AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

La Découverte

La Découverte est une maison d`édition française créée en 1983. Elle provient de la reprise du catalogue des éditions Maspero, et conserve de cet héritage une orientation politique marquée à gauche. Elle publie environ 135 nouveautés par an, dont les très connus annuaires L`état du monde, la collection d`ouvrages courts "Sur le vif", et les synthèses "Repères" très appréciées des étudiants.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de La Découverte



Dernières parutions chez La Découverte


Dernières critiques
mathildecotton38
  29 mai 2020
Beauté fatale de Mona Chollet
Troisième essai de Mona Chollet que je lis. Je comprends maintenant ce commentaire d'une lectrice, "Mona Chollet, présidente"! Dans Beauté fatale, elle analyse les injonctions à la beauté que les femmes subissent et tous les conditionnements exploités par le monde de la mode, des cosmétiques et du showbizz. Tout ça avec une volonté mercantile mais pas seulement, parce que derrière il y a une volonté de domination, d'aliénation et une peur, voire un dégoût de la femme qui pense. J'ai particulièrement trouvé intéressante son analyse du discours de quelques philosophes français sur la femme, BHL et Finkielkraut entre autres (ça ne fait pas envie), et du lien entre ce discours et leur critique de la place de la femme dans monde musulman. Bref, je l'adore ! J'apprécie beaucoup son humour.

Commenter  J’apprécie          10
mira16_92
  28 mai 2020
L'opium et le bâton de Mouloud Mammeri
Un voyage dans le temps, dans une Algérie résistante et rebelle, personnages fascinants, attachants, les vices et les vertus , le jeu et l' amour, le rêve et la cupidité, la ruse et la sincérité sont portés à leur paroxysme par la terrible épreuve .
Commenter  J’apprécie          10
PhilippeCastellain
  27 mai 2020
La fiancée d'Achille de Alki Zeï
En Europe, la guerre civile grecque fait partie des sujets peu connus – cachés sous le tapis, pourrait-on dire. On en avait décidé ainsi à Yalta. Staline voulait la Yougoslavie dans sa sphère d’influence, et Churchill la Grèce. Que les aspirations de ces deux pays soient inverses n’était pas un sujet. En Yougoslavie, les tchetniks furent donc accusés de collusion avec les fascistes et exterminés par l’armée Rouge. En Grèce, la résistance communiste, qui bénéficiait d’un large soutien populaire (et même de celui de l’église orthodoxe !) se retrouva à affronter les troupes anglaises.



Hélène, jeune et enthousiaste résistante, est l’une de ses innombrables agents de liaison qui prirent tant de risques pour si peu de gloire. Elle croit vivre un rêve quand le bel Achille, le chef de section, celui qui fait rêver toutes les jeunes filles, lui demande de l’épouser… Mais le rêve se transforme en cauchemar. A l’occupation nazie succède une guerre civile sanglante, impitoyable, absurde. Une police toute aussi impitoyable que la Gestapo traque les réseaux communistes dans Athènes. Vaincus, quelques milliers de communistes grecs fuient en exil en URSS, où on les expédie au fin fond de l’Ouzbékistan. Hélène est parmi eux. Au milieu des champs de coton à perte de vue, confiné dans l’ennui, les rancœurs et les luttes de pouvoir s’exacerbent…



Alki Zei, un peu abusivement étiquetée « écrivain jeunesse » est l’auteur d’une bonne part des rares témoignages sur la Grèce des années 1930 – 1950. Une période mal connue, voir ignorée en France ; une plume prenante et facile à lire. Il y a peu d’auteur que j’aimerais autant voir plus connu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300