AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 284742122X
Éditeur : Le Passage (02/10/2008)
  Existe en édition audio

Note moyenne : 4.07/5 (sur 1242 notes)
Résumé :
Pour sa première enquête, Victor Marchal aborde son métier de flic par sa face la plus noire : une ex-star du porno torturée, une mise en scène macabre, et une plongée dans le monde interlope des déviants sexuels et des monstres de la nature.
Depuis toujours, Stéphane Kismet est hanté par des images prémonitoires mais cette fois elles obéissent à une indéchiffrable et terrifiante logique. Dans ses rêves, Stéphane possède une arme, il est recherché par la pol... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (179) Voir plus Ajouter une critique
Kittiwake
  04 juillet 2015
Ouvrir un thriller de Franck Thilliez, c'est avoir la certitude de stimuler ses glandes endocrines génératrices d'hormones de stress, même si c'est par procuration.
Dans l'Anneau de Moebius, on en prend en plus pour son oreille interne avec un bon vertige : en effet l'auteur nous promène dans le temps, via des rêves prémonitoires, et on arrive à en perdre ses repères. C'est très adroit, car il n'est pas question là de voyage dans le temps mais de la récupération que le héros fait de ses rêves pour essayer de modifier le futur entrevu.
L'intrigue est palpitante, et l'on ne peut éprouver que de l'empathie pour Stéphane, incompris, méprisé par son entourage incrédule, alors qu'il est persuadé d'avoir la possibilité de modifier leurs destins funestes, tel un équivalent masculin de Cassandre.
Toute la question est là : le futur est-il déjà écrit et toute tentative pour influer sur le cours des événements est-elle vaine?
Quant au personnage du flic, V8 pour ses collègues (car considéré comme pistonné…), il est fort sympathique, pris en étau entre son épouse qui réclame sa présence, sa volonté de prouver sa valeur auprès de ses collègues, et les gros soucis que lui cause Stéphane, et ses prédictions.
Encore un passionnant opus, valeur sûre et plaisir de se faire peur au rendez-vous.

Lien : http://kittylamouette.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          580
garrytopper9
  14 mars 2014
Voici donc le sixième roman du talentueux Franck Thilliez. (Le septième pour moi, car j'ai découvert cet auteur avec vertiges et depuis, je lit ses livres dans l'ordre de parution)
Une fois encore, Franck Thilliez nous emmène dans un monde bien précis, ou l'on va retrouver des déviants sexuels, des assassins, des flics flingués par la vie, bref un univers passionnant !
Rien de nouveau donc si on connait Thilliez, on sait que ce sera glauque, sombre et qu'on ne devinera pas la fin avant que ce cher monsieur l'ai décidé.
Ici il est histoire de prémonitions et de malformations, dit comme cela, ça donne pas franchement envie, mais c'est le but. Les univers de Thilliez, croyez-moi, vous n'avez pas envie d'y vivre.
L'art de ce livre réside dans les rêves que fait l'un des deux personnages principaux. Il voit les malheurs qui vont se produire et tente de les empêcher. Et comme souvent dans ce genre de cas, il les déclenche forcément. Alors certains diront que c'est du réchauffé, du déjà-vu. Moi je ne trouve pas, et puis, venez donc écrire un bouquin qui va traiter de quelque chose qui n'as jamais été abordé. En 2014 cela relève sans doute de l'impossible.
J'ai entendu certains dire que oui, cela faisait également penser au film destination finale avec une certaine scène dans le livre. (je ne vous dirait pas laquelle pour ne spoiler). Alors oui, effectivement, cela y fait penser, je suis d'accord, mais cela n'a strictement rien a voir. Car contrairement au film, dans ce livre, la mort ne revient pas chercher nos héros. (petite parenthèse, l'auteur avait déjà fait un clin d'oeil a destination finale dans la chambre des morts, ou effectivement, la mort vient chercher une certaine personne).
L'intérêt principal de ce livre réside non pas dans l'enquête, mais dans ce fameux anneaux de Moebius, dans lequel le personnage qui a des visions est bloqué. Tout l'intérêt réside dans le moyen quasi impossible d'en sortir.
Bref, avec Franck Thilliez, comme toujours je n'ai pas été déçu par ce livre. Il est mené à tambours battant, se passe sur une période très courte, et comme toujours on est plongés dans des univers glauques et pourtant réels (Les gueules cassés, les malformations génétiques, les amputations etc...) qui sont très intéressants et instructifs.
Ce n'est pas son meilleur livre, pour moi il va être difficile de faire mieux que La chambre des morts et Train d'enfer pour ange rouge, mais si vous aimez l'auteur, c'est un livre excellent.
Petit détail supplémentaire, il se passe hors continuité de ses autres livres. Ici vous ne retrouverez pas les personnages de Franck Sharko et Lucie Henebelle. Parfait pour tester cet auteur si le sujet vous intéresse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          380
diablotin0
  28 mars 2016
Waouh ! quel voyage "passé" avec Stéphane perdu dans des rêves prémonitoires et Vic, jeune flic qui démarre ce métier.
L'univers de F. Thilliez continue à me passionner.
Si les rêves interpellent toujours et que les rêves prémonitoires restent un mystère, une fascination, un doute, un leurre, une croyance, avec ce livre cela ne va pas s'arranger !...
Les 600 pages s'avalent vitre, très vite mais on a envie de lire encore plus vite pour savoir même si par moment, j'ai refermé le livre pour attendre, je 'avais pas envie de savoir, j'appréhendais...
Franck Thilliez a réussi à me tenir en haleine jusqu'à la dernière page. Bravo et merci !
Commenter  J’apprécie          452
Ptitgateau
  25 mars 2014
Victor, policier de son état, découvre avec son équipe une femme torturée puis tuée.
Stéphane, créateur de monstres pour l'usage du cinéma, qui ne se souvient d'habitude jamais de ses rêves, se met à voir en songe, des événements qui se dérouleront effectivement quelques jours plus tard.
Une équipe de policiers pas au top, pas très actifs, pas très intéressants qui à part dénigrer Victor et lui être désagréable ne fournissent aucun relief à l' enquête, ce qui donne à ce thriller une note de banalité et réduit l'intérêt que le lecteur peut porter au roman.
Un aspect fantastique sur lequel au final, va reposer l'enquête, mais qui aurait mérité d'être plus abouti et affiné et qui devient parfois très confus, l'auteur jouant avec le temps passé, présent et futur de façon pas toujours très habile bien que le lecteur parviennent malgré tout à comprendre les effets du travail dans le présent qui est en fait le futur par rapport à un héros évoluant dans le passé. Je manque peut- être de clarté, mais c'est pourtant ainsi que l'auteur nous présente le roman.
Pour une fois ce roman de Franc Thiliez, un de mes auteurs préférés pour les thrillers m'a un peu déçue ce qui ne m'empêchera pas de lire d'autres roman de cet auteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          401
Ellane92
  20 novembre 2013
J'ai adoré, dévoré les 600 pages du livre. Mais bon, celui-ci est mon préféré (à ce jour) de l'auteur !
C'est du Franck Thilliez, alors c'est violent, précis, sanglant. le rythme est effréné, en quelques pages, on se retrouve happé par l'histoire et il devient rapidement difficile de lâcher le bouquin : j'attendais aussi impatiemment que les protagonistes (si tant est que des personnages sur papier puisse éprouver de l'impatience !) ce qui allait se passer.
L'intrigue est palpitante et bien gérée, l'atmosphère est lourde, et le thème, autour de la malformation physique, de sa perception par soi et par les autres, est original.
L'auteur a de plus fait le pari d'inviter un héros inhabituel dans son ouvrage : le Temps. Si le livre se déroule sur 2 semaines, on visite chacune de ces semaines plusieurs fois, au présent, au futur ou au passé. C'est inhabituel, et je trouve que c'est très malin, parce que contrairement à d'autres ouvrages où l'on revisite le passé, l'anneau de Moebius se positionne au travers de la question : peut-on changer le futur ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          383
Citations et extraits (137) Voir plus Ajouter une citation
facteur84facteur84   03 septembre 2010
- Tu sais j'ai de vieux souvenirs de mes cours de sciences... et de la théorie d'un physicien américain, Hugh Everett, sur ... les univers parallèles. il affirmait que chaque choix que nous faisons durant notre vie divise l'univers. Il n'est pas question de Dieu, de Création, de hasard, mais de... quelque chose de complètement différent. (...)
Au moment de sa naissance l'univers est face à de nombreuses possibilités : la valeur constante de gravitation, celle de la masse de l'électron... Le truc c'est qu'il se divise à chaque fois qu'une de ces possibilités est retenue. Naissent ainsi un tas d'univers parallèles, tous différents suivant la valeur de ces constantes fondamentales. La grande majorité de ces univers ne peut pas donner naissance à la vie. Trop denses, trop brûlants, trop dilatés, trop n'importe quoi. Néanmoins, une petite fraction de ces univers se révèle apte au développement de la vie, parce que toutes ces constantes ont les valeurs qu'il faut. C'est le cas du nôtre. Nous existons uniquement parce que nous nous trouvons dans ce monde-là. Il n'y a ni hasard, ni Création divine.

A chaque évènement décisif, et ce depuis toujours, un monde parallèle se crée. L'un où l'évènement se réalise, et l'autre où il ne se réalise pas. C'est... C'est le cas du chat de Shrödinger. Alors, sans doute que dans un monde parallèle, un autre passé, tu n'es pas aller faire l'amniocentèse parce que Stéphane Kimset a réussit à nous convaincre et notre enfant vit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
ZirkawiccaZirkawicca   22 mars 2016
Dégoûté, à bout de forces, il attrapa sa boîte d'allumettes et se regarda dans le miroir. A quoi bon se fixer des limites, se discipliner alors qu'on pouvait mourir n'importe quand, n'importe où, même dans le ventre maternel, l'endroit le + protégé, le + sécurisant au monde? Pourquoi se priver et se faire du mal par l'abstinence, puisque quelqu'un d'autre décidait à notre place de la vie ou de la mort? Des gens fument 3 paquets par jour et meurent de vieillesse. Des jeunes en parfaite santé claquent d'un anévrisme au cerveau en faisant leurs devoirs. Des mômes crèvent dans des incendies. Qui décidait? Pourquoi?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
caro64caro64   09 août 2010
Stéphane aime le noir, le bizarre, avoir peur et faire peur. Il est continuellement à la recherche de nouvelles sources d'inspiration, pour créer ses monstres. Il ne se base pas uniquement sur l'imaginaire, il puise aussi dans la nature humaine, ses multiples dysfonctionnements. S'il devait descendre aux enfers pour découvrir le véritable visage du diable, je vous garantis qu'il le ferait.
Commenter  J’apprécie          230
DelaetitiaDelaetitia   04 décembre 2008
"Devant ses yeux, l’image vibrait, grossissait, rapetissait. C’était à lui en faire exploser les tempes. Stéphane s’arrêta au milieu de l’escalier, se retourna brusquement, avant de continuer sa descente vers le rez-de-chaussée. Il chercha l’interrupteur du salon, l’actionna plusieurs fois. Aucune lumière, juste une traînée de sang que ses doigts abandonnèrent sur le plâtre. Il fixa un instant ses mains rouges de vie, de mort, toutes tremblantes, puis reprit sa progression rapide. Sa lampe torche découpait l’obscurité. Sa respiration le brûlait. De douleur. De terreur. (…)"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
ladesiderienneladesiderienne   16 janvier 2013
- Les patients souffrant de cette maladie atteignent rarement l'âge adulte, vous savez, Regardez ces radios, elles parlent d'elles-mêmes. Toutes ces fractures.... Et ce n'est pas tout. Dès le plus jeune âge, les enfants atteints d'ICD (insensibilité congénitale à la douleur) se sectionnent la langue avec les dents, se mordent les doigts jusqu'à l'os ou posent les mains sur des plaques brûlantes sans même s'en apercevoir. J'ai eu le cas, voilà quelques semaines, d'un bébé de dix mois qui continuait à marcher à quatre pattes, avec les deux jambes cassées. Tant que les parents sont extrêmement vigilants, ces gamins s'en sortent. Mais imaginez-les à l'école, dans la rue, en proie à toutes sortes d'agressions dont ils n'ont pas conscience. Imaginez-les adultes, seuls, confrontés au monde réel. Une simple coupure peut entrainer la mort. Quoi que l'on pense, la douleur est utile. Elle nous avertit des agressions pour le bien de notre organisme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Franck Thilliez (121) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Franck Thilliez
Extrait de "Fractures" de Franck Thilliez lu par Maia Baran. Editions Audiolib. Parution le 13 février 2019.
Pour en savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre-audio/fractures-9782367628172
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Franck Thilliez, auteur de polars (facile pour les fans)

Franck Thilliez est né...

à Lille
à Bruxelles
à Annecy
à Paris

15 questions
312 lecteurs ont répondu
Thème : Franck ThilliezCréer un quiz sur ce livre
.. ..