AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Les bulles : nouvelles (20)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Kittiwake
  18 mars 2012
Dans ce recueil de 38 nouvelles, l'auteur fait éclater avec beaucoup de précision des petites bulles d'intimité : nous les avons tous rencontrer parmi nos amis (ou ennemis), parents, voisins, collègues affublés de disgrâce évidente ou dissimulant sous un masque de convenance des manies ou perversions rédhibitoires.

Mères abusives, amantes castratrices, pères incestueux, adultes infantilisés entrent dans la danse le temps d'un court épisode : dont l'évocation donnerait envie d'en savoir plus et de pouvoir naviguer au sein de cet univers juste effleuré pour s'y installer dans un long roman. Car ces personnages, blessés ou blessants pourraient donner une âme et un support à une oeuvre de plus grande envergure. 38 romans embryonnaires! Malgré la gravité des traits mis en exergue dans chaque portrait, l'humour est là, sous-jacent, mordant, à la limite de la méchanceté !

L'écriture est méticuleuse, acérée, sans concession, et donne beaucoup de corps à chaque texte. On n'a donc à aucun moment une impression de monotonie.
Les portraits sont étonnants par leur rigueur et leur précision, malgré la multitude et la diversité des personnalités évoquées, dénotant le sens aigu de l'observation de l'auteur

C'est pour moi une découverte de l'univers de l'auteur, et qui me donne envie de l'explorer à la découverte de ses autres écrits, nouvelles ou romans
Lien : http://kittylamouette.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
SD49
  19 mars 2012
38 nouvelles pour 160 pages ! Donc, des nouvelles courtes parfois même très courtes. J'aurais sans doute du faire des pauses durant cette lecture mais je n'aime pas avoir plusieurs livres en route. J'ai donc trouvé que cela s'enchaînait un peu vite sans avoir le temps de bien entrer dans une histoire. Ce ne sont d'ailleurs pas des histoires mais des instantanés de vie.

Le ton est très souvent cynique, un peu malsain parfois. Ces nouvelles parlent d'amour, d'enfants, de relations, de sexe, d'adultère, de passion, de relations bien compliquées en général. Cela donne un ensemble que je n'ai pas trouvé très gai mais qui se lit bien et certaines fins sont surprenantes.

Chaque nouvelle a pour titre un prénom, Madeleine, Armande, Quentin, Gauthier, Dorothée et bien d'autres.

J'ai déjà lu plusieurs recueils de nouvelles de cet auteur, j'aime bien son écriture il faudrait que je tente un de ses romans, si vous avez des titres à me conseiller n'hésitez pas ...
Lien : http://pages.de.lecture.de.s..
Commenter  J’apprécie          50
ptitemarjo
  22 avril 2014
J'ai découvert Claire Castillon avec ses nouvelles grinçantes dans "Insecte", j'avais beaucoup aimé.
Puis j'ai lu les merveilles et j'ai déchanté. Tant de choses difficiles, d'abus sexuels et le reste sur tout un roman, pas terrible et trop long.
Je viens de terminer "Les bulles" à nouveau de courts récits très grinçants et décapants et c'est dans ce style-là que j'adore cette auteure!
A chaque fois je me dis, non elle a pas osé... Oh purée...
Tout est très court et suggéré... on a à peine le temps de découvrir un personnage que l'on est plongé dans sa triste ou bizarre réalité.
Un livre à lire en plusieurs fois pour ne pas se bourrer de personnages en une lecture et les oublier les uns après les autres.... A lire en plusieurs fois pour savourer....
Commenter  J’apprécie          40
sebastienL
  17 octobre 2010
La chute est toujours exquise, jubilatoire, assassine. Avec Les Bulles, Claire Castillon propose une sorte de bestiaire, héritier du modèle médiéval, mais qui en fait d'animaux fantastiques présente des individus contemporains dans toutes leurs originalités et leur bizarrerie
Lien : http://www.leglobelecteur.fr..
Commenter  J’apprécie          30
Lencreuse
  28 septembre 2010
Trente-huit nouvelles courtes, incisives, au rythme pressé composent ce nouveau recueil de Claire Castillon. Trente-huit bulles crevées le temps d'une intrusion, celle du lecteur devenu voyeur, dans l'intimité de femmes et d'hommes : on entre dans leurs lits, leurs têtes, leurs déviances, leurs fureurs, leurs folies, leurs frustrations…

Après Insecte qui disséquait les rapport mère-fille et On empêche pas un petit coeur d'aimer autour des rapports de couple, Claire Castillon continue d'explorer l'art de la nouvelle de sa plume sans concessions, parfois provocante. Mais ce recueil-ci ressemble plus à un fourre-tout où l'on retrouve nombre de thèmes déjà traités si on connaît un peu l'auteur et donne l'impression que Castillon commence à tourner en rond, en perdant en finesse. Vite lu et sans doute vite oublié.
Lien : http://lencreuse.over-blog.com
Commenter  J’apprécie          30
annierojas
  09 janvier 2020
Même si on a affaire à un recueil de nouvelles, je suis restée accrochée au livre comme à un thriller. L'univers de Claire Castillon est unique, et son écriture aussi. Je ne saurais que recommander !
Commenter  J’apprécie          20
chroniquesassidues
  02 avril 2012
Les Bulles est un recueil de trente-huit nouvelles écrites par Claire Castillon, jeune écrivaine française née en 1975. Drôles de nouvelles d'ailleurs ! Elles sont très courtes, quatre ou cinq pages en moyenne et traitent chacune de thèmes et de personnages différents. C'est un peu perturbant au début, car on enchaîne rapidement les nouvelles les unes après les autres, sans s'attacher réellement aux personnages ou à l'histoire qu'ils racontent. Car oui, toutes sont écrites du point de vue du personnage principal qui s'exprime à quelqu'un d'autre (de vive voix ou par écrit) ou qui nous fait partager le cours de ses pensées. Chaque nouvelle a pour titre un prénom qui correspond soit au narrateur, soit à la personne à qui il parle ou à laquelle il pense.

Le recueil est composé d'histoires d'amour, de famille ou d'amitié. Il y aussi beaucoup d'histoires de sexe, parfois un peu crues. Ce sont généralement des femmes qui prennent la parole : une d'entre elles écrit une lettre de rupture, une autre harcèle son ancien petit ami sans le reconnaître, une autre encore s'interroge sur quel amant choisir : "Lawrence me fait jouir, Sven me fait rire et Jean-Pierre me fait chier".

Pourquoi avoir choisi Les Bulles comme titre ? Je pense que tous ces personnages vivent dans leur bulle à travers laquelle ils observent une réalité déformée. En clair, ils s'imaginent des choses, ils interprètent des situations ou des faits parfois de manière totalement aberrante. Bien sûr, nous, en tant que lecteurs, nous en rendons compte immédiatement : nous comprenons que certains détails significatifs ne sont pas relevés (ou sont délibérément ignorés) par ces personnages. J'aime quand, en tant que lecteurs, nous comprenons ou devinons des éléments que les personnages semblent ne pas voir. C'est assez drôle de voir à quel point certains ont des oeillères et foncent droit dans un mur ! Certaines de ces nouvelles sont d'ailleurs très jouissives et pleines d'humour décapant : les portraits des personnages sont rafraichissants et originaux. Malheureusement, comme elles sont très courtes, je suis passée très vite d'une nouvelle à une autre, sans pouvoir tout retenir, si bien que je suis obligée de parcourir à nouveau ce recueil pour me souvenir de certains récits ou personnages que j'avais totalement oubliés.

Bien qu'il ne soit pas mon coup de coeur du mois, j'ai quand même bien aimé ce sympathique petit recueil de nouvelles fraîches, divertissantes et qui ne manquent pas de panache. Ceci dit, la vision de la nature humaine qui transparaît ici est très cynique et assez noire. Je le conseille pour tous ceux qui veulent passer un petit moment de lecture agréable et sans prise de tête, mais peut-être faut-il le lire à petites doses, de peur d'être lassé par l'enchaînement trop rapide des nouvelles.
Lien : http://leschroniquesassidues..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Ziliz
  02 juin 2011
Une quarantaine de nouvelles très courtes. le moins que l'on puisse dire, c'est que ça ne dégouline pas de bons sentiments. Au contraire, la haine, l'égoïsme, la prétention, la mesquinerie et bien d'autres sentiments tout aussi vils éclatent entre ces pages. Personnages et situations sont parfaitement campés en quelques mots, si bien que l'on passe d'un univers à l'autre entre deux récits sans perdre pied, malgré leur brièveté. Il faut dire que la plume de Claire Castillon est toujours aussi vive, percutante, incisive, les histoires sont inventives, surprenantes, écoeurantes, jubilatoires - bref, tout est là pour nous captiver et nous réjouir !
Commenter  J’apprécie          20
argali
  02 décembre 2010
Une trentaine de nouvelles, des monologues pour la plupart, nous décrivent en quelques pages le quotidien d'hommes et de femmes ordinaires. Chacun vit dans une bulle, enfermé dans ses préoccupations, ses valeurs, ses a priori ou son utopie. Drôles, émouvantes, amères ou acerbes, elles croquent finement nos travers, nous proposant des chutes le plus souvent inattendues.
Soumission, bêtise, aveuglement, malveillance, mauvaise foi... enferment ces personnages qui ne s'en rendent même pas compte. Et on s'amuse à changer les prénoms des titres pour y placer ceux de notre entourage... ou le nôtre.
A déguster sans modération.
Commenter  J’apprécie          20
Manika
  29 juillet 2019
C'est presque 40 nouvelles que regroupe ce recueil, 40 personnages qui tournent en boucle sur une idée fixe, obsédante.

Nous sommes dans leur tête, ce qu'ils se disent nous concerne ou pas ! C'est bien écrit, léger ou dramatique, ça se lit un peu comme une page de pub, aussi vite lu aussi vite oublié. Les portraits sont bien faits mais trop superficiels pour laisser un souvenir ou un impact fort, même si au moment où on en fait la lecture il peut y avoir une émotion elle reste trop fugace
Lien : http://keskonfe.eklablog.com..
Commenter  J’apprécie          10


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox