AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791026222828
Éditeur : Librinova (21/09/2018)

Note moyenne : 4.44/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Alex, Isabelle, Marine. Trois femmes, trois amies. Ensemble, elles ont connu des drames, affronté des obstacles. Mais tout ne se partage pas, même avec ses meilleures amies. Certains secrets sont gardés, enfouis. Jusqu'au jour où l'on vient les déterrer. Ainsi, quand Jeanne, la fille d'Alex, se trouve confrontée à un choix difficile, les trois amies tombent le masque. Leur amitié sera-t-elle assez forte pour surmonter les révélations ? Au travers de ses trois héroï... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
MarcelineBodier
  30 décembre 2018
J'ai 48 ans. J'ai rencontré mes copines de trente ans en 1987, dansé les yeux fermés sur Bowie, essayé de me convaincre que le plastique, c'était fantastique et le caoutchouc, super doux, regardé Dirty dancing en boucle et tout oublié en écoutant Lou Reed : comme les héroïnes de Hurler sans bruit ! Depuis lors, à nous toutes, mes copines de trente ans et moi, il nous est arrivé tous les bonheurs et les drames qui peuvent jalonner une vie : comme aux héroïnes de Hurler sans bruit ! Alors en lisant le livre de Valérie van Oost, j'ai parfois été prise de vertige : est-ce que l'auteure me connaît, pour parler si bien de ma vie ? Non, bien sûr. Mais vous aurez compris que ce livre est un roman générationnel, et même, celui d'une génération de femmes, nées au tournant des années 1970 et qui, comme moi, pourront s'y reconnaître.
Trois héroïnes, des personnages périphériques importants, et à eux tous, tous les heurs et malheurs possibles... il fallait donc s'y attendre : tous sont un peu stéréotypés. Il y a la bourgeoise coincée, la baroudeuse, la sensuelle, la jeune fille étouffée. Des hommes, aussi : le mari que la vie a éloigné, le premier amoureux qui resurgit avec tout son charme, cheveux blancs, kilos et rides en plus, le rocker avec qui tout n'est que plaisir et légèreté... Et puis les situations, que je me garderai bien de spoiler.
Mais à quoi est-ce que cet usage des stéréotypes correspond ? On pourrait se demander s'il s'agit d'un travers inévitable de la part d'une auteure qui vient du journalisme, qui fait d'ailleurs quelques clins d'oeil à son univers d'origine en décrivant à plusieurs reprises la manière dont ses héroïnes se parent et se maquillent. Pourtant, je pense qu'il y a bien autre chose. Je prends les paris : l'auteure s'est inspirée de sa propre vie et de celle de personnes qu'elle connaît, mais sans raconter ni sa vie ni la leur. Impossible – et sans intérêt – de deviner la part de l'autobiographie dans ce roman : Valérie van Oost a sans doute rebattu les cartes et tout redistribué sur des personnages fictifs et plus typés que la réalité. Elle en a ainsi fait des vecteurs d'expression d'émotions fortes, déchirantes, vécues, auxquelles nous pouvons totalement nous identifier.
Inutile d'ajouter alors que les frontières entre les stéréotypes se dissolvent progressivement, et que le livre est avant tout fait de drames et de résilience : en réunissant tous les personnages et en nous laissant aller à projeter nos propres émotions sur eux, nous obtenons un très bel effet de miroir grossissant tendu par l'auteure.
J'ajouterai deux mentions spéciales : tout d'abord, plus qu'à une juxtaposition de deux générations différentes, on a l'impression d'une rencontre intime entre l'âge adulte et la propre vingtaine de l'auteure, ce qui donne une grande profondeur aux scènes où elles sont ensemble. Ensuite, mention spéciale aux scènes de sexe... certes, elles ne sont en rien le sujet principal du livre. Mais elles sont là et j'ai aimé la légèreté des mots, les allusions aux sensations plus qu'aux gestes, l'attention attirée sur le désir avant le plaisir. Et si c'est cet argument qui vous décide à lire Hurler sans bruit, alors j'aurai eu raison d'ajouter ce clin d'oeil à la fin de ma chronique !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          339
AudreyT
  19 novembre 2018
****
Alex, Marine et Isabelle sont des amies depuis de nombreuses années. Elles se sont connues sur les bancs de la fac et elles ont traversées les joies des grossesses, les difficultés des carrières, les angoisses de l'âge qui file. Elles se connaissent, se confient, s'épaulent mais quand Jeanne, la fille d'Alex, est face à un choix de vie, les trois amies découvrent en chacune une part d'ombre... Des secrets qu'elles se cachent surtout à elles-mêmes avant de les taire aux autres...
Hurler sans bruit est un premier roman réussit !! L'histoire de ces trois femmes pourrait être la nôtre, ces trois amies pourraient être nos confidentes. Et si elles nous touchent c'est parce que leurs angoisses, leurs blessures, leurs secrets sont ceux de femmes face à leur image de mère. Qu'ils soient absent ou disparus, les enfants les unissent dans leur douleur, mais aussi dans ce qu'elles sont devenues. Aimer et souffrir les ont fait avancer et elles peuvent être fières des femmes qu'elles sont devenues...
Une ode à la vie, à l'amitié et à la féminité...
Un immense merci à NetGalley et à Librinova pour leur confiance.
Lien : https://lire-et-vous.fr/2018..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          332
LeslecturesdeNinon
  14 janvier 2019
Lu en un après-midi car très court. J'ai été curieuse, car j'ai vu passer de nombreux commentaires à propos de ce livre.
En toute franchise : ce n'est pas du tout mon genre de lecture… Je ne dis pas que je n'ai pas aimé. Il est très très bien écrit et organisé de façon intéressante. Cela dit, ce n'était peut-être pas le bon moment pour moi… Je ne sais pas… trop de narration, peu d'action, beaucoup de rétrospectives… Il n'a pas déclenché d'émotions en moi…
Quoi qu'il en soit, l'histoire est touchante et on s'attache à chacune des femmes, avec leur passé, leurs secrets, leurs chagrins, leurs révélations… Une poignante histoire d'amitié, de femmes, de maternité sous toutes ses formes… Être une femme n'est pas facile, et en lisant ce roman, on se sent forcément proche de l'une ou l'autre des protagonistes.
En conclusion : un joli roman, qui ne m'a malheureusement pas touchée… Je lui souhaite tout de même une longue vie, il le mérite !
Commenter  J’apprécie          21
Entre2Livres
  13 janvier 2019
C'est un coup de coeur pour moi! 💖
Ce roman est une histoire de femmes : Alex, Isabelle et Marine, qui ont passé la quarantaine, ont chacune leur façon d'être et leur caractère. Elles sont parfois à l'opposé l'une de l'autre : rigide, surprotectrice ou entière. Trois amies de longue date peuvent-elles avoir leur propre jardin secret ? Les anciennes blessures ont elles vraiment cicatrisées ?
Les personnages prennent la parole tour à tour et nous dévoilent leurs pensées, et leurs blessures.
La plume de Valèrie van Oost est absolument sublime. Rien que pour cela, le roman est vraiment très agréable à lire, mais en plus les personnages sont très attachantes chacune à leur façon. C'est un roman avec un fond musical, il comporte de nombreux titres, chanteurs, paroles : on entend la musique entre les lignes.
Je l'ai lu d'une traite, en ayant pour regret de le refermer et donc de quitter les 3 amies. Je vous le conseille.
Merci pour ce fabuleux moment Valérie.

Lien : https://entredeuxlivres22813..
Commenter  J’apprécie          10
Aurelivres57
  03 janvier 2019
Hurler sans bruit, c'est le cri enfoui en chacune de nous. le cri de ces secrets si difficiles à assumer, ancrés profondément et a priori pour toujours.
Valérie van Oost aborde avec pudeur et sensibilité le portrait de ces 3 meilleures amies, 3 femmes d'aujourd'hui qui n'ont semble-t-il aucun secret les unes pour les autres.
Alex et Isabelle sont mères de famille. Marine a fait le choix de ne pas avoir d'enfant. Malgré tout, les décisions de chacune ne les ont pas séparées et depuis 30 ans elles se sont toujours soutenues et épaulées dans les bons et les mauvais moments. Dans les étapes de la vie, faite de joie et de chagrin.
Mais lorsque Jeanne, la fille d'Alex, leur révèle une terrible nouvelle, tout vole en éclats et les souvenirs refont surface. Les langues se délient et des secrets sont avoués, dans la honte et la peur. La peur du jugement, la peur d'érafler l'image que l'entourage se fait de nous depuis tant d'années. Les blessures se rouvrent et ravivent la souffrance. le regard de ces 3 femmes change face à de si dures vérités.
Valérie van Oost écrit avec sincérité une émouvante histoire sur la résilience, l'amitié, la maternité, les choix de vie, le deuil et l'amour. Tant de sujets que chacune des femmes d'aujourd'hui ont connu ou peuvent connaître, si bien que ce petit livre devient très vite une ode à la féminité. A lire les larmes aux yeux et le coeur battant.
Lien : https://aurelivres57.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Entre2LivresEntre2Livres   13 janvier 2019
Isabelle se sentait comme toujours oppressée, observatrice glacée, elle se regardait emprisonnée dans ce tableau idyllique. Elle avait envie d’être hors d’elle.
Commenter  J’apprécie          00
elleaimelireelleaimelire   05 novembre 2018
J'ai lu dans sa grimace tout son mépris. Ses pensées transpiraient. Quel était son niveau de langage ? "Marie-couche-toi-là", "pauvre fille", "salope" ou "putain" ? Sous le flot silencieux des insultes, j'ai baissé les yeux.
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : secretsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

L' île au trésor de Stevenson par Adrien

Comment s' appelle le jeune de l' auberge ?

Jim
John
Jack
Bill

10 questions
64 lecteurs ont répondu
Thème : l ile au tresor de Robert Louis StevensonCréer un quiz sur ce livre