AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1980938334
Éditeur : Auto édition (31/05/2018)

Note moyenne : 4/5 (sur 8 notes)
Résumé :
EST-IL POSSIBLE DE VOLER TOUT L’ARGENT AU MONDE EN SEULEMENT CINQ JOURS SANS INFORMATIQUE NI LA MOINDRE ARME ?
Après "Maelström Exotique" et "Royal au Bar", Thibaut BLONDEL revient cette fois avec un polar inspiré de faits réels.
Une somme dérobée plus importante que dans La Casa De Papel.
Un stratagème plus élégant et ingénieux que dans Thomas Crown ou Inside Man.
Un message plus subversif que dans Fight Club.
Et à la tête de ce... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
coquinnette1974
  03 juin 2018
GOODBYE MONEY MONEY m'a été envoyé par son auteur, Thibaut Blondel, que je remercie chaleureusement.
Franck Wings est un ancien détective. Il boit trop, sa femme l'a quitté, il ne voit plus sa fille...
Mais un jour, une mission lui est donnée...
Une mission simple : retrouver quelqu'un..
Et quand la mission sera accomplie, les choses vont réellement commencées... des choses telles que... un casse peut-être ??
Très mystérieux tout ça, n'est ce pas ? Désolée mais je ne vous en dirait pas beaucoup plus car j'ai adorée lire ce roman sans en savoir trop et je suis persuadée qu'il serait dommage de trop en dire !
Le personnage principal est donc Franck Wings. Au départ, il fait un peu cliché : alcoolique, pas forcément sérieux, doit retrouver les animaux perdus...
Mais en fait l'auteur nous fait le découvrir pleinement et malgré une vie pas terrible il ne perd pas pied, il n'est pas dépressif, pas rancunier.. C'est un homme comme tant d'autres et je me suis rapidement attachée à lui. On est loin des clichés habituels, l'auteur a su éviter ceci, ce qui n'est pas forcément évident.
J'ai également apprécié les autres personnages gravitant autour de Franck.
Ce roman est très rythmé et l'histoire de ce casse hors norme est vraiment très bien imaginée.
C'est assez crédible si on y réfléchit bien, je n'ai pas pu m'empêcher de me dire "Et si un jour quelqu'un était assez fou pour faire un truc pareil ??".
GOODBYE MONEY MONEY est un très bon roman, avec une excellente histoire, de bons personnages, une ambiance qui m'a beaucoup plu. Bref ce roman est une vraie réussite :)
Je mets avec plaisir cinq étoiles, et j'espère bien relire cet auteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
gabrielleviszs
  27 septembre 2018
Par le biais du site simplement, j'ai découvert un nouvel auteur très sympathique avec un livre qui semblait tout aussi sympa. Je remercie Thibaut Blondel pour cette lecture.
Frank Wings, ancien flic forcé, nouveau détective depuis un bout de temps, se retrouve à chercher des chats perdus. Un jour, Alyson Spencer débarque dans sa boutique, qui est également son lieu de vie. Alyson est son ancien chef et elle a besoin de son aide. Pardon je rigole, comment un flic de son envergure aurait besoin de Frankie qui semble être plus préoccupé par la taille de son abdomen plutôt que par ses voisins ? Bref, un certain Ethan Bendol doit être retrouvé. Une histoire de terrorisme apparemment. le coup du hasard, dites merci à un lancer de dès qui a joué le destin de Frank en acceptant cette affaire. Retrouver un homme semble bien plus complexe qu'un chat, surtout lorsqu'il est une ombre. Mais si au final cette ombre ne se cachait pas et était bien en pleine lumière depuis... toujours ?
Une enquête sur une personne qui ne semble pas être vrai. La photo d'un mannequin, ou presque, une identité qui ne se trouve nulle part, sauf peut-être sur un compte tweeter. Pas de famille, pas de sécurité sociale, de travail, pas de vie en somme. Autant chercher une aiguille dans une botte de foin, cela semble plus facile. Et puis il y a ce vieil homme, son grand-père ? Ce dernier a une manière de s'exprimer différente. Et lorsque ce dernier s'amuse à brûler des billets devant une banque... Que les banques une à une perdent leurs frics dans leur chambre forte... le mystère s'épaissit un peu plus à chacun des pas de notre détective.
Frank est blasé de la vie. Ayant perdu sa femme, sa fille (non non elles ne sont pas mortes, juste un divorce), perdu son travail de flic, il est devenu un enquêteur. Vive les chats, car grâce à eux, il arrive encore à payer un minimum le loyer de son cabinet. Plus de maison, d'appartement, il a une vie assez fragile. Les sanitaires dans une salle de sport (moyennant bien entendu un abonnement mensuel), ce qui est "risible" lorsque l'on comprend le dégout qu'il peut inspirer aux personnels de l'accueil. Pourtant Frank aime deux choses : sa fille qu'il voit par le biais de facebook (vive les réseaux sociaux) où il peut suivre sa vie et les chemises hawaïennes (et le whisky aussi, mais passons). Cette affaire, il ne comptait pas se la taper. Un dès avec juste un seul chiffre pour accepter et manque de bol pour lui, il tombe dessus !
Une véritable poisse pour ce détective qui ne sait pas par où commencer. Pourtant, il va commencer à gratter le vernis de la photo. Ethan Bendol est une véritable anguille. L'enquête suit son cours, avec des rencontres qui sont calculées. Cet Ethan est un génie. Il arrive à mettre à mal plusieurs banques sans se faire attraper. Comment arrive-t-il à les pénétrer pour leur tirer le pognon ? Une intrigue digne de la chambre jaune. La surveillance de cet homme devient de plus en plus glauque. Qui suit qui ? Qui cherche qui ? Une berline noire, des mens in blacks qui traînent dans les parages, est-ce que le terrorisme a bien un pied dans cette histoire ?
Frank a un esprit d'analyse particulier. Oui il n'est pas le héros que l'on voit souvent, n'a pas le super physique du super héros, mais il est généreux. Il a un coeur énorme, des émotions qui font de lui un être humain "normal". Il sait se servir de son cerveau et cela va lui apporter la solution que personne n'arrive à voir. En cinq jours, il arrive à dénouer les noeuds du problème, non sans mal et non sans avoir perdu quelqu'un dans la bagarre. Des obstacles, il va en avoir. Des coups portés à son encontre, une mise à sac de son bureau, une balle dans les fesses... Tout cela apporte un suspense et un dénouement qui nous laisse assis.
Il y a bien entendu d'autres personnages, celui de Ray Gala, ce vieil homme qui a une intelligence hors du commun est intéressant. C'est un homme qui a vécu et qui en a vu, pour autant il ne lâche rien. Lana a une place importante dans l'histoire. Une jeune fille qui vient pour travailler pour ce Ray et qui va l'assister dans un laps de temps très court. L'ancien chef de Frank, Alyson, est une femme de caractère. Elle montre une certaine froideur, mais en y regardant de plus près, elle arrive à laisser quelques émotions passer au travers de ce masque.
Tiens, j'allais oublier quelques points. le premier, j'ai apprécié les annotations et les mots qui sont "les mots du jour de l'édition n°XXXXXXX de Hard Times" avec les définitions. le second, l'humour est présent. Un humour qui fait rire, qui fait sourire, un humour noir qui passe parfois. L'auteur en use sur Frank, avec Frank et cela dédramatise certaines situations. le troisième, c'est tout simplement que cette histoire m'a fait sourire par le biais des personnages, de l'enquête et de la façon dont tout cela se termine.
En conclusion, un policier/polar qui me plaît bien par bien des côtés. Les personnages qui ne sont pas parfaits, qui ont des sentiments, ressentent des émotions. La recherche de cette vérité et de tout ce que la politique peut cacher (enfin c'est plutôt l'argent qui semble faire tourner le monde). Je suis contente d'avoir découvert la plume de cet auteur.
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/goodbye-money-money-thibaut-blondel-a148769074
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Yumiko
  18 juillet 2018
Et si l'argent ne régissait plus notre monde? Et si quelqu'un réussissait à renverser toute l'économie l'air de rien, sans guerre ni la moindre arme? Que se passerait-il? C'est dans ce genre de réflexion que l'auteur a décidé de nous emmener, pour nous pousser à réfléchir sur notre société et sur ses dérives. Et je dois dire qu'il fait mouche avec les éléments qu'il met en avant.
Son histoire débute par une enquête assez banale au premier abord, enquête qui est confiée à un enquêteur assez particulier. Retrouver la trace d'un homme, le débusquer et ramener cette information preuve à l'appui, voilà son objectif. Facile n'est-ce pas? Pourtant, dès ce moment-là, l'histoire va prendre un tour inattendu, car notre enquêteur ne sait de loin pas tout et il mettra du temps à comprendre dans quel engrenage il a mis les pieds, et ce, pour son plus grand malheur!
L'histoire va donc de surprises en surprises et nous conduit là où nous ne l'attendions pas. L'auteur a d'excellentes idées et réflexions qui nous font réfléchir sur le fonctionnement de notre société et sur sa politique, de quoi nous donner envie de faire évoluer les choses autrement. Son style nous emporte dès les premières lignes dans ce récit hallucinant et nous donne envie d'en apprendre toujours plus, mais surtout de connaître le fin mot de cette histoire surprenante et déroutante.
En bref, ce roman aura su me surprendre et me faire réfléchir avec son thème très actuel et extrêmement bien traité. Alors êtes-vous prêts pour le casse du siècle?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Entournantlespages
  13 juin 2018
Braquage à grande échelle, police en émoi, et un détective à la dérive afin de comprendre les intentions et les stratagèmes de ce voleur fantôme ; voilà toute l'intrigue de ce nouveau roman, Goodbye money money de Thibaut Blondel. Vendu comme plus audacieux que d'autres récits du genre, particulièrement cinématographiques, Goodbye money money réussit à installer un suspense autour du mystérieux personnage qu'est Ethan Bendol, celui qui aura réussit à truander une banque avant d'en cambrioler plusieurs autres. Intrigué dès le début, le lecteur fait la rencontre de Franck Wings, ancien flic qui a perdu son travail à cause de sa trop grande consommation d'alcool. Depuis, il s'occupe en tant que détective privé d'affaires sans grandes importances telles que des disparitions d'animaux ou des affaires d'adultère. Séparé de sa femme et de sa fille, Franck se complaît peu à peu dans son quotidien morne entre deux déjeuners fast-food, ses enquêtes secondaires et son abonnement dans une salle de sport uniquement pour se servir des douches. Il est alors surprenant de voir débarquer un jour dans son bureau son ancienne chef, Alyson Spencer, qui lui propose un travail d'une plus haute envergure.
Franck ne le sait pas encore mais en acceptant ce boulot, il va se retrouver enrôlé dans la machine jusqu'à comprendre ses différents rouages. Perçu comme une simple affaire de surveillance, le détective est demandé afin de retrouver Ethan Bendol, un présumé terroriste, et de découvrir ses habitudes. Difficile à trouver par son ostracisme, Ethan n'a pas du tout le profil du terroriste. Et même si ses rencontres en ville intriguent, rien ne pouvait préparer Franck Wings à le soupçonner d'être à la tête d'une machination aussi grande. Avec l'aide de ce détective caustique, la police tente alors deminimiser la situation qui devient rapidement incontrôlable. Mais il n'y a pas qu'Ethan Bendol à prendre en considération, d'autres personnes que Franck a récemment rencontrées semblent être les complices de toute cette affaire. Comment Ray Gala s'est retrouvé dans toute cette histoire ? Cet ancien écrivain qui s'adonne depuis une trentaine d'années à l'élaboration d'un article très prometteur et réfléchi a-t-il finalement quelque chose à se reprocher ? A sa rencontre avec le vieil homme, Franck n'a pu qu'être épaté par sa culture vaste et son intelligence. Montrant du doigt les dérives de notre société actuelle qui découlent entres autres du capitalisme, Ray Gala semble vouloir trouver des solutions que Franck est tout disposé à écouter. L'auteur propose alors au sein de son intrigue mouvementée et portée par cette affaire criminelle une grande part à la réflexion philosophique. Naviguant autour d'interrogations sociétales, économiques ou idéologiques, Franck Wings tente de faire face, toujours avec humour et avec un certain désenchantement.
Rapidement, l'affaire autour d'Ethan Bendol va prendre une dimension faramineuse et va échapper aux policiers comme aux banques victimes de cette extorsion. Et alors que peu de personnes arrive encore à croire en lui, Franck Wings semble bien être le seul à pouvoir comprendre les ficelles de toute cette machination. Ce protagoniste en pleine chute ne sait comment remonter la pente au niveau de sa vie personnelle. Par contre, pour ce qui est de sa vie professionnelle, il connaît ses capacités de déductions et ne doute pas de comprendre le fin mot de cette histoire. Plongé dans cette enquête avec ce détective cabossé, le lecteur prend plaisir à découvrir cette intrigue aux nombreuses nuances et aspects. Les actes d'Ethan Bendol soulèvent des réflexions intéressantes et remettent profondément en cause la puissance des banques qu'ils touchent. Je remercie Thibaut Blondel pour m'avoir permis de découvrir son roman avec lequel j'ai passé un agréable moment de lecture.
Lien : https://entournantlespages.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
bookenstock
  26 juin 2018
Je ne ferai aucune remarque sur le fond ce ce livre. Après tout, les goûts et les couleurs restent toujours discutables et même s'il l'on y trouve des incohérences, il y a un réel effort de se démarquer, d'imagination, de création. Cependant, cela n'excuse en rien la piètre qualité de l'édition. En fait, il doit être sponsorisé par Microsoft, vous savez, cet éditeur de logiciel dont les productions demandent à être corrigées par les clients, avec des mises à jour continuelles pour les failles et autres erreurs...
Vous avez certainement déjà compris qu'il s'agit cette fois encore d'un « coup de gueule » pour cet ouvrage, enfin, pour ce brouillon non relu ! Cela doit être la loi des séries. C'est ici que l'on s'aperçoit des limites de l'auto-édition… Pour illustrer mon propos, j'ai relevé plus de 20 fautes de frappe ou d'orthographe, de syntaxe, de ponctuation, etc. rien que sur le deuxième chapitre (une vingtaine de pages), et encore, sans même y porter plus d'attention que ça. Rassurez-vous, cela ne va pas beaucoup mieux après… C'est lamentable, je ne comprends pas que l'on puisse publier un livre en l'état. En outre, et pour la deuxième fois, j'ai découvert un auteur qui, sous couvert de faire le « savant », emploie des mots inusuels, mais de manière inappropriée. Il en est de même pour les phrases à rallonge qui perdent leur sens et dans lesquelles, de ce fait, il est plus facile de commettre des fautes de conjugaison, de concordance des temps, de genre, etc., ce qui est le cas de M. Blondel.
Enfin, comment est-il encore possible de commercialiser un livre électronique pour lequel la table des matières renvoie aux notes qui elles-mêmes, lorsqu'elles sont consultées, ne permettent pas un retour à la page d'origine (en tout cas sur une Kobo, qui n'est tout de même pas une marque exotique) ? Personne pour faire des essais sur les principales liseuses du marché ?
Bref, qu'est devenu le respect du lecteur ?
0,5 étoile, parce que je ne sais pas comment donner moins…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
gabrielleviszsgabrielleviszs   27 septembre 2018
La solitude ne se résumait pas à l’absence physique d’un autre. La plupart du temps, j’étais encore plus seul au milieu des autres. Non, la solitude, c’était de ne pas être en présence d’une autre personne qui ressentait les mêmes émotions que nous sur tout ce qui nous entourait.
Le bruit de mon sang qui tapait contre mes tempes et celui de mon système nerveux.
Mes poings qui se serraient.
Si j’avais pu éplucher leur peau avec un économe, je l’aurais fait.
A l’époque de Shakespeare, il fallait choisir entre être ou ne pas être.
De nos jours, le choix se faisait entre « baiser » ou « se faire baiser ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
gabrielleviszsgabrielleviszs   27 septembre 2018
Mon poids qui dépassait aisément les deux cents cinquante livres2 de graisse saturée pouvait en attester. La mode était au tout healthy, au cross-fit, au yoga, au sans gluten, au running, à l’eau de coco, la bébé détox, le boulgour, le quinoa... Un véritable culte du corps avait émergé laissant Franky la baleine sur la touche. En conséquence de quoi, je dénotais donc fortement avec la clientèle de l’endroit. Mon embonpoint mêlé à mes guêtres informes et sombres (sauf les jours où je portais mes légendaires chemises hawaïennes) juraient avec les lignes sveltes parfaitement moulées dans des leggings jaune fluo et rose fuchsia des mecs et nanas divinement sculptés. Oui, je l’admets, je ne brillais pas par mon style et n’étais pas non plus un canon de beauté. Mais je m’en branlais, mon abonnement 24/7 à cette salle de gym me permettait seulement d’accéder aux vestiaires, douches et lavabos de l’endroit pour y faire ma toilette les lendemains de cuite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gabrielleviszsgabrielleviszs   27 septembre 2018
D’autres questions animaient encore mon esprit : Le vieil objecteur de conscience m’avait-t-il menti lorsqu’il avait affirmé ne plus avoir de nouvelles de son petit-fils depuis dix ans ?
Et pourquoi Alyson Spencer m’avait-elle choisi, moi, pour cette mission si elle s’avérait délicate de la sorte ? Et depuis quand externaliser des affaires faisait parti des prérogatives de la police ?
Était-ce seulement légal ?
Autant d’interrogations auxquelles je ne pouvais répondre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Video de Thibaut Blondel (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thibaut Blondel
Thibaut Blondel - Royal au bar .Thibaut Blondel vous présente son ouvrage "Royal au bar" aux édition Léo Scheer. http://www.mollat.com/livres/blondel-thibaut-royal-bar-9782756104355.html Notes de Musique : Chuck Prophet and Mission Express/Live on WFMU's Three Chord Monte, Nov. 11, 2010/07 Let Freedom Ring!. Free Music Archive.
autres livres classés : terrorismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Thibaut Blondel (1) Voir plus