AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.06 /5 (sur 411 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Boulogne-Sur-Mer , le 04/12/1971
Biographie :

Aymeric Caron, né à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) le 4 décembre 1971, est un journaliste français de télévision et de radio.
Diplômé de l'École supérieure de journalisme de Lille en 1995. Il quitte ensuite la France et travaille pendant deux ans à Shanghai dans un studio de production radiophonique du consulat de France. En 1997, il revient en France et travaille pour TF1, LCI, France 3 et l'agence CAPA.

En 1999, il rejoint Canal+ comme grand reporter.

Après Canal Plus et Europe 1, il a rejoint l’émission de Laurent Ruquier, On n’est pas couchés, à l’automne 2012.

Source : wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
C l'hebdo 17/11/2018
Citations et extraits (256) Voir plus Ajouter une citation
aleatoire   12 novembre 2018
Vivant de Aymeric Caron
Humain, je crois que j’ai cessé de t’aimer. Tes qualités, si peu exploitées, ne suffisent plus à compenser tes tares rédhibitoires au premier rang desquelles je place la stupidité. Car tu es profondément idiot. L’avenir que tu te prépares en est la preuve.



C’est plus fort que toi : tu as toujours lapidé, égorgé, taillé en pièces, écartelé, mitraillé, fusillé, bombardé. Des centaines de millions d’hommes, de femmes et d’enfants sont morts prématurément en raison de leur appartenance à un clan, à une tribu, à un drapeau ou à une religion. Tu as par ailleurs toujours mis à mort pour te nourrir. Des milliards de milliards d’animaux non humains ont été zigouillés en quelques millénaires pour remplir nos panses. Et depuis deux siècles, c’est la Terre que tu assassines. Tu pilles, creuses, déracines, arraches, empoisonnes, assèches, asphyxies, sans penser un seul instant aux conséquences de tes actes.(…)



Tu protestes et évoques ce que tu as accompli en quelques millions d’années, et qu’aucune autre créature terrestre n’a été en mesure de réaliser. Il est vrai que tu peux être fier. Avec ta faible corpulence, ton absence de crocs, de fourrure, de carapace, de venin, puisque Epiméthée faillit, tu n’étais à l’origine qu’une pauvre bestiole à la merci des éléments et des nombreux animaux plus forts que toi. Tu étais donc voué à une disparition rapide. Et te voilà au sommet, souverain incontesté terrorisant la moindre parcelle de nature. Un improbable hold-up perpétré grâce aux malices de l’évolution qui t’a choisi comme récipiendaire de ses nouveautés les plus spectaculaires. Tu ris, et imagines que c’est toi qui as dompté le sort pour te hisser au rang d’espèce dominatrice. Comprends que tu n’y es pas pour grand-chose. La chance, c’est tout. Et qu’en as-tu fait ? Un peu de sublime qui ne compense pas le gâchis magistral.(...)



Sapiens Humain, est-ce ton genre qui est en cause ou ton espèce ? « Homo sapiens ». Connais-tu la signification de ton nom ? « Sapiens », dit le Gaffiot : « intelligent, sage, raisonnable, prudent ». Veux-tu que l’on reprenne chacun de ces termes ? Sage, raisonnable, prudent ? Allons, soyons sérieux. Tu es tout l’inverse.(...)



Après habilis (habile), ergaster (artisan), erectus (dressé), neanderthalensis (du nom d’une vallée). Sapiens, ton incapacité à réaliser la promesse de ton titre a signé ta fin. Bientôt tu ne seras plus, éradiqué par tes soins. Bravo, cas unique dans l’histoire du vivant. L’humanité disparaîtra-t-elle avec toi?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          406
beatrix   03 février 2013
No steak de Aymeric Caron
Autre bizarrerie dont nous nous accommodons sans trop de peine:dans une famille,un chien reçoit tous les soins de base qui lui permettent de rester en bonne santé.Là encore,la loi l'impose.Pourtant,si ce meme chien,enfui ou abandonné ,se retrouve dans un refuge sans que personne ne le réclame,il sera euthanasié au bout de quelques semains.

Comment une société peut elle décréter d'un coté l'obligation de soins et de bons traitements pour un etre,et de l'autre coté lui oter la vie au simple prétexte qu'il n'a plus de propriétaire?
Commenter  J’apprécie          371
Aymeric Caron
Ziliz   25 novembre 2017
Aymeric Caron
[ à propos de la visite de Macron aux Restos du Coeur, ce 21/11, pour le début de la campagne 2017-2018 de l'association ]



- C'est ignoble, cette séquence. Non mais c'est quoi, ça ? C'est un président qui va aux Restos du coeur - des Restos du coeur qui ne devraient pas exister, qui existent simplement parce que l'Etat est incapable de remplir sa mission. Comment c'est possible qu'en 2017 des gens n'aient pas assez à manger ? Enfin c'est quand-même une des missions essentielles de l'Etat ! Ce mec va là-bas, c'est notre président, il prend un bain de foule, il fait des selfies. Vous lui posez une question pour lui dire : 'Mais c'est quand-même pas ?... y a quand-même pas un petit problème, dans le fait que les Restos ?...' Et là, lui, il fait : 'Oh oui, c'est un problème...' Et là, à ce moment-là, vous avez pas vu ? Il fait un clin d'oeil à quelqu'un, avec un petit sourire, parce qu'il prend la photo. Mais ça, ça montre la déconnexion totale de ces gens qui sont au pouvoir. C'est indécent, c'est cynique ! Enfin je comprends pas qu'on soit pas tous retournés en voyant ces images, c'est scandaleux !



• https://www.youtube.com/watch?v=QqYNQGR61Ss
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          307
beatrix   03 février 2013
No steak de Aymeric Caron
Les animaux ne voient la lumière du jour qu'une fois dans leur vie:au moment de leur mort,ou plus exactement quelques heures auparavant,lorsque débute leur transfert vers l'abattoir.Pour beaucoup d 'entre eux,les derniers pas auront été les premiers.Ne l'oubliez pas lorsque vous achetez votre jambon ou votre boeuf bon marché.
Commenter  J’apprécie          260
odin062   02 mars 2013
No steak de Aymeric Caron
Pour tenter de donner un peu de réalité à ces données statistiques abstraites, je vous propose, cher lecteur, chère lectrice, de découvrir le nombre d’animaux qui sont abattus dans le monde pendant le temps qu’il vous faut pour lire cette page, temps que j’estime à une minute :

87 226 poulets

1 268 dindes

4 206 canards

2 387 cochons

545 bovins

946 moutons

1 970 lapins

Et tous les autres… C’est qu’il en faut, des animaux, pour nourrir 7 milliards de personnes ! Sauf que les hommes et les femmes qui peuplent la Terre aujourd’hui sont très inégaux face à la consommation de viande.
Commenter  J’apprécie          241
colimasson   23 septembre 2013
No steak de Aymeric Caron
L’être humain est justement celui des animaux qui se définit par sa capacité particulière à s’interroger sur les normes éthiques qui doivent le guider. C’est précisément pour cette raison qu’il va, un jour prochain, cesser de manger des représentants des autres espèces. Car la conscience et la raison dont il est doté lui font porter une responsabilité. La responsabilité liée à tout choix moral. Contrairement aux animaux non humains, nous avons le choix de ce que nous mangeons.
Commenter  J’apprécie          225
colimasson   22 août 2013
No steak de Aymeric Caron
« […] la viande est particulièrement dangereuse pour les femmes enceintes. Différentes infections qui lui sont imputables peuvent causer des fausses couches, des enfants morts-nés ou des prématurés. C’est la raison pour laquelle […] le corps humain a développé des moyens de défense tels que les nausées, les vomissements ou l’aversion à l’égard de certaines nourritures : pour protéger l’embryon des effets négatifs de certains toxiques. L’embryon étant particulièrement sensible à ces effets pendant les trois premiers mois, c’est pendant cette même période que les nausées et les vomissements de la mère sont les plus importants. »



Selon une théorie de Paul Sherman
Commenter  J’apprécie          213
TerrainsVagues   13 octobre 2018
Utopia XXI de Aymeric Caron
C'est bien notre système économique actuel qui anesthésie les citoyens et les maintient dans la servitude en échange de quelques plaisirs débilitants et d'une tranquillité minimale: un toit, un bout de salaire, des allocations et des policiers pour les protéger. Le système tient aussi longtemps que les concernés estiment qu'en se rebellant ils ont plus à perdre qu'à gagner. Tout l'art des maîtres tient dans cette nécessité de mesurer le point de bascule, celui où le niveau d'injustice et d'asservissement serait tel que l'exaspération générale fédérerait les volontés révolutionnaires. N'avez vous pas remarqué comment ils testent, non pas notre capacité à la résistance, mais bien au contraire notre niveau de lâcheté et de couardise? Depuis trente ans, ils vont toujours plus loin en détricotant les droits durement acquis des travailleurs et en détruisant la solidarité nationale. Ils observent la réaction, qui ne vient pas, alors ils continuent.
Commenter  J’apprécie          200
PerleDulac   10 mai 2016
Antispéciste : réconcilier l'humain, l'animal, la nature de Aymeric Caron
Les défenseurs des animaux non humains, dès lors qu'ils sortent du cadre strict des associations de chiens et chats abandonnés, sont considérés comme des ennemis du système car ils en remettent en cause toute la logique. L'exploitation animale est l'un des piliers sur lesquels s'est construit le monde dans lequel on évolue. Faire cesser cette tyrannie implique de modifier nombre de pratiques industrielles et d'abandonner tous les emplois qui créent de la mort animale. Peut-on imaginer idée plus audacieuse? L'oligarchie fait corps pour empêcher cette éventualité qui menacerait sa domination, puisque les intérêts des uns sont liés à ceux des autres qui, à un moment ou à un autre, soutiennent activement l'exploitation animale. L'antispécisme a choisi la révolte contre la pensée ultra-dominante. Il n'existe pas aujourd'hui de cause plus révolutionnaire que celle de l'antispécisme.
Commenter  J’apprécie          200
TerrainsVagues   21 octobre 2018
Utopia XXI de Aymeric Caron
Il est des évidences dont on peine à croire qu’il faille les expliquer. Personne ne conteste le fait que si je me promène sous une averse sans parapluie, je serai mouillé. Ou que si je roule sur une route à 60km/h plutôt qu’à 40km/h, j’arriverai plus vite à destination. De la même manière, imaginons que j’aie un travail à faire effectuer qui requiert, disons, 560 heures de travail. J’ai également un impératif de temps : ce travail doit être effectué en une semaine. Si je décide que mes employés peuvent travailler 40 heures par semaine, alors il me faudra quatorze personnes. Si en revanche je limite la durée de travail hebdomadaire à 35 heures, alors il me faudra seize personnes. Deux emplois en plus. Parfois c’est simple l’économie.

(…)

C’est une évidence : les dominants ne souhaitent pas réduire le temps de travail des dominés car ils n’en retireraient aucun avantage. L’intérêt du patronat et des financiers réside au contraire dans un chômage de masse qui rend les travailleurs particulièrement vulnérables (les chômeurs constituent ce que Marx appelait « l’armée de réserve du capital »). C’est extrêmement simple à comprendre. Si, dans une entreprise, un salarié est mécontent de la manière dont il est traité, son comportement différera en fonction des possibilités d’emploi à l’extérieur. En situation de plein emploi, le salarié en question pourra retrouver un emploi ailleurs sans difficulté : il est donc en position de discuter son salaire, ses conditions de travail ou une progression hiérarchique. En revanche, en contexte de chômage massif, lorsque les emplois disponibles sont largement inférieurs à la demande, le salarié mécontent est prié de se taire puisqu’il « ne trouvera pas mieux ailleurs » et que « beaucoup d’autres candidats attendent pour prendre sa place ». Pire : ceux qui attendent la place, désespérés et lâches, sont prêts à accepter des conditions que leurs ainés jugeraient indignes, exerçant ainsi une pression sur ceux qui occupent les emplois. Ceux qui acceptent de travailler pour moins d’argent, plus longtemps, avec moins de garanties, alors qu’aucun motif sérieux ne le justifie, sont des complices des exploiteurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          196
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Voyage d'hiver... Schubert et compagnie

Entrons dans la musique : En quelle année Franz Schubert a-t-il composé le Voyage d'hiver?

1797
1827
1857
1887

7 questions
10 lecteurs ont répondu
Thèmes : musique romantique , essai , romanCréer un quiz sur cet auteur
.. ..