AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

La Découverte

La Découverte est une maison d`édition française créée en 1983. Elle provient de la reprise du catalogue des éditions Maspero, et conserve de cet héritage une orientation politique marquée à gauche. Elle publie environ 135 nouveautés par an, dont les très connus annuaires L`état du monde, la collection d`ouvrages courts "Sur le vif", et les synthèses "Repères" très appréciées des étudiants.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de La Découverte



Dernières parutions chez La Découverte


Dernières critiques
EmericTellier
  07 mai 2021
Maman Jones de Mary Harris Jones
Cette autobiographie, parue en 2012 chez Les bons caractères, est celle de Marry Harris Jones (1837-1930), plus connue sous le nom de Mother Jones. A cinquante ans, elle se lance à corps perdus dans le combat syndical, dans une période d’intense bouillonnement qui vit éclore le mouvement ouvrier aux États-Unis. Catholique, refusant le féminisme, s’opposant au droit de vote, elle est en première ligne de nombreuses grèves, parmi lesquelles celles des mineurs, des filatures ou encore de la métallurgie. Un témoignage de premier ordre sur la violence du capitalisme d’avant 1914.
Commenter  J’apprécie          00
LesInrocks
  07 mai 2021
Une minorité modèle ? de Ya-Han Chuang
Dans “Une minorité modèle ?”, la sociologue Ya-Han Chuang donne la parole à des immigré·es chinois·es et à leurs enfants et analyse la sinophobie à l’œuvre dans l’Hexagone.
Lien : https://www.lesinrocks.com/l..
Commenter  J’apprécie          00
Flodopas78
  06 mai 2021
Friction de Anna Lowenhaupt Tsing
Anna Lowenhaupt Tsing, ethnologue, a vécu plusieurs années chez les Dayaks meratus, peuple indigène de montagnes du Kalimatan du sud en Indonésie. A la suite des bouleversements qu’a connu cette région livrée à l’exploitation incontrôlée des ressources après l’avènement de Suharto au pouvoir, l’auteure a décidé de rendre compte des forces à l’œuvre dans cette zone-frontière, en étudiant localement ce qui advient ailleurs, pour comprendre et dénoncer les dérives du libéralisme économique et son impact sur les populations indigènes, en l’occurrence le peuple Dayak qui tire sa subsistance de la forêt tropicale. Le titre Friction traduit les différentes forces qui s’affrontent dans cette zone : les entreprises internationales, les fonctionnaires, les conversationnistes et les indigènes. Jusqu’aux années 90, les intérêts nationaux et transnationaux s’accordent à piller les ressources des forêts tropicales au profit des entreprises étrangères et des militaires au pouvoir. Parallèlement, se développe dans les milieux universitaires le mouvement des amoureux de la nature, empruntant à l’Occident, une vision romantique de celle-ci. A partir de l’année 1998 et la montée en puissance des mouvements environnementalistes et démocratiques en Indonésie avec la démission de Suharto, d’autres forces entrent en jeu, mues d’un côté par la recherche de profits et de l’autre par le désir de protection de la nature. Entre les deux, les indigènes Dayak ont dû mal à faire entendre leurs revendications, tiraillés entre leur désir de profiter de l’enrichissement général et la nécessité de protéger la forêt, source de leur subsistance et creuset de leur identité culturelle. Le constat n’est pas optimiste : de vastes étendues de forêts tropicales riches d’une grande diversité d’espèces ont été abattues pour laisser place à des plantations uniformes ou à des étendues désertes vouées à l’érosion. Néanmoins, des collaborations sont possibles comme l’expose l’auteur à travers l’exemple du petit village de Manggur situé sur le versant occidental des montagnes meratus. Les habitants, des Dayaks meratus, sont des cultivateurs itinérants qui collectent aussi dans la forêt et la gèrent communautairement. Le récit suit la manière dont la collaboration entre les chefs de village, les amoureux de la nature de la capitale provinciale et les environnementalistes de Jakarta sous l’Ordre nouveau de Souharto a débouché sur la sauvegarde de la forêt menacée par une entreprise forestière. Cet exemple de collaboration entre des groupes socialement et politiquement différents et aux intérêts divergents ouvre des perspectives d’avenir dans des situations où tout semble perdu.



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10