AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.51 /5 (sur 74 notes)

Nationalité : Norvège
Né(e) à : Oslo , le 30/06/1963
Biographie :

Vidar Sundstøl est un écrivain norvégien, auteur de romans policiers.

Il a grandi à Drangedal dans le Telemark. Il a étudié au Writer’s College de Bø en 1987.

Son premier livre, "Kommandolinjer" a été publié en 1987.

En 2008, il fait paraître "Drømmenes land", premier volume de la trilogie Minnesota, avec lequel il remporte le prix Riverton 2008.






Source : http://www.sundstol.com
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Oslo Bokfestival 2011: Krimforfattere i diskusjon

Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
bilodoh   26 octobre 2014
Minnesota, tome 2 : Seuls les morts ne rêvent pas de Vidar Sundstøl
Il savait mieux que quiconque que rêver est essentiel à la vie. Il souffrait terriblement de ne plus rêver. Davantage même que de ne pas avoir de contact physique avec quelqu’un. (Grasset, p.135)
Commenter  J’apprécie          250
milamirage   23 avril 2013
Minnesota, tome 1 : Terre des rêves de Vidar Sundstøl
Il voyait l'homme de dos. Assis penché en avant, l'homme avait remonté les genoux sous le menton. Lance l'avait reconnu. Il espérait seulement que la silhouette n'allait pas se retourner et le dévisager, comme elle l'avait fait près du phare à Grand Marais. Il redoutait de croiser à nouveau ce regard, tout en ayant la certitude que cela se produirait.

Sinon maintenant, une autre fois.

Sinon ici, ailleurs à un autre endroit du lac.

Ce n'est que le début, pensa-t-il.
Commenter  J’apprécie          180
bilodoh   27 octobre 2014
Minnesota, tome 2 : Seuls les morts ne rêvent pas de Vidar Sundstøl
Sa bouche est grande ouverte, ses yeux révulsés. Mais j’arrête pas. Je veux le tuer. Ça fait du bien de tuer. Et ne pas être tué, c’est encore mieux.

(Grasset, p. 158)
Commenter  J’apprécie          180
bilodoh   30 octobre 2014
Minnesota, tome 3 : Corbeaux de Vidar Sundstøl
Sous la neige et le clair de lune, avec le ciel étoilé dans toute sa splendeur au-dessus du lac Supérieur, tout blanc et sans fin, cette vue était encore plus magnifique que d’habitude, à la limite du cosmique, comme si cela se passait sur une planète qui n’avait qu’une vague ressemblance avec la nôtre.

(Grasset, p. 104)

Commenter  J’apprécie          130
bilodoh   02 novembre 2014
Minnesota, tome 3 : Corbeaux de Vidar Sundstøl
Il lui paraissait impensable que l’été pût un jour revenir. C’était comme si l’hiver n’était plus une saison, mais un lieu hors du temps duquel aucune route ne permettait de s’échapper.(Grasset, p. 164)

Commenter  J’apprécie          130
bilodoh   01 novembre 2014
Minnesota, tome 3 : Corbeaux de Vidar Sundstøl
— Toi et moi, on est comme des corbeaux qui traversent les épreuves de l’hiver. On résiste à tout. Rien ne peut nous abattre. […]


— Non, nous ne sommes pas les corbeaux, dit-elle. On est des cadavres en putréfaction sur lesquels ils s’acharnent avec leurs becs.

(Grasset, p. 245)

Commenter  J’apprécie          120
milamirage   22 avril 2013
Minnesota, tome 1 : Terre des rêves de Vidar Sundstøl
Il y eut un silence. Lance regarda l'attrape-rêves sur le mur au-dessus du canapé. Il pensa que c'était le contraire de ce dont lui-même avait besoin. Lui avait besoin de quelque chose qui libère les rêves. Car c'était comme si tous ses rêves, les bons comme les mauvais, étaient happés par un attrape-rêves invisible suspendu au-dessus de son lit.
Commenter  J’apprécie          80
christinebeausson   13 janvier 2015
Minnesota, tome 2 : Seuls les morts ne rêvent pas de Vidar Sundstøl
Et puis cette langue où je comprends que dalle. A part quelques mots, yes, now, ticket, dollar, food, train, rom, water. La lune, ça se dit mon. Et pourtant c'est la même que par chez nous.
Commenter  J’apprécie          50
christinebeausson   14 janvier 2015
Minnesota, tome 2 : Seuls les morts ne rêvent pas de Vidar Sundstøl
Il va donc revenir ici, pour nous juger tous, qu'on soit vivants ou morts. Mais où, sur terre, trouvera t il les morts ? Jésus va t il ouvrir les tombes ? Chaque tombe sur tous les cimetieres du monde entier ? Il trouvera plus que des squelettes ou des cadavres à moitié pourris. Si c'est comme ça, le jour de la résurrection, ça va pas sentir bon. Et ça sera pas beau à voir.
Commenter  J’apprécie          40
christinebeausson   06 novembre 2014
Minnesota, tome 1 : Terre des rêves de Vidar Sundstøl
Au fond, c'est juste comme une parenthèse de cinquante ans, se dit il. On joue, on pêche et on s'amuse, puis un jour commence soudain la vie ennuyeuse d'adulte avec toutes ses obligations. Enfin, cinquante ans plus tard, la parenthèse se referme et l'on peut se remettre à pêcher.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Ennio Morricone

Pour une poignée de dollars, Le Bon, la Brute et le Truand, il était une fois la Révolution... Comment se nomme le réalisateur de ces films, complice d'Ennio Morricone?

Francis Ford Coppola
Sergio Leone
Martin Scorcese

8 questions
21 lecteurs ont répondu
Thèmes : films , filmographie , cinema , compositeur , bande originale , adapté au cinéma , littérature , polar noir , romans policiers et polars , Musique de filmCréer un quiz sur cet auteur

.. ..