AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Bookelis


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
LauraFontaine
  23 novembre 2020
Escape The Shadows, tome 1 : Résilience de Léa Trys
Je me suis offert cet opus pour mon anniversaire et je dois dire que je le regrette pas. J’ai dévoré et adoré cette histoire que j’ai lu en quelques heures tellement elle est addictive et passionnante. J’adore l’univers de la musique et là je n’ai pas été déçu d’autant plus que j’en ai vraiment appris beaucoup sur toutes les facettes de ce domaine. Ce fut un coup de cœur pour cette magnifique découverte.



Kristen Anderson est une manager au sein d’une maison de disque. Elle adore son métier. Elle aime faire découvrir de nouveau talant et fait tout ce qu’il faut pour les faire aller au sommet. Une fois cette objectif atteint elle passe à un autre challenge. Elle ne vit que pour son travail car celui lui permet d’oublier ses démons. Elle est forte, indépendante, triste, enfermé et solitaire malgré les amis qu’elle a autour d’elle. Elle ne croit plus en l’amour et ne souhaite plus jamais ressentir cela suite… Non je ne peux rien vous dire.



J’ai adoré ce personnage complexe, franc, honnête mais qui cache une profonde tristesse. Son histoire est bouleversante et poignante mais pour la découvrir vous devrez lire le live.



Seth est la guitariste du groupe Escape the Shadows. Il n’a pas eu une enfance facile. Ce qui l’a aidé à avancer dans la vie c’est la musique mais surtout le fait qu’une petite fille est un jour pris sa défense devant sa mère qui avait des addictions. Aujourd’hui il signe un contrat avec un label qui vont lui permettre à lui et son groupe de se produire dans des salles de concert mais aussi de sortir leur premier album. Son seul regret est de ne pas savoir ou et sa grande sœur. Va-t-il la retrouver ? Va-t-il arriver à faire face au nouveau changement dans sa vie ? Pour le savoir vous devez lire le livre.



J’ai adoré ce personnage qui s’acharne jusqu’à obtenir ce qu’il veut. Il est persévérant, tolèrent, patient, macho parfois mais attendrissant.



La première rencontre de nos deux protagoniste ce fait sous le signe d’une nuit torride et à partir de là tout ce complique pour tous les deux mais chut c’est un secret.



Les personnages secondaires sont tellement attachant, énervant pour certains mais ce qui les relies tous est beaux et fort et ne donne qu’une envie en découvrir encore plus sur chacun d’eux.



L’intrigue passionnante et poignante nous plonge dans un univers emplie de musique ou les événements et les péripéties s’enchaînent et de déchaînent pour notre plus grand plaisir. Les émotions y sont tellement intenses que j’ai eu mal en même temps qu’eux, j’ai rie avec eux, pleuré avec eux et aimé avec eux.



La plume addictive et musicale de l’auteur nous emmène à suivre un rythme intense, un tempo poignant, une mélodie profonde, un son puissant et une note tendre le tout pour vivre une chanson ou deux vies ce croisent, s’apprivoisent, se réparent, se pardonnent, se touchent et s’aiment.



J’ai été ému aux larmes par certains passages tellement tout y est intense. C’est vraiment un premier tome prenant et la fin. Cette fin ce n’ai pas possible elle donne qu’une envie avoir la suite.



Je ne vais pas vous en dire plus car vous l’avez compris j’ai adoré cette histoire et je n’ai qu’une hâte lire la suite. Pour conclure je vous direz juste que si vous aimez les romances ou les héros sont en pleine reconstruction, ou le passé bouleverse le présent et ou la musique fait vibrer tout ça ce livre et fait pour vous. Il promet un super moment de lecture qui fut un énorme coup de cœur pour moi.




Lien : https://speedyreadingaddict...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LeschroniquesdeJu
  21 novembre 2020
Escape the shadows, tome 4 : Rédemption de Léa Trys
Encore une fois la plume de Léa est juste magnifique. À chaque roman, je suis totalement emportée dans ses histoires et je ne peux fermer le livre sans l'avoir terminé ! Elle sait tellement bien retranscrire les sentiments et les difficultés de la vie de ses personnages
Commenter  J’apprécie          00
Jen270908
  20 novembre 2020
La loi de Gaia de Caroline Giraud
En lisant le résumé, j’avais un peu peur de lire une romance, ce dont je ne suis pas fan. Pourtant, l’autrice m’avait vendu son roman comme une dystopie et je n’ai pas été déçue.



La société telle que présentée dans cette histoire est révoltante, choquante, ahurissante. Mais très bien trouvée. L’idée des tatoués et des monstres (on y reviendra) est très bien exploitée par l’autrice.



Une histoire centrée sur deux personnages



L’histoire est centrée sur Sarah, une française de bonne famille, et Kagan, un tatoué. Ce dernier est l’esclave de la famille de Sarah. Condamné pour viol, Kagan porte le tatouage d’un lion sur sa poitrine, signe de reconnaissance de son crime.



On découvre comment les deux protagonistes se rencontrent et comment ils évoluent au fil de l’histoire. Alors que Sarah nous raconte sa vie actuelle, entre sa fille et son travail, Kagan nous narre sa vie en tant qu’esclave de la famille Pérot, sa rencontre avec Sarah, son entourage mais surtout le sort des tatoués.



Une narration à deux temporalités



J’ai été assez déroutée par la focalisation choisie par l’autrice. Le roman est écrit à la première personne du singulier suivant deux temporalités : Sarah nous raconte son histoire au présent, tandis que Kagan nous raconte son histoire au passé.



J’ai beaucoup aimé ce choix de narration de l’autrice. J’avais vraiment l’impression d’être dans leur tête, de lire leurs pensées, de voir à travers leurs yeux. Je ne suis pas sûre que ce roman aurait eu le même effet si l’autrice avait choisi une autre narration.



La Loi de Gaia, une loi aberrante et terriante



L’origine de la Loi de Gaia, telle qu’elle a été rédigée, nous est expliquée dès les premiers chapitres de l’histoire. Un pays détruit par un autre qui, afin de sauver les apparences, décide de ne pas exécuter les survivants.



Au lieu de ça, les survivants sont appelés les monstres et pour rendre les choses encore plus réelles, on leur attribue des crimes qu’ils n’ont, pour la plupart, pas commis. On établit une Loi, la Loi de Gaia, qui régit la nouvelle vie de ces survivants, ces monstres.



Les tatoués peuvent être torturés, battus, exploités et ce, peu en importe la raison. Ils ne peuvent attaquer de civils. Bref, ce sont des esclaves.



Tout au long de l’histoire de Kagan, j’ai découvert, révoltée, la manière dont il est traité. J’ai été choquée par l’injustice dont la plupart des gens font preuve face au tatoués.



Un récit qu’on a pas envie de lâcher



J’ai été, dès le début, prise par l’histoire de Sarah – dès les premiers mots, je voulais savoir à qui elle s’adressait et pourquoi toute cette haine – et par l’histoire de Kagan qui m’a bouleversée.



Ce roman fait beaucoup réfléchir à la manière dont nous nous traitons les uns les autres, ainsi que tous ces préjugés qui régissent notre société d’aujourd’hui.



Dans La Loi de Gaia, le simple fait d’être tatoué vous colle une image de criminel à vie et tout le monde vous traite différemment à cause de ce tatouage. A leurs yeux, vous êtes juste un monstre et personne ne cherche à comprendre votre histoire.
Lien : https://pagesetoilees.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00