AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

PASSAGE


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
NathalieBC
  26 février 2020
Matador yankee de Jean-Baptiste Maudet
Wahhh, quel voyage ! Enfin un vrai roman dépaysant ! Un road movie sinuant entre deux mondes: la sphère hispanique: de Séville et ses arènes mythiques à Panama, et la sphère américaine, celle des pionniers russes traversant le Détroit de Béring, des Apaches et des rodéos. On y rencontre Geronimo, Robert Redford et tous les grands toreros dont Harper B. Lee. Si vous méprisez la ruralité, la montagne, les vaches, les ivrognes et avez les corridas en horreur, passez votre chemin. C'est l'histoire de John/Juan, mi torero mi cow-boy très abîmé, qui doit aller toréer dans un bled paumé du Mexique pour éponger une dette de jeu. Il se retrouve bien malgré lui entraîné dans une aventure de maquerelle mafieuse, de mariage impossible et de frontière, partout, tout le temps. Matador Yankee n'est peut-être pas un chef d'oeuvre mais c'est un vrai coup de cœur.
Commenter  J’apprécie          40
blamblinou
  25 février 2020
Des humains sur fond blanc de Jean-Baptiste Maudet
J'ai reçu ce livre grâce à l'opération Masse Critique, de Babelio, et au moment d'en rédiger la chronique, je suis un peu embêtée, car je ne sais pas vraiment dire si j'ai aimé ou non...



Le début est trop longuet mais la fin est bien réussie, l'intrigue est mal amenée mais riche en rebondissements, les personnages ne sont pas très attachants mais bien campés, le propos n'est pas passionnant mais le message est important... Bref, une lecture pleine de contradictions pour ma part.



En fait, ce qui m'a dérangée dans ce livre, c'est le rythme de l'intrigue, que je trouve assez mal géré. Comme je l'ai dit, le début traîne en longueur. On s'attarde trop sur la présentation des personnages (un chapitre entier est dédié à chacun, pour planter le décor de sa vie quotidienne !), alors qu'à la promesse du résumé, on aimerait entrer déjà dans le vif du sujet. Et une fois au coeur de l'action, tout va trop vite. Les rebondissements, pourtant nombreux et surprenants, sont pour chacun à peine mentionnés qu'on passe déjà (ou presque) à autre chose, à se demander comment on en est arrivés là... Il m'est arrivé à plusieurs reprises de devoir remonter quelques phrases en arrière pour être certaine de ce qui s'était passé.



Malgré cela, les personnages sont plutôt bien travaillés, leur psychologie bien cernée. Ils offrent chacun une tranche de vie intéressante : ce sont des êtres perdus, que l'on voit évoluer avec plaisir, et s'enrichir au contact les uns des autres, alors même que leur rencontre était hautement improbable. On a d'ailleurs la sensation que l'auteur parvient à nous dépeindre un portrait de la Russie actuelle plutôt juste, sans fards, en sachant pointer du doigts ses nombreuses contradictions.



Ce roman, en plus de la dimension psychologique, nous délivre finalement un message écologique qu'il est important de savoir écouter. En fait, je crois d'ailleurs que cet aspect aurait gagné à être davantage développé : quitte à prendre le temps, j'aurais aimé avoir droit aussi à de belles descriptions des paysages de la Sibérie.



En tous cas, on retient de ce roman qu'en Russie, rien n'est impossible !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Killing79
  25 février 2020
Des humains sur fond blanc de Jean-Baptiste Maudet
J’ai eu la chance de rencontrer Jean-Baptiste Maudet lors de la remise du Prix Orange du Livre 2019. En effet, je faisais partie du jury et son premier roman « Matador Yankee » venait de remporter la récompense. J’ai échangé quelques mots avec ce nouvel auteur, très sympa, qui m’a affirmé être déjà en train de mettre un point final à son second opus. Après la réussite, le plus dur est de confirmer. J’étais donc intrigué de savoir s’il avait transformé l’essai.



Le changement le plus radical entre les deux livres concerne la géographie. Alors que le précédent se déroulait dans les contrées ensablées et fortement ensoleillées du Mexique, celui-ci place son action aux antipodes, en Sibérie, où la température chute nettement et le décor se recouvre de neige. L’ambiance n’est alors pas du tout la même, mais le talent de l’auteur pour le retranscrire fait encore merveille. Il maîtrise l’art de la description des paysages et de l’atmosphère. Le lecteur est ainsi transporté sur les lieux, aux côtés des protagonistes, à subir les assauts de la rude météo.



L’aventure est une nouvelle fois au rendez-vous. Menée par un trio d’acteurs de haut vol, elle nous entraîne dans des péripéties rocambolesques. Le récit ne s’endort jamais sur ses lauriers et n’est jamais avare de surprises. Il enchaîne les scènes d’action pure avec des scènes de réflexion existentielle pour nous livrer une épopée rythmée, déjantée mais surtout divertissante.



L’auteur a trouvé son style et on se régale à la lecture de ses expéditions aux quatre coins du monde. Si vous êtes à la recherche de lectures distrayantes, avec des personnages loufoques et un scénario imprévisible, je ne peux que vous orienter vers ses histoires. Avec cette confirmation, Jean-Baptiste Maudet valide son statut d’écrivain. Après la tequila, la vodka, je salive de savoir quel sera le programme la prochaine fois !
Lien : http://leslivresdek79.com/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100