AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.43 /5 (sur 20 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Casablanca, Maroc , le 3/01/1953
Biographie :

Xavier Pommereau est un psychiatre et praticien hospitalier français spécialiste de l'adolescence en difficulté.

Il soutient sa thèse de médecine en 1983 à l'université Bordeaux-II et effectue son internat en psychiatrie, à l'issue duquel il travaille à l'hôpital Pellegrin à Bordeaux comme psychiatre consultant en service de réanimation.

Spécialiste de l'adolescence en difficulté, il est chargé de mission en 1995-1998 sur l’hospitalisation des adolescents en France auprès de la direction générale de la Santé. Il anime un groupe sur ce thème en tant que chef de projet entre 1989 et 1991 auprès de la DG XII de la Commission des Communautés européennes.

Il ouvre la première unité hospitalière française spécifiquement dédiée aux jeunes suicidaires en 1992 au centre Jean Abadie. Il y crée également, en 2000, une unité spécialisée dans la prise en charge des jeunes souffrant de troubles des conduites alimentaires (TCA).

Il est chef du pôle aquitain de l'adolescent, au CHU de Bordeaux, depuis 2003.

Il est l'auteur de la série interactive Clash back

+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Conférence du docteur Xavier Pommereau à Podensac
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
Lorraine47   18 décembre 2013
Quand l'adolescent va mal de Xavier Pommereau
Lorsqu'ils renoncent à remodeler un passé irrémédiablement révolu, qu'ils acceptent d'assumer les bons et les mauvais côtés de leurs proches, et surtout qu'ils se vivent comme sujets mus par leurs propres désirs et contraints par d'inévitables frustrations, ces adolescents-là sortent grandis et fortifiés de leurs épreuves.
Commenter  J’apprécie          110
Anatemnein   11 juin 2016
Le mystère de l'anorexie de Xavier Pommereau
Le double



Je suis moi et pas...

Deux ombres qui se séparent

Sans même un regard.

L'une est colorée et égayée.

L'autre est limpide et vide.

C'est un tiraillement qui ne cesse,

De jour en jour,

Je me dis parfois: partira-t-il un jour?

Sera-t-il là pour toujours?

C'est comme un "oui mais..."

Qui s'en entêté et ancré.

Mon esprit dit: jamais plus!

Mon corps dit: continue!

C'est une dissociation,

Une division,

Entre moi et toi, qui est quoi?

Je ne sais pas!

L'impression d'être possédée

Va-t-elle-cesser?
Commenter  J’apprécie          70
Jmlyr   26 octobre 2016
Le goût du risque à l'adolescence de Xavier Pommereau
Entre 6000 et 8000 mineurs se prostitueraient en France, selon l'association Agir contre la prostitution des enfants (ACPE). Dans les beaux quartiers autant que dans les banlieues défavorisées, les toilettes des établissements scolaires seraient de plus en plus fréquemment le théâtre de préliminaires sexuels pratiqués en échange d'argent, pour s'acheter un nouveau mobile, une tablette, du cannabis ou d'autres drogues....
Commenter  J’apprécie          30
Jmlyr   26 octobre 2016
Le goût du risque à l'adolescence de Xavier Pommereau
Les parents doivent savoir que les défis et jeux d'alcool fleurissent sur le Net au gré de l'inventivité adolescente et des progrès des technologies numériques......

......Il est important de se tenir au courant de l'évolution des modes et courants, sans camper sur nos certitudes et nos connaissances de notre propre jeunesse qui, ne l'oublions pas, n'a strictement rien à voir avec la leur.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaoui   26 août 2017
Ados en vrille, mères en vrac de Xavier Pommereau
Les « fêtes » sont pour eux moins l’occasion de s’amuser que de se retrouver entre semblables pour s’éclater, se déchirer, se casser au sens propre. S’abrutir afin de ne plus penser, boire pour « s’oublier », pourrait-on croire. Ce n’est pas le plaisir qu’ils recherchent mais la « défonce », jusqu’à s’en rendre malades. Cet aspect est capital : ces jeunes se déchirent de manière ostensible, provocante, jusqu’au-boutiste, en s’exposant au regard de tous, comme s’ils attendaient secrètement qu’on s’intéresse de plus près à leurs difficultés
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   26 août 2017
Ados en vrille, mères en vrac de Xavier Pommereau
Rappelons que c’est un leurre de croire que l’on peut connaître, de l’extérieur et en superficie, la nature et l’intensité des drames se jouant dans l’intimité des familles. La preuve éclatante en est donnée par la pauvreté des témoignages tels que les médias les saisissent lorsqu’ils interrogent à chaud le voisinage de personnes touchées par un fait divers sordide : « Une famille sans histoires… On ne comprend pas… Ils avaient l’air si heureux », etc.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   26 août 2017
Ados en vrille, mères en vrac de Xavier Pommereau
Depuis quelques jours, elle éprouve une sensation bizarre qui se répand peu à peu en elle. Celle d’avoir ouvert une porte par erreur et d’être entrée dans un autre monde. Elle n’en a pas encore parlé, mais la réalité de ces derniers jours, elle l’a vécue comme à travers une vitre. Elle se sent décalée, légèrement peut-être, mais décalée tout de même. Plus rien n’est comme avant. Elle dit qu’en se réveillant le matin, pendant quelques secondes elle ne sait plus où elle est ; ça ne lui était jamais arrivé auparavant. Elle appartient toujours au monde des vivants, elle en est sûre, mais une partie d’elle s’est comme engouffrée dans un monde parallèle. Hélène se sent traumatisée… Chez les hommes de son âge, c’est le cœur qui peut lâcher. En général, la Chose ne les menace que beaucoup plus tard, lorsque leur prostate se met à faire des siennes. Quelle différence ! Dès la quarantaine, les femmes peuvent être frappées dans ce que la mère et l’amante ont de plus précieux – le sein ou l’utérus. Même si elle ne les fait pas mourir, la Chose ne risque-t-elle pas de tuer cette autre « chose » qu’est la libido ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   26 août 2017
Ados en vrille, mères en vrac de Xavier Pommereau
La quantité d’alcool joue évidemment un rôle déterminant et le recours aux mélanges accélère l’enivrement, notamment à travers les cocktails délibérément sucrés pour adoucir les breuvages. Associés à la bière et souvent à des additifs dits « énergisants » (taurine, caféine…), les alcools blancs type tequila, gin et vodka sont les plus prisés. La vodka est aujourd’hui en tête des consommations de ces alcools forts que les jeunes désignent par les initiales TGV pour exprimer la rapidité d’obtention de l’ivresse. Outre leurs degrés et leur « exotisme », ces alcools offrent l’avantage d’être incolores, ce qui permet aux jeunes de les transvaser dans des bouteilles d’eau en plastique pour passer les contrôles dans les concerts ou les festivals.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   26 août 2017
Ados en vrille, mères en vrac de Xavier Pommereau
Faire la fête, s’amuser, semble synonyme de beuveries organisées où bière et vodka coulent à flots avant que les vomissements des uns et les comas éthyliques des autres ne refroidissent l’ambiance. » Hélène ajoute : « Il arrive qu’au moment de sortir, ma fille et ses copines réfléchissent à deux fois à ce qu’elles vont mettre aux pieds. Savez-vous pourquoi ? Parce qu’elles évaluent les risques d’avoir à marcher dans le vomi et de salir leurs belles chaussures ! Je vous assure que c’est vrai… »
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   26 août 2017
Ados en vrille, mères en vrac de Xavier Pommereau
L’ivresse autorise l’oubli, c’est-à-dire surtout le non-respect de certains codes, et au sein du corps groupal où chacun se sent suffisamment entouré pour se permettre divers excès, beaucoup d’adolescents réalisent trop tard qu’ils ont trop bu et déjà dépassé les limites. Dans de telles circonstances, il n’est pas rare que des situations potentiellement dramatiques doivent leur dénouement favorable à l’intervention des amis ou à la vigilance des professionnels de la nuit.
Commenter  J’apprécie          00
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

L.O.L: La série

À la base de cette histoire, il existe une particularité entre les deux personnages principaux. Quel est-elle?

Ils sont de la même famille sans le savoir.
Ils ont le même prénom et nom de famille.
Ils sont de faux jumeaux.
Ce sont des espions pour le MIB.

13 questions
0 lecteurs ont répondu
Thèmes : adolescence , scolarité , humourCréer un quiz sur cet auteur