heureuse pour elle. Oui, je fêterai mes 40 ans avec du champagne qui coulera à flots, des clopes et même un joint si ça me fait plaisir.
Commenter  J’apprécie          50
mumuboc   25 janvier 2019
Hurler sans bruit de Valérie Van Oost
- Est-ce que j'ai été égoïste à l'époque ? est-ce que tu l'es maintenant ? L'égoïsme c'et facile, ce genre de situation ne l'est pas. Personne ne peut te juger, lui avait répondu Isabelle. (p121)
Commenter  J’apprécie          50
elleaimelire   05 novembre 2018
Hurler sans bruit de Valérie Van Oost
J'ai lu dans sa grimace tout son mépris. Ses pensées transpiraient. Quel était son niveau de langage ? "Marie-couche-toi-là", "pauvre fille", "salope" ou "putain" ? Sous le flot silencieux des insultes, j'ai baissé les yeux.
Commenter  J’apprécie          40
l-opulence-de-la-nuit   06 mai 2020
Hurler sans bruit de Valérie Van Oost
Marine a l'habitude. Il faut bien que les gens trouvent une explication à l'absence d'enfant dans un couple. Un problème physiologique ? La pauvre. Elle remet à plus tard ? C'est carriériste, elle devrait faire attention, tic-tac, tic-tac, l'horloge tourne. Elle veut profiter de la vie ? Quel égoïsme. Elle ne veut pas de bébé ? C'est monstrueux, elle n'aime pas les enfants. Elle est heureuse sans enfant ? Elle finira sa vie seule. Elle est bien dans son corps ? Entre la maman et la putain, elle a choisi... Marine a tout entendu ou lu dans le regard des autres.
Commenter  J’apprécie          31
mumuboc   14 novembre 2020
Les garçons russes ne pleurent jamais de Valérie Van Oost
Personne ne comprend cette face de lui trop obscure, effrayante, hideuse, alors il leur jette à la gueule. Il n'y a que sa mère pour lui dire qu'il est beau, qu'il a bon fond, qu'il est intelligent, qu'il a tout pour réussir sa vie. Mais c'est sa mère, comment pourrait-il la croire. (p157)
Commenter  J’apprécie          20
Irisyne   16 décembre 2020
Les garçons russes ne pleurent jamais de Valérie Van Oost
… Une pluie fine les accompagne sur la voie rapide qui longe les quais. Juliette essaie d’apercevoir ce qu’elle a vu dans le guide, elle aurait bien aimé visiter le monastère de Petchersk. Elle a assez de voir ce pays qu’à travers un hublot ou des vitres fumées…
Commenter  J’apprécie          20
mumuboc   25 janvier 2019
Hurler sans bruit de Valérie Van Oost
A l'écoute de Stéphane, Alex avait perçu qu'ils étaient comme deux lignes parallèles. Leurs traces, éloignées, se suivaient sans jamais se rejoindre, pourtant chaque chemin était acceptable. (p115)
Commenter  J’apprécie          20
Irisyne   16 décembre 2020
Les garçons russes ne pleurent jamais de Valérie Van Oost
… Comment ne peut-il pas voir à quel point il leur ressemble ? Sur le terrain, il était des leurs. Juliette l’avait observé jouer, seul son français le trahissait…
Commenter  J’apprécie          20
Entre2Livres   13 janvier 2019
Hurler sans bruit de Valérie Van Oost
Isabelle se sentait comme toujours oppressée, observatrice glacée, elle se regardait emprisonnée dans ce tableau idyllique. Elle avait envie d’être hors d’elle.
Commenter  J’apprécie          20

Auteur membre de Babelio voir son profil
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

💥 🌪 🤬 🔱🗨🔪 🧷 💀💨 !!!

Charles Bukowski, "Journal d'un vieux *%🔪&" :

coch*n
dégue*lasse
s*ge

10 questions
38 lecteurs ont répondu
Thèmes : grossièreté , insultes , titres , incongru , baba yagaCréer un quiz sur cet auteur