AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2953510710
Éditeur : HSTES (01/09/2016)

Note moyenne : 4.75/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Que se soit pour préserver sa santé, limiter les effets de la pollution ou encore redonner une place décente aux animaux, il est devenu primordial de repenser notre alimentation carnée en faveur de nouvelles façons de se nourrir, favorisant le végétal.

"La domination humaine" réunit une information complète sur un sujet entré dans le débat public : la place des religions, de la philosophie, du droit, de l'écologie, de l'agriculture conventionnell... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
pouillon78
  02 décembre 2016
Bravo pour la construction de cet ouvrage, à ses références incontestables et au franc parlé de l'auteur débarrassé de toutes idées préconçues et intoxiquées par les idéologies confessionnelles ou autres. Pascale Corbin sait appuyer là où ça fait mal, mais dans le but d'une prise de conscience individuelle et collective au profit des animaux. Je dois donc prendre acte avec honnêteté, que je n'ai pas été épargné par mes racines et mon éducation. Aussi, depuis peu, je rectifie chaque jour un peu plus certains comportement alimentaires. Comme beaucoup de personnes, je croyais que je vivais pleinement en accord avec le respect des animaux et de leurs justes droits. Mais aujourd'hui, grâce à cet ouvrage, je dois reconsidérer la question et me réaligner entièrement. Félicitions à l'auteur de ce livre merveilleux.
Commenter  J’apprécie          30
jakadikoi
  13 décembre 2016
Ce livre remarquable, pro végane, démonte les arguments initiés dans les années 60 (et persistant à coup de spots publicitaires incessants) consistant à vanter le régime carniste des industries de la viande et de la pharmacie, (notamment : pas de protéines sans chair animale, carence en calcium sans lait, les végétaliens sont malades, etc.)
Autant de préjugés enfin controversés à demi-mot par les scientifiques français en ce début de XXI ème siècle.
Merci à l'auteure pour ce travail minutieux et complet !
Commenter  J’apprécie          20
castors
  21 janvier 2017
Ce que je constate aisément est que la religion porte une lourde part de responsabilités dans nos habitudes alimentaires. Il est aussi fort regrettable de certains médecins manquent totalement d'objectivité dans leurs affirmations.
Depuis cette lecture, voir sur une table de la viande provoque en moi un dégoût, voire un rejet total de ce type d'alimentation. Au risque de passer pour un illuminé, je préféré dorénavant agir selon ma conscience.
Commenter  J’apprécie          20
Gachan
  07 septembre 2017

La photo de ce cochon à code-barre illustre parfaitement la place des animaux dans notre société barbare. C'est à mon avis le livre qui devrait être obligatoire dans l'enseignement : documenté, bien ficelé, clair, argumenté, abordant tous les sujets, je l'ai lu d'une traite et le considère comme la Bible de la condition animale. Merci et bravo !
Commenter  J’apprécie          20
Goggy
  13 octobre 2016
Un auteur qui écrit avec ses tripes, c'est rare !
Voici un livre qui dérange les comportements stéréotypés de consommation.
A lire sans faute ou à offrir afin de mettre terme à l'indifférence générale. Indignons-nous et réagissons !
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
isaure94isaure94   02 octobre 2016
La compassion, pitié chauffée à blanc, entre comme une lame chez ceux qui ont reçu l'horrible don de voir face à face le monde tel qu'il est. (Marguerite Yourcenar)
Commenter  J’apprécie          50
isaure94isaure94   02 octobre 2016
Je me noie dans une détresse qui n'est pas la mienne et qui, pour cela, m'est plus pénible encore. (Florence Burgat)
Commenter  J’apprécie          40
isaure94isaure94   04 octobre 2016
Le roi Lear, tard dans la nuit su les falaises, demande a comte de Grousler aveugle : "Comment voyez-vous le monde ?"
Et l’aveugle répond :"Je le vois avec émotion"...
Commenter  J’apprécie          20
isaure94isaure94   02 octobre 2016
Cette rupture est sans doute l'une des raisons qui expliquera le grand silence, l'invraisemblable silence, y compris chez les enfants, qui entoure la souffrance quotidienne, parfaitement présente et parfaitement invisible, des animaux. (Günther Anders)
Commenter  J’apprécie          10
isaure94isaure94   02 octobre 2016
Je regarde dans tes yeux, dans les yeux de Norma, ceux des enfants, et je n'y vois que de la gentillesse, de la gentillesse humaine. (J.M Coetzee)
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : pollutionVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox

Autres livres de Pascale Corbin (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Quiz "Sobibor" de Julie

Qui est le personnage principal de l'histoire ?

Emma
Mamouchka
La mere de Emma
Le grand pere de Emma

15 questions
122 lecteurs ont répondu
Thème : Sobibor de Jean MollaCréer un quiz sur ce livre