AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Presses Universitaires de France

La maison a été fondée en 1921, et édite principalement des ouvrages scientifiques. Elle est particulièrement connue pour sa collection "Que sais-je ?", fondée en 1941, dont le but est de traiter le plus grand nombre de sujets, sous un format simple, à un prix réduit. Cette collection rencontre un fort succès et est traduite dans 43 langues. Elle propose également des ouvrages de recherche et de référence avec les collections Dictionnaires, Encyclopédie Philosophique Universelle,ou encore Le Fil rouge, ainsi que des revues et des collections de manuels et d'essais.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de Presses Universitaires de France



Dernières parutions chez Presses Universitaires de France


Dernières critiques
Ben59200
  08 décembre 2017
La Peur de Gabriel Chevallier
La plus belle pensée que je n'ai jamais lu, le dernier chapitre et un chef d'oeuvre de libre expression, définitivement fan
Commenter  J’apprécie          00
chartel
  05 décembre 2017
La mondialisation culturelle de Francois Chaubet
Synthèse claire des rapports entre la culture et la mondialisation. François Chaubet retrace l'histoire du processus, de ses origines (les grands empires) jusqu'aux révolutions technologiques, économiques et politiques des XIXe et XXe siècles. Il aborde ensuite les interprétations de cette mondialisation-globalisation par les savants et les intellectuels, et termine par une analyse des rapports qu'entretiennent les Etats avec elle rapports moins contraints qu'on ne le pense!)
Commenter  J’apprécie          00
Pancrace
  03 décembre 2017
Traité pratique d'analyse du caractère de Gaston Berger
Dans cet ouvrage passionnant, Gaston Berger nous guide et nous apprend à découvrir les hommes et les femmes par leur caractère « couche fondamentale de la personnalité ».

Pour ce faire, il se base sur trois facteurs prépondérants :



L’émotivité : « Être ému, c’est être troublé. Tout homme l’est, mais chacun à sa manière. »



L’activité : « L’actif agit de lui-même, l’impulsion semblant venir de lui et les choses n’étant que des occasions. » Au contraire, l’inactif agit contre son gré.



La secondarité : « Toutes les impressions que nous subissons pendant qu’elles sont effectivement présentes exercent sur nous une action immédiate que nous allons appeler : la fonction primaire.

Mais une fois disparue de notre champ de conscience, elle continue de retentir en nous et à influencer notre manière d’agir et de penser. Cette action prolongée est : la fonction secondaire. »



Ces trois critères vont générer huit types de caractères d’où l’on va extraire les principaux traits de chacun : les passionnés, les colériques, les sentimentaux, les nerveux, les flegmatiques, les sanguins, les apathiques, les amorphes.



Ce qui est bluffant dans ce livre c’est qu’une fois la première partie intégrée, vous pouvez, fort de vos nouvelles acquisitions en matière de psychologie (comme pour la boite de chimie ou de magie que l’on vous a offert au noël de vos quatorze ans) vous projeter dans la deuxième partie du livre qui est un questionnaire pointu et brillant.



Bien sûr, vous aurez pris le soin de lire le chapitre sur la « conduite de l’analyse », les précautions, les interprétations ainsi que les résistances possibles.



En premier lieu, tel un Dr. Jekyll en herbe, vous vous testerez pour découvrir de quelle catégorie avec leurs finesses vous dépendez… En bonus vous rejoindrez suivant vos réponses ; Michel-Ange, Pasteur, Kant, Louis XVI, Musset, Rousseau et même Napoléon… Personne n’est parfait.



Cette découverte personnelle assimilée, vous ne vous arrêterez pas là, vous vous empresserez d’évaluer vos proches. Effets garantis, magiques, jubilatoires.

Des heures d’amusement intelligent entre amis.



C’est avant tout un joli révélateur de personnalité pour néophyte de la psychologie qui peut être utilisé à divers niveaux. Si vous souhaitez affiner, on peut inclure les facteurs complémentaires suivants : la largeur de champ de conscience, la polarité, l’avidité, les intérêts sensoriels, la tendresse et la passion intellectuelle.



Et puis ne boudons pas notre plaisir de soulever le voile du « véritable » caractère de nos proches. Vous ne serez pas déçu !



Ah, j’oubliais, M Gaston Berger était le papa de Maurice Béjart de même que Mme Dolto était la maman de Carlos (rien à voir, c’est pour la parité). Comme quoi la psychologie engendre des artistes. J’adore ce raccourci.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140