AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Fleuve Editions

C`est en 2012 que les éditions Fleuve noir, créées en 1949, décident de changer de nom pour Fleuve Editions. Cette maison d`édition est spécialisée dans le roman populaire, notamment policiers, d`espionnages ou d`anticipation. On peut notamment citer les séries San-Antonio et Perry Rhodan. Avec le temps, la ligne éditorial s`est développée et compte aujourd`hui plus de 100 collections, 1000 auteurs et 10 000 titres.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de Fleuve Editions



Dernières parutions chez Fleuve Editions


Dernières critiques
LettresItBe
  12 novembre 2018
Le manuscrit inachevé de Franck Thilliez
C’est à chaque fois un événement : la sortie d’un nouveau livre de Franck Thilliez, all-star parmi les all-stars du roman noir à la française. Cette fois, l’auteur né en 1973 revient avec Le manuscrit inachevé aux éditions Fleuve noir. Un one-shot qui nous éloigne un temps de Franck Sharko et Lucie Henebelle. Dans quel but ? Lettres it be vous dit tout !



# La bande-annonce



Aux alentours de Grenoble, une voiture finit sa trajectoire dans un ravin après une course poursuite avec la douane. Dans le coffre, le corps d’une femme. À la station-service où a été vu le conducteur pour la dernière fois, la vidéosurveillance est claire : l’homme n'est pas le propriétaire du véhicule.



Léane Morgan et Enaël Miraure sont une seule et même personne. L’institutrice reconvertie en reine du thriller a toujours tenu sa vie privée secrète. Sa vie ? Un mariage dont il ne reste rien sauf un lieu, L’Inspirante, villa posée au bord des dunes de la Côte d’Opale, et le traumatisme de l'enlèvement de sa fille Sarah. L'agression soudaine de son mari va faire resurgir le pire des quatre dernières années écoulées.



Dans le vent, le sable et le brouillard, une question parmi d'autres se pose : vers qui, vers quoi se tourner, quand l'unique vérité est que tout vous devient étranger ?



# L’avis de Lettres it be



Une énième enquête, un corps retrouvé dans le coffre d’un véhicule dont le conducteur n’est pas le propriétaire… Ça commence doucement mais sûrement dans ce Manuscrit inachevé qui marque le retour en librairie de Franck Thilliez sans que nous n’ayons franchement eu le temps de le regretter alors que Sharko, son précédent thriller, vient d’être adapté en format poche chez Pocket. Est-ce que ce retour rapide vaut le coup ?



C’est sombre, c’est mystérieux, ça saigne (presque) de partout. Jusque-là, presque rien d’extraordinaire. Mais ce Manuscrit inachevé montre bien une chose : même au cœur d’une recette établie et déjà goûtée, Franck Thilliez parvient une fois encore à se réinventer et ajouter le petit ingrédient qui fera toute la différence. C’est bel et bien le cas dans ce nouveau thriller sorti presque un an tout juste après Sharko. Thilliez croise les récits, les temps et les personnages, fait danser la fiction dans sa propre fiction… Un mélange qui, d’apparence, fait mal à la tête mais qui prend tout son sens page après page, à la lecture de ce livre.



Le manuscrit inachevé remet Franck Thilliez sur la voie des romans noirs à intrigue plus que ficelée. Après le plutôt « gore » et direct Sharko (sorti en avril 2017), l’auteur originaire d’Annecy nous envoie cette fois dans une enquête façon Misery de Stephen King. Une bien belle mise en abîme qui tient en haleine et parvient à surprendre, quand bien même nous pensions connaître la « méthode Thilliez ». Un bon thriller, efficace !



Découvrez la chronique en intégralité sur Lettres it be
Lien : https://www.lettres-it-be.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
omen999
  12 novembre 2018
Ronge de Fremion Y
Yves Frémion n'aime pas le Club Med' et il entend qu'on le sache.

Or donc, après une rafale de citations et d'avant-propos destinée à nous convaincre qu'il n'a pas que les numéros du Fluide dans sa bibliothèque, l'auteur nous compte les malheurs du Klub (le lecteur de FNA est bouché, forcément bouché) Faluce.

Et les malheurs de ce pauve Klub sont innombrables. Dans ce haut lieu de la distraction industrielle, défile toute une série d'individus ou plutôt d'archétypes sans épaisseur dont le comportement moutonnier et stupide va attirer la fureur de leur créateur.

Tel le dieu jaloux de l'ancien testament, Frémion décide que le Klub - et accessoirement ses occupants - doit disparaitre sans laisser de trace. Mais là où le dieu des juifs la jouait ptit bras en frappant Sodome et Gomorrhe de la seule foudre céleste (Jimmy Guieu aurait dit une ogive nucléaire...), Frémion lui, en dieu philosophe, convoque les quatre éléments pour anéantir l'infâme village, le feu (laves du volcan), l'eau (raz de marée), la terre (les termites rongeurs), l'air (la révolution chez les "autochtones"). Ce dernier point doit nous interpeller car des esprits chagrins pourraient y voir la métaphore que "la révolution c'est du vent" ce qui serait clairement un réflexe petit-bourgeois fractionniste.

Tout comme Loth et sa famille sauvés de la destruction de Sodome, l'auteur épargnera un membre de ce malheureux troupeau (un shooté qui passera un trip de 4 jours au fond d'une barque) et une poignée d'autochtones et de révolutionnaires.

Mais quels crimes les "bougnoules" et les "paras" ont-ils bien pu commettre pour mériter un sort aussi affreux ?

On croit comprendre que c'est la vulgarité et la bêtise. Petit souci : comparer sans rire les spectacles nocturnes organisés par les "paras" aux grand-messes nazies de Nuremberg quand on sait que le Klub/Club a été fondé par un ancien résistant belge de confession juive, il fallait tout oser avec le risque d'aller rejoindre direct le troupeau.

En résumé un pamphlet méprisant et haineux destiné à être tracté à la sortie des agences de voyages.

Et la SF dans tout ce foutoir me direz-vous ?

Bin...petit dialogue totalement fictif entre le conseiller d'édition du FNA (appellons-le JPA et YF) :

JPA : Allo Y, salut c'est JP. Oui j'ai bien reçu ton truc. Génial évidemment, Catherine va adorer. Bon y'a juste un p'tit souci parce que c'est quand même la collection Anticipation. Tu pourrais pas...

Y : Ah non, tu m'avais promis que tu me ferais pas chier avec ça..

JPA : ok, ok mais bon j'peux pas toujours faire ce que je veux, c'est juste deux ou trois trucs pour faire genre, de toute façon il n'y a pas de relecture et les lecteurs sont tellement cons...

Y : Ouais, on pourrait peut-être dire que le camp est sur un astéroïde et j'ajouterais 2, 3 engins bidons...

JPA : Ah tu vois, c'est pas si compliqué..

Y : ouais, ouais, j'te fais ça dans la semaine...

JPA : nickel à plus...



La seule note ironique de l'histoire, c'est la suite.

Un an après sa parution, Frémion devenait député européen Les Verts et trouvait enfin un emploi à la hauteur de ses capacités.

Le Club Med' à partir des années 90 ira de galères financières en restructurations à la hache pour finalement tomber dans les mains d'un obscur groupe chinois et il aura cessé depuis bien longtemps d'être LA référence des clubs de vacances.

Comme quoi, cris de haine ou cris d'amour, il y a parfois quelqu'un pour les entendre et les exaucer.

PS : je mets un demi point pour le papier, il y a des arbres qui sont morts pour ce bouquin...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
vero12
  12 novembre 2018
La Rage de Zygmunt Miloszewski
un super bouquin, dans la lignée de ceux de Jussi adler olsen, j'aime pas trop comparer les auteurs mais ça m'y a fait penser. Dans celui là l'ambiance monte doucement, mais une fois que t'es dedans t'es foutu faut que aller jusqu'au bout! par contre ça m'a pas donné envie d'aller me balader dans cette ville lol
Commenter  J’apprécie          00